lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Grotte Chauvet : 43 Millions d'Euros pour l'espace de restitution

mardi 22 novembre 2011

La société Kleber Rossillon vient d'être retenue pour l’exploitation du futur Espace de Restitution de la grotte Chauvet-Pont d'Arc en Ardèche. Le Syndicat Mixte constitué pour l'occasion a désigné, à l’unanimité la société Kleber Rossillon pour gérer ce futur Espace de Restitution dans le cadre d’une délégation de service public.

Deux autres candidats étaient présents en "finale" : Culturespaces  et Vert Marine . Le comité, sous la présidence du Président du Conseil Régional Jean-Jack Queyranne et du Président du Conseil Général de l'Ardèche Pascal Terrasse, a décidé que Kleber Rossillon "apportait toutes les garanties pour proposer aux futurs visiteurs une offre de qualité, valorisante pour le territoire et ambitieuse dans sa portée culturelle pour ce patrimoine universel".


Un fac-similé de la Grotte à quelques kilomètres de l'originale
La désignation s’est entre autres appuyée sur les critères suivants : les investissements nécessaires pour la réalisation de l’Espace, l’adaptation de la politique tarifaire, la coopération avec les acteurs locaux, la préservation de l’environnement ou encore la restauration en circuit court.
L'Espace de restitution, dont les travaux débuteront prochainement, comprendra le fac-similé de la Grotte, un centre de découverte, un espace pédagogique, un restaurant et une boutique. Le coût prévisionnel est estimé à 43 M€ financés par la Région Rhône-Alpes, le Département de l’Ardèche, l’État, l’Union Européenne et Kleber Rossillon.

 Ce site culturel à vocation touristique ouvrira en 2014 et devrait accueillir entre 300 000 et 400 000 visiteurs chaque année. Créée en 1995 et spécialisée dans les projets culturels, patrimoniaux et touristiques, la société Kleber Rossillon est très attachée au respect de l’histoire du lieu, à la connaissance du public et au contexte culturel et économique des territoires. Avec ses 30 salariés permanents et quelques 60 employés saisonniers, la société gère, entre autres, le château-musée de Castelnaud en Dordogne, le train du Vivarais en Ardèche, le musée de Montmartre, ou encore les jardins suspendus de Marqueyssac en Dordogne.

------------------------


 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -