lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Emplois d'avenir : le département recrute déjà !

vendredi 9 novembre 2012

Le département du Rhône annonce déjà le recrutement de 50 jeunes dans le cadre du nouveau dispositif d'emplois d'avenir -qui vient tout juste d'être adopté par l'Assemblée Nationale - et le cofinancement de 650 autres !
L'emploi d'avenir est un contrat qui s'adresse aux jeunes de moins de 26 ans, pas ou peu diplômés et rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi. Ils sont conclus pour une durée de trois ans. Le Département du Rhône, qui est déjà engagé pour l'insertion professionnelle des allocataires du RSA notamment par la mise en oeuvre des contrats aidés depuis 2005, a décidé de se saisir de ce nouvel outil en direction des bénéficiaires du RSA remplissant les conditions. Il s'engage donc à recruter 50 emplois d'avenir et à cofinancer 650 emplois d'avenir auprès de structures partenaires, de communes et d'associations dans les deux années qui viennent. 
Le Président du Conseil Général, Michel Mercier, vient d'annoncer qu'il signera lundi, avec le préfet Jean-François Carenco, une convention-cadre formalisant les engagements réciproques du Département et de l'État dans la mise en oeuvre de ce dispositif . 
Les emplois d'avenir sont une des mesures phares du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Voulus par le Président François Hollande, ils constituent le premier étage d'une série de dispositifs pour l'emploi, en attendant les contrats de génération qui devraient être opérationnels en janvier 2014.

 Pour aider au déploiement rapide des emplois d'avenir, le quotidien Les Echos annonce aussi qu'une grande campagne d'information, d'un coût de 1,7 million d'euros, doit également commencer le 19 novembre. Des dépliants, des spots radios, des encarts dans la presse, des guides, des affichettes et des bannières Web s'appliqueront à populariser et à expliquer une mesure qui permet aux jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés des zones défavorisées d'accéder à des contrats de travail de un à trois ans assortis d'une formation.
La mise en place d'une telle campagne - une première depuis le début du quinquennat -témoigne selon le quotidien "d'une volonté de reprise en main de la communication de l'exécutif".
Pour le gouvernement et les institutions, "la bataille contre le chômage est engagée". Il reste à espérer que les résultats se fassent sentir assez rapidement !

Gilles Roman
(redaction@lyonenfrance.com)
 ------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -