lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Eva Joly détaille le million d'emplois qu'elle promet de créer si elle est élue...

vendredi 13 janvier 2012

Eva+Joly+Lyon
Eva Joly à Lyon Part-Dieu (04/2011)
Photo @LYonenFrance -
La candidate écologiste pour les élections présidentielles 2012, Eva Joly, suit son chemin et continue à détailler les éléments de son programme, quelle présente comme "rigoureux" et "chiffré". Après avoir proposé un contre budget pour l'année 2012 (à télécharger ici), elle a choisi un vendredi 13 (janvier) pour rendre public son projet de création d'un million d'emplois nouveaux dans tous les secteurs de "l'économie verte"... 
Devant des salariés de M-Réal, "qui s’opposent en Haute-Normandie à la fermeture de leur usine rentable et défendent sa conversion écologique", la candidate des écologistes  a développé ce qu'elle appelle le Pacte Ecologique pour l’emploi :


"La France poursuit des mirages et des impasses pour répondre au chômage, à commencer par l’espérance vaine d'une croissance retrouvée", a indiqué la candidate d'Europe Ecologie - Les Verts, au moment même où une agence de notation s'apprêtait à abaisser  la note du pays, le fameux triple A qui garantit des taux d'emprunts particulièrement bas...






La réponse des écologistes pour créer un million d’emplois, "c’est l'économie verte et le vivre mieux, c’est l’économie de proximité, c’est le retour du long terme dans l’économie par la rénovation du dialogue social"... "En changeant de perspective, de modèle, nous montrons aujourd'hui que nous sommes les seuls à ouvrir le chemin pour créer de nouveaux emplois", a poursuivi Eva Joly.

Le Pacte Ecologique pour l'Emploi repose sur cinq piliers : la création nette d’un million d’emplois d’ici 2020 par la transition écologique ; le développement d’une économie de la proximité par un plan de développement pour les entreprises locales et un engagement national en faveur de l'Economie Sociale et Solidaire ; la protection des salariés et des entreprises contre la logique financière de court terme, en donnant aux salariés la moitié des sièges dans les conseils d'administration et un droit de préemption sur leur entreprise si elle est condamnée à la fermeture. 
Et enfin le "travailler mieux pour travailler tous", nouveau slogan de campagne qui fait évidemment référence aux promesses de Nicolas Sarkozy en 2007  (travailler plus pour gagner plus) en donnant aux salariés un droit d'opposition à toute mesure d'organisation du travail qui pourrait mettre en danger la santé au travail, et en ouvrant un dialogue national sur le partage du temps de travail.

A la préférence nationale, la candidate EELV préfère "la préférence sociale et environnementale, en Europe et à ses frontières".  "J’ai tenu à présenter ce pacte avant le sommet social décrété par Nicolas Sarkozy, qui est l’exemple même d’une politique de coups sans lendemains. Dans cette campagne, je ne serai pas une marchande d’illusions. Je ne vous mentirai pas. Je propose ce que je peux tenir en fonction du principe de responsabilité" a souligné Eva Joly.
Le chiffrage détaillé du million d'emplois est disponible au format PDF -
Le discours d'Eva Joly est accessible sur son site ici -
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -