lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Assassinat du juge Renaud : l'intime conviction de son fils Francis

mardi 15 novembre 2011

Justice pour le Juge Renaud

(en commande sur LYon-Librairie.com)
A quelques jours de la sortie du film "Les lyonnais", tourné à Lyon par Olivier Marchall, le fils du juge Renaud, assassiné en juillet 1975, sort du silence et publie un livre "pour réhabiliter son père"
Jamais élucidé, l'assassinat du juge lyonnais avait fait grand bruit à l'époque puisque c'était la première fois qu'un magistrat se trouvait victime d'un "contrat" dans l'exercice de ses fonctions. Malgré les nombreuses déclarations des ministres de l'intérieur qui se sont succédés, l'enquête n'a pas pu aboutir et l'un des principaux protagonistes de l'affaire (l'un des tueurs présumés) a été abattu par la police dans des circonstances troubles. 
Un lien avec le gang des lyonnais ?
L'une des théories en vogue, propagée par un journaliste d'investigation et des responsables politiques et policiers, était celle de "l'humiliation". Le juge Renaud était présenté comme un personnage "hors norme", qui n'aurait pas hésité à emprisonner les femmes de truands recherchés, en particulier ceux du Gang des Lyonnais (objets du film d'Olivier Marchall), afin de les faire "sortir du bois". "Une image caricaturale", d'après son fils Francis : si on l'a présenté comme obsédé, violent, menaçant et si certains ont fustigé ses "méthodes", c'est surtout, selon lui, pour occulter une autre vérité : le juge s'était forgé une intime conviction, qu'il avait commencé à partager avec des amis, sur les liens entre les truands et le monde politique lyonnais et national... 

Francis Renaud établit un parallèle entre l'assassinat de son père et la mort du ministre Robert Boulin en 1979 : "Robert Boulin avait trouvé un circuit de rétro-commissions dans la Françafrique pour financer des partis politiques, mon père avait décelé un système de financement s'appuyant sur le grand banditisme", indique-t-il aujourd'hui dans une interview au quotidien 20 minutes. 

Lire sur LYon-Actualités : "Edmond Vidal inspire le film d'Olivier Marchall" - Les grandes dates de l'affaire dans "A Lyon, un juge est mort" - Commander le livreJustice pour le Juge Renaud
(livraison par Amazon) -
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -