Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé croix rousse

Kent, un certain art de la rupture - à guichet fermé le 18 mai 2013 - Lyon, Palais de la mutualité

Le concert de Kent au palais de la mutualité de Lyon s'est joué à guichet fermé. Il faut croire que le public a de nouveau envie d'aventures et c'est une sacrée surprise.
Le nouvel album "Le temps des âmes" rencontre un écho dans la presse. Il se passe quelque chose, il y a des retrouvailles dans l'air malgré une industrie musicale en déroute. Il faut dire que cet album remue. J'explique ceci par la sincérité du sujet. Jamais les textes de Kent n'ont été aussi justes, il se regarde en face ("Jeune con"), il s'affronte et oublie les mises à distance. On le sent à l'aise dans ses baskets. "Aimez moi comme je suis" chantait Daniel Darc sur l'album Nijinsky, c'est un peu le propos ici. Le vernis s'est barré et c'est tant mieux!

 Avez-vous remarqué que les grandes chansons partent toutes de l'intime pour toucher l'universel ? Et elles débarquent au moment où l'artiste lâche enfin les rênes de l'é…

Transport : un tramway aérien entre la Croix Rousse et Fourvière ?

Le club de l’ours - pour "Ouvrage – Urbanisme – Réflexion – Société" - sort de ses cartons une idée qui aurait pu faire rêver en son temps l'ancien Maire de Lyon Louis Pradel  : un projet de tramway aérien entre les collines qui dominent la ville !
"Lyon a la particularité d'être une cité bâtie sur des collines dont les sommets sont souvent dominés par des forts construits à la fin du XIXème siècle par Hubert Rohault de Fleury", indiquent les responsables de ce club créé en 1988 par l'architecte (aujourd'hui décédé) François Giraud...  "l'idée du club de l'OURS est donc de passer non plus par dessous, mais par dessus les collines pour assurer le transport des personnes".

Un projet présenté le 21 juin 2012 à Lyon
La vocation du Club, qui réunit plusieurs centaines de "décideurs, professionnels, acteurs économiques et sociaux, privés ou publics, personnes physiques ou entreprises, institutions, consultants, issus du monde de l’imm…

Le décès de Guylaine Gouzou-Testud

L'élue écologiste Guylaine Gouzou-Testud n'a pas survécu a l'attaque dont elle a été victime à la fin de l'année 2010. Le Maire de Lyon, Gérard Collomb, qui avait déjà marqué son émotion lors des voeux à la presse le 18 janvier dernier, alors qu'elle était encore dans le coma (lire ici), a indiqué dans un communiqué :

"C'est avec une immense tristesse et une vive émotion que je viens d’apprendre le décès de Guylaine Gouzou-Testud. A Jean-Louis, son mari, à ses deux fils Adrien et Calixte, à sa fille, Léa, je présente mes plus sincères condoléances. Victime d’un accident cardiaque la veille de Noël, Guylaine était depuis plongée dans le coma. Sa disparition est une perte considérable pour nous tous. Une perte pour sa famille, ses amis, ses proches vers qui vont mes pensées. Une perte pour la Ville de Lyon dont elle était une des meilleures ambassadrices. Une perte pour la Croix-Rousse, ce quartier qu’elle n’a jamais quitté.
Pour ma part, je perds une Adjointe, …

Croix Rousse : "Gérard Collomb doit tenir ses promesses !"

Les Verts lyonnais n' en démordent pas : même si Gérard Collomb a décidé de retoquer pour des questions budgétaires le projet de remonte vélo à la Croix Rousse, ils estiment qu'une promesse électorale a vocation à être tenue et lancent une grande pétition sur internet. Pour les élus écologistes, "les usagers du vélo de Lyon mais aussi les habitants du plateau et des Pentes souhaitent l’installation ce ce remonte-vélo". Ce projet était inscrit au programme des listes « Aimer Lyon » dont les Verts étaient partie prenante pour les dernières municipales mais aussi d'ailleurs dans celui de Dominique Perben.
"Pour nous, les engagement pris en commun pendant la campagne doivent être tenus" indiquent les Verts qui ont déjà réuni plus de 600 signatures). [lire ici] Les transports en commun ne sont pas accessibles avec un vélo
Le projet d’un remonte-pente empruntant le tunnel de la rue Terme est évoqué depuis des années, avec selon les écologistes "un accueil …

A la Croix Rousse, le "crieur" vole la vedette aux politiques

Nouvelle inauguration ces jours-ci à Lyon: celle tant attendue de l' esplanade du Gros Caillou à la Croix Rousse, quartier connu pour son histoire et sa tradition libertaires. Une opération de réhabilitation du côté Est du boulevard, rendue difficile par la construction du parking souterrain (voir les photos sur LYon-Panoramas.fr).


De nombreux "problèmes tehniques" ont retardé le chantier qui devait être inauguré bien avant les élections municipales, mais le résultat est à la hauteur des attentes : les voitures ayant disparu dans les souterrains, la place a pu être rendue aux habitants. Le caillou, déplacé de quelques mètres, a changé d'arrondissement Une pelouse "solide", du même type que celles utilisées sur les stades de football, permettra aux enfants de disposer d' un large espace de jeu. La colline a été "rabotée" de telle manière que le caillou lui-même (protégé par un très joli bonnet lors de l' inauguration) a été déplacé de quelq…

Bien entendu c' est off !

Dans un article consacré au débat organisé par la Villa Gillet sur les "restes de mai 68", la journaliste de Lyon capitale lâche quelques informations issues des discussions animées entre Daniel Cohn Bendit et Luc Ferry durant le débat, mais aussi au cours du dîner "privé" qui a suivi.

"Carla (Bruni) est une chic fille et Chirac est un c..." On apprend ainsi que pour l' ex-ministre Luc Ferry , “C'est le grand capital qui a fait mai 68, libérant la société de consommation de masse. Or la consommation, c'est l'adiction ; pour y arriver, il faut casser les valeurs spirituelles et morales”. Alors comment peut-il soutenir un président “bling bling”, rolex au poignet et top-model au bras, qui exalte cette société de consommation ? s' interroge Anne Caroline Jambaud : “Nico est complexe” confiait-il lors du dîner qui suivit le débat à la Villa Gillet. “Et Carla est une chic fille” poursuivait-il, confirmant avoir eu une liaison éclair avec la …

Patrimoine lyonnais : connaissez vous les traboules de la Croix Rousse ?

La croix rousse, ses traboules, les canuts et le patrimoine de ce quartier de Lyon, Agnès Devalance en connaît l' histoire sur le bout des doigts. Le quartier a été en partie classé patrimoine de l' Humanité par l' Unesco. Vous comprendrez pourquoi en écoutant cette passionante interview de la webTV SurfTV.fr

Les pentes de la Croix Rousse : un quartier en mutation

Depuis plusieurs années, les espaces publics du premier arrondissement de Lyon se transforment, l’immobilier est rénové et de nouvelles entreprises s’y installent et se développent. Derrière ce renouveau d´activité se trouve la mission "Vivantes les pentes" développée par Le Grand Lyon.

Avec plus de 500 entreprises, les activités créatives affirment chaque jour davantage leur présence dans cette colline qui relie la place des terreaux au plateau de la Croix Rousse. Appartenant principalement aux filières de la mode, des métiers d’art, de l’image et du son, de l’architecture, du design et de la communication, ces activités insufflent un nouvel esprit sur les Pentes, qui n´est pas sans rapport avec l´histoire du quartier.
Un territoire atypique
Le territoire des pentes de la Croix Rousse est souvent qualifié d´atypique. Un ancien maire de Lyon, Louis Pradel avait envisagé un moment détruire une partie de ce quartier fait de constructions très anciennes mais doté d´une "cultu…

Lyon, ville des canuts, se veut capitale de la mode

Le salon Lyon mode city a fermé ses portes à Eurexpo. Devenus, au fil de leurs 22 années d’existence, les rendez-vous mondiaux de référence des acteurs de la lingerie, Lyon mode city et Interfilière ont encore prouvé qu’ils pouvaient apporter toujours plus de fraîcheur et d’inventivité, des services et des contacts pour les professionels de la mode ! Ce salon contribue à ramener à Lyon l´une de ses activités traditionelles, celle de la création textile. Les professionels étrangers ne s´y sont pas trompés, surtout les asiatiques et en particulier les chinois qui étaient nombreux ce week-end à Lyon. -Retrouvez la liste des exposants ici - - Le site de l´université de la mode - le site du village des créateurs est situé passage Thieffait, dans une "traboule" au coeur des pentes de la croix-rousse.





Le commerce de centre ville sous respiration artificielle

L´été est souvent propice aux promenades dans le centre de Lyon. Avec les beaux jours de nombreux cafés, bars et restaurants ont obtenu l´autorisation d´ouvrir des terrasses en s´étendant sur des places de parking . Le projet n´était pas gagné d´avance pour la municipalité puisqu´il y a là un conflit d´intérêt entre automobilistes et commerçants, et aussi entre les commerçants qui disposent des terrasses et ceux qui n´en ont pas.Mais dans l´ensemble, ces terrasses semblent bien acceptées et donnent une ambiance estivale pour une ville qui se veut la "porte d´entrée du sud de l´Europe". Nombre d'associations de commerçants considèrent tout de même qu´elles représentent un élément de valorisation du territoire et de développement économique. Selon le blog de l´association pour le développement du commerce du 7ème arrondissement par exemple, la terrasse représente pour les restaurants et cafés un facteur d'attractivité supplémentaire et une augmentation du nombre de cou…

La fresque des lyonnais célèbres

Point de visite à Lyon sans un passage devant la fresque des lyonnais. Au pied de la Croix-Rousse, « la colline qui travaille », face à Fourvière, « la colline qui prie» cette peinture murale monumentale de 800 m2 redonne vie à un mur aveugle de la Cité des Gaules.

Elle recrée en trompe-l’œil, une architecture typique de ce quartier des bords de Saône, et met en scène 30 célébrités lyonnaises, de l’An 10 avant Jésus Christ à nos jours.

Mais qui sont donc tous ces lyonnais célèbres ? Vous trouverez ici de quoi rassasier votre curiosité.



Une idée cadeau ? offrez Lyon en bande dessinée !

La deuxième édition du festival de la bande dessinée aura lieu à Lyon les 30 juin et 1er juillet. L´épicentre se situera place de la Croix Rousse mais des animations et un festival off sont prévues dans toute la ville. En attendant ce moment, voici une sélection des meilleures BD qui ont Lyon pour objet : L´Atalante, Tome 7 : La police de Lyon est sur les traces de deux malfrats en cavale. Les Sales Mioches rêvent d'aventure depuis qu'un providentiel mécanicien a remis la péniche en état de marche. Trop beau pour être vrai, les gosses ne tardent pas à découvrir à bord une mystérieuse cargaison. Les ennuis ne font que commencer...


Lyon en BD (collectif) . Et si l'urbanisme avait une âme ? Et si les espaces publics n'étaient que de grands théâtres où la vie des hommes compte plus que les fonctions qu'ils occupent ? Le pari de ce livre est d'avoir pour une fois confié le soin de faire vivre de vraies places, de vrais squares, de vrais jardins de Lyon, non pas à des …

Le 9 juin, la croix rousse fait la fête !

Cet événement placé sous le signe de la créativité et de la convivialité attire toujours un grand nombre de visiteurs ! A découvrir cette année un grand marché réservé aux Artisans et Métiers d’Art, le vide Grenier de la Croix Rousse auquel participent les habitants du "Village". La Place de la Croix Rousse se transformera en un véritable espace de jeux pour les gones… Et en plus Croix Rousse en Fête accueillera la Biennale du Fort de Bron qui a pour thème cette année « Les Mille et Une Nuits » . Depuis 1987, première création au Fort de Bron avec Les Mystères de Paris, cette biennale n’a cessé de croître et de se développer, si bien qu’aujourd’hui cette manifestation s’inscrit comme un rendez-vous estival incontournable du paysage culturel régional...

Dans la presse lyonnaise cette semaine

Cette semaine, La tribune de lyon s´intéresse à Gérard Houllier . L´entraineur de l´OL a finalement confirmé son départ la saison prochaine. Après deux saisons victorieuses en championnat, il a décidé de prendre une année sabatique. On ne le verra donc pas à Kiev comme celà avait été annoncé ici ou là. Selon la Tribune, il a pris sa décision mercredi soir à Athènes et l'a communiquée à Jean-Michel Aulas . Gérard Houllier affirme "le club a besoin d'un nouvel élan pour partir sur un cycle de trois ans et arriver au grand stade. Je n'ai plus assez de temps et d'énergie pour le mener jusque là. Je ne pars pas parce que je n'ai pas assez de pouvoir". Depuis quelques semaines, les relations entre Houiller et Bernard Lacombe paraissaient compliquées note La tribune...

Lyonmag annonce la sortie de son nouveau numéro, avec un grand dossier sur l’élection présidentielle à Lyon. Résultats, analyses, réactions... Mais aussi les perspectives pour l’avenir, avec trois …