lion+only+lyonL'actualité de LYon en France avec LYonGoogleNews...
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss

"Une catastrophe industrielle pour Vénissieux", par Yannick Jadot (EELV)

vendredi 22 mars 2013

Jadot+EELV
Photo @Wikipedia
L'eurodéputé écologiste Yannick JADOT est le premier à réagir suite à l'annonce de l'abandon par Bosch de sa filière photovoltaïque produite à Vénissieux. 
Dans un communiqué de presse, le député européen marque son incrédulité  face à cette annonce qui pourrait mettre  en péril des milliers d’emplois et un formidable potentiel industriel. 

Le dumping chinois en question
Yannick Jadot, député européen EELV, se bat depuis des mois au Parlement, en particulier dans la commission du commerce international, pour que l’Europe sanctionne le dumping chinois qui, à coups de dizaines de milliards de dollars de subventions publiques, "est à l’origine d’incroyables surcapacités mondiales de production et d’une chute des prix des panneaux qui n’ont plus rien à voir avec la réalité des coûts de production". Ce faisant, la Chine est passée entre 2006 et aujourd’hui de 0 à plus de 80% du marché européen des panneaux PV, le premier mondial. 

Le député européen rappelle qu' "alors que les Etats-Unis ont imposé en quelques semaines des droits de douane jusqu’à 250% sur les panneaux chinois, l’Union européenne a mis plus de 6 mois pour engager une enquête, en septembre 2012, dont on attend les premiers résultats, en juillet 2013, pour des sanctions possibles vers la fin de l’année. Cette lenteur est absolument inacceptable". 
"Avec la coalition d’entreprises ProSun, à l’origine de la plainte déposée en juillet 2012, nous n’avons cessé d’alerter les responsables français et européens sur la catastrophe industrielle en cours", rappelle Yannick Jadot pour qui l’abandon possible par Bosch de sa filière photovoltaïque s’ajoute  à la fermeture de nombre d’usines, aussi chez les leaders mondiaux comme Q-Cells que dans des centaines de PME sur l’ensemble de l’Europe. 

Bosch Vénissieux, un site exemplaire à bien des égards :
Issue d'une reconversion industrielle de l’automobile (production de pompes à injection), négociée de haute lutte avec les responsables de la société coopérative allemande par l'ancien député-maire communiste de Vénissieux André Gérin vers un secteur d’avenir, la reprise de Bosch Vénissieux avait été considérée comme un modèle de dialogue social dynamique et constructif au niveau du site comme à l’échelle du comité d’entreprise européen : Yannick Jadot rappelle les investissements de conversion et de formation inscrits dans la durée et la production de panneaux PV de grande qualité. 

Ce site dont la production a commencé début 2012 ne connaît d’ailleurs aucun problème de débouchés. 
Nul doute que les écologistes comme l'ensemble des salariés interpelleront le gouvernement français pour défendre cette entreprise emblématique. 
Il s'agit, selon Yannick Jadot, d'obtenir  de la commission européenne des mesures anti-dumping immédiates contre les importations de panneaux chinois pour protéger ce qu’il reste de notre outil industriel,, de renforcer le plan d’urgence en soutien à la filière photovoltaïque en lui garantissant sur les prochains mois des débouchés rentables, du soutien à Bruxelles du plan Batho de préférence géographique sur les appels d’offre ...
 Le gouvernement doit aussi se mobiliser pour inscrire en urgence à l'ordre du jour du prochain sommet européen la mise en place d’une politique industrielle pour les énergies renouvelables, fondement de la communauté européenne de l’énergie évoquée lors du dernier sommet franco-allemand de janvier. 
G.R.
(redaction@LYonenFrance.com
A découvrir : La version pour téléphone mobile de notre chaîne YouTube - -----------------------

 
 

Temps libre - Tourisme - Voyages -