Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé artisanat

Déchets : Lyon Métropole réorganise la collecte

La Métropole de Lyon assure sur l’ensemble du territoire la collecte des ordures ménagères (bacs gris) et la collecte sélective (bacs verts).
Adopté par un vote lors du Conseil communautaire du 10 novembre 2016, le nouveau marché de collecte se traduit par une réorganisation du ramassage sur le territoire métropolitain :
La société PIZZORNO collectera Lyon (3e), Lyon (6e), Lyon (8e), Bron, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
La société SUEZ collectera Lyon (1 er), Lyon (2 e), Lyon (4 e) et Lyon (7 e)
La société NICOLLIN collectera Lyon (5e), Lyon (9e) et Tassin-la-Demi-Lune
La régie directe de la Métropole de Lyon collectera toutes les autres communes
La flotte des bennes à ordures ménagères des prestataires et de la Métropole comprendra progressivement en majeure partie des véhicules roulant au Gaz Naturel de Ville marquant ainsi la volonté forte de s’inscrire dans une démarche vertueuse.
Ce marché comprend :
─ la collecte sélective en porte à porte des recyclables (journaux et emballages …

La mondialisation, çà nous fait peur...

Le Conseil Régional Rhône Alpes vient d´organiser les deuxièmes rencontres régionales de la mondialisation. Cette initiative correspond à la publication d´une étude de perception de la mondialisation par les habitants de la région.

Le thème central des rencontres de Lyon a porté sur l´attractivité de la région Rhône-Alpes, attractivité humaine tout d´abord puisque, malgré des zones rurales très importantes, le solde migratoire et démographique est très positif dans la région. Attractivité économique aussi avec les investissements directs de l´étranger , en particulier dans des secteurs industriels, comme la construction automobile mais aussi dans les services et le commerce (investissements suédois particulièrement).
Rhône-Alpes bénéficiaire de la mondialisation ?
L´originalité du débat est qu´il s´est appuyé non seulement sur des perceptions, des idées, mais aussi sur une étude précise, à partir de données du service des douanes, des conséquences de la mondialisation. On sait par exempl…

Lyon, ville des canuts, se veut capitale de la mode

Le salon Lyon mode city a fermé ses portes à Eurexpo. Devenus, au fil de leurs 22 années d’existence, les rendez-vous mondiaux de référence des acteurs de la lingerie, Lyon mode city et Interfilière ont encore prouvé qu’ils pouvaient apporter toujours plus de fraîcheur et d’inventivité, des services et des contacts pour les professionels de la mode !



Ce salon contribue à ramener à Lyon l´une de ses activités traditionelles, celle de la création textile. Les professionels étrangers ne s´y sont pas trompés, surtout les asiatiques et en particulier les chinois qui étaient nombreux ce week-end à Lyon. -Retrouvez la liste des exposants ici - - Le site de l´université de la mode - le site du village des créateurs est situé passage Thieffait, dans une "traboule" au coeur des pentes de la croix-rousse.





Le dimanche, à Lyon, c´est marché !

Tous les dimanche de l´année, le quai Romain Rolland propose de 7h à 13h un marché de la création. Mis en place à l´initiative de l´écrivain Jean yves Loude, ce marché propose des peintures, dessins, sculptures, photos, bijoux, émaux, poèmes, mais aussi des marionnettes de type marottes, très prisées au pays de Guignol.
En continuité et en direction de la gare Saint-paul, le marché de l'Artisanat se situe lui dans le deuxième arrondissement. Vous y trouverez de nombreuses idées cadeaux, comme des poteries, jouets en bois, plantes, objets décoratifs... En traversant le pont de la Feuillée, l´autre quai de la Saône est en partie dédié aux bouquinistes, qui disposent, eux, de stands ouverts toute l´année. Enfin, si vous avez visité tous ces marchés, ne vous arrêtez pas en si bon chemin : en continuant en direction de la place Bellecour, vous pouvez suivre le marché haut en couleur du quai Saint Antoine, avec ses produits frais, fruits, légumes, volailles, sans oublier de rendre visi…