lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Refiscalisation des dons : L'UMP va-t-elle porter un coup d'arrêt au Téléthon ?

vendredi 11 novembre 2011

Photo @A.N -
Gilles Carrez est un député, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du rapporteur général du budget . L'amendement qu'il compte faire voter le lundi 14 novembre 2011 suscite "la plus vive inquiétude" auprès de l'Association Française Contre les Myopathies (AFM) qui gère le téléthon.  

L'AFM vient en effet de prendre connaissance de l'amendement n° II - 519 déposé par Gilles Carrez sur le projet de loi de finances 2012 qui prévoit une réduction des déductions fiscales liées aux dons versés au profit des associations et des fondations menant des actions d'intérêt général. 
Voter ce texte équivaudrait à infliger à tout le monde associatif et, notamment à l'AFM-Téléthon qui dépend de la générosité des Français, une quadruple peine : 

- la crise économique actuelle et la baisse du pouvoir d'achat des Français ont déjà pour conséquence directe, une baisse du niveau des dons.
-  La diminution des avantages fiscaux accélérerait ce phénomène voire détournerait une certaine catégorie de donateurs qui cesserait tout simplement de s'engager financièrement,
-  Le financement de la recherche en France subirait alors, de très fortes réductions budgétaires freinant ainsi l'innovation scientifique en France. Il faut rappeler à ce sujet, que l'AFM-Téléthon finance 70 % de la recherche sur les maladies rares en France (*),
- les malades et leurs familles qui sont déjà largement touchés par la régression du système de santé, se verraient alors encore plus démunis dans leur accompagnement au quotidien et surtout perdraient tout espoir de guérison.

Un cercle vicieux qui n'aurait pour seul effet que de tous nous tirer vers le bas !




Dans un communiqué diffusé à deux jours du vote de cet amendement "surprise",  l'AFM indique ne pas pouvoir l'accepter. Cette décision "entraînerait tout le monde dans un cercle vicieux qui n'aurait pour seul effet, que de tous, nous tirer vers le bas". Car cette mesure, en limitant les dons des Français, va avoir pour conséquence directe de pénaliser une fois de plus les personnes les plus fragiles.
"Ce serait un véritable coup d'arrêt pour toutes les actions innovantes dont font preuve les associations au bénéfice du plus grand nombre et remettrait en cause l'une des valeurs fondatrices de notre pays : la solidarité", s'indigne encore l'AFM en marquant ainsi sa solidarité avec toutes les associations et fondations qui, depuis jeudi, multiplient leurs déclarations pour marquer leur indignation.
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -