lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

Villeurbanne : les professionnels du cinéma réunis au pôle Pixel

mercredi 28 novembre 2012

Le maire de Villeurbanne, JP. Bret,
devant le pôle Pixel
Photo @lyon-actualites.fr
Suite à une demande de la Région Rhône-Alpes, le Pôle PIXEL de Villeurbanne a réuni le 27 novembre plus de 250 professionnels du cinéma et de l’audiovisuel - producteurs, réalisateurs, exploitants, diffuseurs -  "pour faire le point, en cette période d’incertitude". Depuis 2005, la Région a rénové et renforcé sa politique cinéma et audiovisuel, en multipliant par 5 son budget. Avec plus de 5 millions d'Euros investis chaque année dans la création et la production, 220 films coproduits en 20 ans par Rhône-Alpes cinéma, le pôle de compétitivité Imaginove qui réunit plus de 200 entreprises, 300 salles de cinéma dont près de la moitié classées art et essai, 27 circuits de cinéma itinérant, ou encore 28 festivals soutenus, Rhône-Alpes est une des premières régions d’Europe pour la création et la production d’oeuvres et l’une des plus dynamiques sur le plan de la diffusion et de l’exploitation cinématographique

Des retombées économiques importantes
Le système  de financement du cinéma et de l’audiovisuel en Rhône-Alpes est original. "Il est vertueux et a fait ses preuves", selon la région, puisqu'il allie développement économique territorial, soutien à la création et élargissement des publics. A titre d’exemple, tournée en Haute-Savoie, la nouvelle série « Les revenants », actuellement diffusée sur Canal+, a généré 2,2 M€ de retombées économiques, soit 12 fois le montant investi par la Région Rhône-Alpes. « Notre modèle est exemplaire, nous devons faire entendre la spécificité de la Région Rhône-Alpes » a rappelé Jean-Jack QUEYRANNE, qui envisage de proposer à la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti, que « Rhône-Alpes soit chef de file pour mener une expérimentation de décentralisation de la politique cinéma et audiovisuelle, dans le cadre d’une concertation entre le Centre National de la Cinématographie (CNC), le Ministère de la Culture et la Région. » 
Les Régions sont en attente d’une concertation avec le CNC pour définir de nouveaux objectifs et travailler à un rééquilibrage des moyens en faveur des Régions : en 2011, le total des crédits inscrits dans les conventions CNC/Régions s’élevait à 108 M€, mais plus de 75% de ce montant a été investi par les Régions elles-mêmes. « Nous aurons également une forte partie à jouer avec l’Europe sur la question des politiques publiques de soutien au cinéma et à l’audiovisuel » a rappelé le président de la Région Rhône-Alpes pour qui "il nous faut défendre l’exception culturelle face à la logique de libre concurrence de l’Union européenne. Le cinéma est un art avant d’être une industrie".
G.R.
Lire aussi sur LYon-Actualités : "A Villeurbanne, l'extraordinaire développement du pôle pixel"
------------------------

En ce moment sur nos sites

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -