Handicap : les allocations augmentent pour les employeurs

mercredi 19 août 2009

Dans le cadre du plan de soutien à l’emploi des personnes handicapées, les aides versées par l’Agefiph (l'organisme collecteur de la taxe sur les salaires) aux employeurs qui embauchent des personnes handicapées viennent d'être revalorisées :

La majoration est de 50 % des primes pour les contrats de professionnalisation jeunes et les contrats d’apprentissage pour les moins de 30 ans. Des primes qui sont doublées pour les contrats de professionnalisation adultes et les contrats d’apprentissage des plus de 30 ans.

Pour les embauches réalisées depuis le 1er juillet 2009, la prime à l’insertion peut être versée aux employeurs qui embauchent en contrat à durée déterminée de 6 mois minimum (au lieu de 12 mois auparavant).

Renforcer la qualification des salariés adultes handicapés
Ce plan est le deuxième volet d'un dispositif de soutien mis en place cette année par l'Agefiph. Il est centré notamment sur la qualification des salariés handicapés de 55 ans et plus. Il s'agit d'améliorer le lien entre emploi et formation et de favoriser les contrats en alternance pour des personnes encore plus touchées par les effets de la crise.

Des aides directes aux employeurs
La subvention forfaitaire pour une personne de moins de 30ans peut atteindre 5.100 € par an ou
2.550 € / semestre, soit 20.400 € sur 4 ans.
Les aides à l'apprentissage pour les plus de 30 ans atteignent 6.800 € / semestre (40.800 € pour 6 semestres).
Pour les contrats de professionnalisation, la prime peut aller de 2.550 € / semestre pour un moins de 30 ans à 6.800 € pour un adulte de plus de trente ans.
Enfin, la prime pour la professionnalisation sur un contrat d'une durée minimale de 6 mois est de 1.700 € par salarié.

Une nouvelle Prime Initiative Emploi :
Cette nouvelle aide complète le dispositif du forfait formation mis en vigueur en janvier 2009, pour les personnes handicapées recrutées dans le cadre d’une PIE. Elle vise à augmenter les compétences professionnelles de ces personnes, en portant le forfait formation à 4 000 € lorsque l’employeur s’engage à mettre en oeuvre une formation d’une durée minimum de 140 heures, débutant dans les 12 mois suivant l’embauche, dispensée par un organisme de formation dans un centre de formation ou dans les locaux de l'entreprise.

Le financement de la formation pour les salariés en risque de chômage partiel :
En complément des mesures gouvernementales récentes adoptées en matière de chômage partiel, l'Agefiph soutiendra les entreprises et les branches professionnelles cherchant à préserver l’emploi de salariés handicapés fragilisés.
De nombreuses autres aides, pratiquement individualisées en fonction du cas des personnes et du niveau du handicap sont proposées par l'Agefiph : qu'il s'agisse de rendre accessible un poste de travail, d'aider à la formation de personnels ou de préserver l'emploi d'un travailleur handicapé, il existe un site internet très complet, accessible en cliquant ici -

- Les titres des sites de LYonenFrance sont diffusés sur Twitter -

Vous avez désormais la possibilité de soutenir LYonenFrance en souscrivant un abonnement de 5€ par mois :



(Si vous recevez cet article par Email, cliquez ici )



En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Webmaster? Intégrez LYFtv-Photos à votre site :

(cliquer sur "Share") -
 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -