lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Vidéo : Sur France Inter, Vincent Peillon détaille ses priorités pour l'éducation nationale

jeudi 17 mai 2012

Vincent Peillon
Photo @Wikipedia -
Le nouveau ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a annoncé aux auditeurs de France Inter  un véritable "plan d'urgence" pour la rentrée scolaire de septembre, avec notamment des premières créations de 4000 postes, essentiellement pour l'école primaire. Il a aussi annoncé - pour la rentrée 2013 - le retour à la semaine de cinq jours, "le mercredi ou le samedi, aux municipalités de décider, mais certaines d'entre elles l'expérimentent déjà..." . 

Mieux parler de "réussite éducative" que "d'échec scolaire"...
Comme promis pendant la campagne, l'allocation de rentrée scolaire (ARS) versée aux familles modestes sera augmentée de 25% dès la rentrée 2012. Vincent Peillon répond aussi aux questions des auditeurs sur les "appellations exotiques" de certains ministères... Il faut selon lui avoir peu de culture politique pour ne pas se souvenir de ce qu'a été l'éducation populaire... Quant à la "réussite éducative", gérée par George Pau-Langevin, le nouveau ministre indique qu'il s'agit de montrer la direction de la politique du gouvernement, qui doit s'attaquer à l'échec scolaire...

Voir la vidéo :
Vincent Peillon par franceinter
Le ministre a évoqué un "calendrier de travail extrêmement chargé dans les mois qui viennent parce que le président de la République nous a demandé de pouvoir à l'automne faire adopter une loi d'orientation et de programmation".  Les 60.000 postes créés dans l'éducation nationale se répartiront  sur cinq ans... ils devraient coûter 2,5 milliards d'euros d'ici la fin du quinquennat et se feront "par redéploiements"
Le retour des IUFM ?
L'année de stage pour les futurs enseignants sera rétablie, pour éviter notamment qu'ils ne se retrouvent devant des élèves sans réelle préparation, et des écoles supérieures du professorat et de l'éducation pour les former seront créées. Enfin, le décret sur l'évaluation des enseignants signé par M. Chatel au lendemain de l'élection de François Hollande et unanimement rejeté par les enseignants, sera abrogé d'ici à fin juin.
G.R.
(redaction@lyonenfrance.com)
------------------------


En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -