lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Le Parc de la tête d'Or fête l'arrivée d'un panda roux et de nombreuses naissances

jeudi 31 mai 2012

Le Jardin zoologique de la Ville de Lyon accueille désormais pour la première fois un panda roux, Jixiang, un mâle de 8 ans qui recevra une compagne dès que possible. Il a été confié dans le cadre du programme d’élevage Européen de l’European Association of Zoos and Aquaria (EAZA), il provient du Zoo D’Ebeltoft au Danemark. 

 Ce petit carnivore, grandement menacé du fait de la déforestation mais aussi pour sa fourrure, peuple les contreforts de l’Himalaya où comme son cousin le Panda géant il se nourrit principalement de bambous. 
 Un nouvel enclos 



L’enclos accueillant cette nouvelle espèce a été totalement repensé. L’aménagement paysager a été voulu le plus naturel possible (végétation, roches…) afin de garantir à l’animal un lieu de vie optimale mais également afin de permettre au public d’appréhender l’environnement naturel du Panda roux. Plusieurs pieds de bambous, issus du centre horticole de la Ville, ont été plantés dans l’enclos, aux côtés des bouleaux déjà présents. 


Un budget global : près de 10 000 euros 
 L’association des Amis du zoo a participé aux frais de rénovation de cet enclos en faisant appel à des mécènes : GRT gaz et Bambous en Provence. A l’occasion de l’arrivée de cette espèce remarquable, le Zoo lance aussi une nouvelle médaille de la conservation sur le thème du Panda roux. L’argent récolté sera reversé à des associations œuvrant sur le terrain (http://redpandanetwork.org/ ).

Le point sur les nouveaux arrivants :
Le Jardin zoologique continue d’oeuvrer pour la protection de la biodiversité en accueillant des espèces (32 sur 64) dans le cadre du programme européen d’élevage.
L'Éperonnier de Palawan est une nouvelle espèce au zoo ; ce petit faisan de l’Ile de Palawan aux Philippines est un bel ambassadeur de cette île, haut lieu de la biodiversité. A noter aussi la naissance d’un lémur à ventre roux, le deuxième de cette espèce depuis l’arrivée du couple en 2010. Comme tous les lémuriens, cet animal est endémique de Madagascar. Classé comme vulnérable par l’UICN, la population sauvage ne cesse de diminuer du fait des pratiques de culture sur brulis mais également à cause de la chasse.
Depuis 2010, grâce à la vente des médailles de la conservation, le zoo participe financièrement aux actions de terrain mené par l’AEECL (Association Européenne pour l’Etude et la Conservation des Lémuriens) dans la péninsule de Sahamalaza.
Naissance exceptionnelle de Garrulaxes du Père Courtois
Le Zoo de Lyon est un des 24 zoos dans le Monde à présenter cette rare espèce d’oiseau, originaire de Chine. 2 oisillons ont éclos et sont actuellement visibles dans leur volière. Le Garrulaxe du Père Courtois est en danger critique d’extinction du fait du commerce illégal. Il resterait à ce jour moins de 250 individus dans la Nature. En présentant et en reproduisant cet oiseau le Zoo de Lyon participe activement à la préservation des espèces négligées. A noter également les naissances d’1 capucin à épaules blanches, de 14 canards à bec jaune, de 5 dendrocygnes fauves et de 2 porcs épics.
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com)
------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -