Accéder au contenu principal

Déchets : Lyon Métropole réorganise la collecte

La Métropole de Lyon assure sur l’ensemble du territoire la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts).
Adopté par un vote lors du Conseil communautaire du 10 novembre 2016, le nouveau marché de collecte se traduit par une réorganisation du ramassage sur le territoire métropolitain :
La société PIZZORNO collectera Lyon (3e), Lyon (6e), Lyon (8e), Bron, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
La société SUEZ collectera Lyon (1 er), Lyon (2 e), Lyon (4 e) et Lyon (7 e)
La société NICOLLIN collectera Lyon (5e), Lyon (9e) et Tassin-la-Demi-Lune
La régie directe de la Métropole de Lyon collectera toutes les autres communes
La flotte des bennes à ordures ménagères des prestataires et de la Métropole comprendra progressivement en majeure partie des véhicules roulant au Gaz Naturel de Ville marquant ainsi la volonté forte de s’inscrire dans une démarche vertueuse.
Ce marché comprend :
─ la collecte sélective en porte à porte des recyclables (journaux et emballages …

Quelle sécurité pour la Fête des Lumières

L’État a mis tout en œuvre pour que la fête des Lumières se déroule cette année, et qu’elle se déroule, compte tenu du contexte, dans des conditions de sécurité renforcées.
1 100 personnels de sécurité et de secours seront engagés sous l’autorité du préfet, soit quasiment le double des moyens qui étaient déployés lors des précédentes éditions.
Un dispositif de présence policière dynamique et efficace sera mise en place. Au sein du périmètre, des patrouilles mobiles seront privilégiées et des moyens lourds d’intervention spécialisés (RAID , BRI, BAC)  seront prépositionnés. En périphérie et en appui des organisateurs, les policiers assureront la sécurisation des accès avec des patrouilles déployées et des contrôles aléatoires. 62 points d’entrées seront identifiés : 38 points entrée-sortie et 24 points de sortie uniquement.
 Plus de 400 policiers nationaux bénéficieront de l’appui de 6 unités de force mobile. Dans le cadre de l’opération Sentinelle, 60 militaires seront déployés à l’extérieur du périmètre. Au total donc près de 860 policiers et militaires seront mobilisés.
En ce qui concerne les moyens de secours et de sécurité civile, le préfet a arrêté un plan ORSEC spécifique. Ainsi 160 pompiers seront mobilisés chaque soir et renforcés par 50 bénévoles et personnels médicaux de la Croix-Rouge et du Samu. 10 postes de secours seront tenus par la Croix-Rouge. Les pompiers tiendront 8 casernes déportées. 5 postes médicaux avancés seront activés.
 Dans le cadre de l’Etat d’urgence, le préfet a délivré aux forces de l’ordre les autorisations nécessaires pour permettre toutes fouilles, contrôles et ouvertures de coffres, de sacs et de véhicules à l’intérieur du périmètre et à sa périphérie. Le parquet, de son côté, a délivré les réquisitions appropriées.
 L’armée de l’Air apportera son soutien en mettant à disposition un drone d’observation pour surveiller l’ensemble de la zone pendant la durée de l’événement. Un renvoi d’images sera directement opéré vers le COD ( Centre opérationnel départemental) de la préfecture.
L’ensemble de ce dispositif a a été organisé en parfaite coordination avec Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon et ses équipes. Le préfet tient à saluer les efforts de la Ville qui mobilise 200 agents municipaux et qui emploie plus de 300 agents de sécurité pour assurer des contrôles visuels systématiques (sacs et manteaux) aux points d’entrée du périmètre.