lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Lyon : Météo : un "froid extrême" ce week-end dans le Rhône

vendredi 3 février 2012

monoxyde
Pour ce week-end du 3 au 5 février 2012, Météo France annonce un renforcement du froid dans le département du Rhône. Les températures seront de l’ordre de –12° à Lyon la nuit (-18° dans les monts du Lyonnais). Mais avec un vent du nord qui devrait souffler entre 30 et 60 km/h, les températures ressenties devraient approcher les –20° la nuit dans toute l’agglomération lyonnaise.
Le préfet du Rhône a donc demandé à l’ensemble des services de secours (pompiers, police et gendarmerie) d’être particulièrement vigilants à l’égard des populations les plus fragiles, notamment celles qui sont à la rue. Jean-François Carenco demande également à chacun de nos concitoyens de ne pas hésiter à appeler le 115, afin de signaler la situation de personnes en détresse.
Par ailleurs, concernant les personnes qui travaillent à l'extérieur, il leur est demandé de faire particulièrement attention à l'hypothermie. Les symptômes de l'hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des extrémités sont des signaux d'alarme : en cas de persistance, ils peuvent nécessiter une aide médicale.
Enfin, veillez particulièrement aux moyens utilisés pour vous chauffer et à la ventilation de votre logement. Le fait de boucher les entrées d'air peut entraîner un risque mortel d'intoxication au monoxyde de carbone.

En France, chaque année, environ 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Parmi elles, 1 000 doivent être hospitalisées, ces accidents pouvant laisser des séquelles à vie, et environ 50 décèdent. Depuis le début du mois de décembre, 248 intoxications et 8 décès ont déjà été recensés.

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant, d’autant plus dangereux qu’il est incolore, inodore, insipide et non irritant. Il provoque maux de tête, nausées et vertiges et peut être mortel en quelques minutes dans les cas les plus graves.
Il provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion, c'est-à dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol. Une concentration élevée de monoxyde de carbone dans le logement peut être due à plusieurs facteurs : une aération insuffisante du logement, un défaut d’entretien des appareils de chauffage, de cuisson et de production d’eau chaude ainsi que des conduits de fumée, qui entraîne une mauvaise évacuation des produits de combustion.

Les bons gestes pour éviter les intoxications :
Aérer son logement tous les jours pendant au moins 10 minutes et ne jamais obstruer les grilles d’aération du logement, même en période de froid. Faire vérifier chaque année ses installations par un professionnel qualifié (chaudières, chauffe-eau et chauffe-bains, conduits d’aération, conduits de fumée, inserts et poêles).
Ne jamais se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage (réchauds de campings, panneaux radiants, fours, braseros, barbecues…). Ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continus : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement. Ne jamais installer de groupes électrogènes dans un lieu fermé : ils doivent impérativement être placés à l’extérieur des bâtiments.
Pour toute information complémentaire, consulter le site Internet de l’Agence régionale de Santé Rhône-Alpes.
En cas de suspicion d’intoxication, aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres, arrêter si possible vos appareils à combustion, évacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants et bien sûr appeler les secours : les pompiers (18) ou le SAMU (15) ou le numéro unique d’urgence européen (112).
Attention : ne pas réintégrer les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers.
G.R.
(redaction@lyonenfrance.com)
Avec LYon-Meteo -
------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -