Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé francophonie

BAC 2011 à Lyon , le Prix de l'artiste francophone à Dominique Petitgand

Le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand s'est déplacé à Lyon ce mercredi 14 septembre 2011 à l'occasion de l'ouverture de  la Biennale d'Art Contemporain de Lyon. Avec le Maire de Lyon, Gérard Collomb, il a  remis à cette occasion le prix de l'artiste francophone à Dominique Petitgand, un prix décerné par un jury* spécialement créé, sur une initiative de la Maison de la Francophonie.
Depuis 1992, Dominique Petitgand compose et réalise des pièces sonores, où les voix, les bruits, les atmosphères musicales et les silences construisent, par le biais du montage, des micro-univers où l'ambiguïté subsiste en permanence entre un principe de réalité (l'enregistrement de la parole de gens qui parlent d'eux) et une projection dans une fiction onirique, hors contexte et atemporelle. "A la merci", l'oeuvre récompensée par le Prix de l’artiste francophone de la B.A.C. 2011, est un dialogue audio entre un enfant et un adulte qui tourne autour des mo…

Lyon-Airports, la polémique dépasse la région lyonnaise

Nous avons reçu ce courrier de Mr De Poli, membre de l'association DLF (Défense de la langue française), que nous versons volontiers au débat :

"A l'attention de Mr Jean François Bourrec : Je me permets de vous écrire car j'ai lu votre réponse en tant que président de l'agence de communication Brainstorming concernant le changement de nom de l'aéroport de Lyon (voir article):

J'ai cependant été consterné par certains propos inexacts et me permets donc d'ajouter quelques observations complémentaires :

>Les organisations de défense de la Francophonie sont nécessaires. (....). Y compris celles qui intègrent la langue « de Babel » actuelle : l'anglais international.

Cette dernière affirmation est ridicule car l'anglais n'est aucunement la langue « de Babel » actuelle. Comment affirmer une telle absurdité alors que seulement 7% de la population mondiale est de langue maternelle anglaise et que l'immense majorité des habitants de la planète (p…

Polémique de Lyon Airports : Brainstorming nous répond

Dans l'article de Lyon-Actualités "Le Préfet Gérault refuse le nom de Lyon Airports" nous critiquions les choix "stratégiques et politiques" réalisés sur les conseils d'une agence de communication, Brainstorming. Le Président de cette agence, Jean François Bourrec, a souhaité nous apporter son point de vue :


"Le débat sur l'emploi de l'anglais pour une marque française à vocation internationale est passionnant. Et passionné, parce qu'identitaire.

"La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle" disait Anatole France. Il y a environ un siècle, lorsque ce Prix Nobel de littérature faisait cette déclaration d'amour, la France alors en pleine expansion ne doutait pas de la suprématie de sa culture et de sa langue.

De nombreuses …

Le Préfet Gérault refuse le nom de "Lyon-Airports"

Le Préfet de la Région Rhône-Alpes Jacques Gérault, a demandé le retrait pur et simple de la nouvelle appellation "Lyon Airports", décidée par le conseil d'administration de l'aéroport de Lyon, sur les conseils de l'agence de communication Brainstorming.
La journée de la francophonie Le Préfet a choisi la date de la journée de la francophonie (le 20 mars) pour adresser un courrier à Guy Mathiolon, le président du directoire de la société "Aéroports de Lyon".Jacques Gérault y rappelle que l'Etat est actionnaire à 60% de cette société et s'élève contre le changement de nom.
Dans ce courrier, il estime "qu'il est aujourd'hui plus essentiel d'ouvrir davantage Aéroports de Lyon à l'international, par une politique commerciale dynamique, que de n'engager qu'un simple changement de nom. Le choix de cette nouvelle signature, calquée sur les codes anglo-saxons, ne peut évidemment pas constituer une stratégie de communication ada…

Collomb en visite chez les hommes intègres

La "République des Hommes intègres", c'est littéralement la traduction du nom de Burkina Faso (anciennement Haute Volta) que le maire de Lyon, Gérard Collomb, va visiter cette fin de semaine.
Le président du Grand Lyon emmène une délégation à Ouagadougou, la capitale de ce pays d'Afrique de l'Ouest, l'un des plus pauvres du monde, ce qui n'empêche pas ses dirigeants de se déchirer pour en assumer la gestion.
Le nom de Burkina Faso avait été donné au pays par Thomas Sankara, éphémère président qui a tout de même laissé sa marque en Afrique. Il avait rêvé de révolutionner les relations entre les pays du tiers monde et l'occident, avant d'être renversé par un coup d'Etat fomenté par son "frère", Blaise Compaoré, lui-même plus "conciliant" avec l'ex-colonisateur français. Mais il a laissé sa marque au delà de son pays et nombre d'Africains sont encore capables de réciter par coeur son discours sur la dette !
Depuis 1993…

La Maison de la Francophonie a reçu Alain Joyandet

Le président de la Maison de la francophonie Erick Roux de Bézieux avait du mal à contenir son émotion ce vendredi 6 mars. Le secrétaire d'Etat à la coopération décentralisée et à la francophonie Alain Joyandet a en effet consacré un peu de temps dans un agenda chargé pour rendre visite à cette maison, une initiative pour l'instant unique en France. C'était l'occasion pour lui de donner le coup d'envoi d'une série d'animations consacrées durant tout le mois de mars à la Francophonie dans le Grand Lyon (voir article dans LYon-Panoramas.fr, le Grand Lyon fait sa fête à la francophonie).
L'occasion aussi pour Erick Roux de bézieux de défendre deux projets qui lui tiennent particulièrement à coeur : créer, dans l’esprit des Volontaires Internationaux, un volontariat francophone pour des étudiants ou des retraités au départ de Lyon et inviter "la future élite (économique, administrative…) d’un certain nombre de pays du Sud" à venir poursuivre ses étud…

La francophonie, à l' épreuve du multilinguisme, doit devenir utile et moderne

L' Institut IFRAMOND de l' Université Jean Moulin Lyon 3 organisait cette semaine les septièmes entretiens de la Francophonie. Avec la participation très remarquée de Ton Nu Thi Ninh. Ex ambasadeur du Vietnam en Belgique et au Luxembourg, Mme Ninh a aussi représenté son pays auprès de l' Union Européenne. Elle est actuellement vice présidente de la commission des affaires étrangères à l' Assemblée Nationale du Vietnam. C' est dire son haut degré de connaissance des relations internationales en général et avec les pays francophones en particulier. Le français, entre autres langues Si selon elle le Français reste pour les vietnamiens "un leg culturel et politique", il est évident que l' ouverture du pays depuis la fin de l' URSS lui a permis plus de "diversité et de polyvalence". Dans ce pays, au contraire de la Thaïlande par exemple, la panoplie de langues est extrêmement diverse. Au Vietnam on parle anglais bien sûr, mais aussi français, t…

Lyon a maintenant sa maison de la Francophonie

Inaugurée à la veille de la journée internationale de la francophonie, la maison du même nom a été installée dans les locaux de l' Alliance française, à quelques pas de la Préfecture du Rhône, par Abdou Diouf.

Cliquer ici pour voir (et écouter)
le très beau site "Conte-moi la francophonie"





Aujourd' hui secrétaire général de l'Organisation Internationale de la Francophonie, l' ex président du Sénégal a indiqué que cette Maison est la première en France. D'autres suivront peu à peu dans toutes les régions, afin que l' idée même de francophonie soit plus répandue dans la métropole.

"La francophonie, prototype le plus abouti des aires géoculturelles".
Pour Eric Roux de Bézieux, vice-président de cette maison lyonnaise, qui a travaillé avec Christian Philip sur la création du "concept", "le paysage géopolitique mondial change irrémédiablement avec l’émergence de nouvelles superpuissances comme la Chine, l’Inde ou le Brésil, le développ…

A Lyon, l' Observatoire de l' armement permet de décrypter la politique internationale de la France

Le saviez vous ? Parce que les ventes d' armes sont un sujet trop important pour être laissé aux seuls militaires, il existe à Lyon un Centre de documentation sur la paix et les conflits et celui-ci est à l' initiative d' un observatoire des transferts d' armement. Créé en 1994, l'Observatoire des transferts d'armements, indépendant de toute organisation politique ou confessionnelle, s'est donné pour objectif d'effectuer des recherches sur les ventes et achats d' armes (pays acquéreurs d'armes françaises, types de matériels vendus, montants des contrats). Il suit aussi les activités du secteur industriel et la politique de défense menée en France (organisation de la défense, coopération militaire, etc.). Le commerce et la vente d' armes sous-tendent une grande partie de la politique étrangère française
Par son attention plus particulière aux problèmes français, l' observatoire se présente comme une "contribution à la transparence"…

Mitterrand l´africain ? un précieux éclairage de la Françafrique

Plus de dix ans après la mort de l´ancien Président de la République, le livre "Mitterrand l´africain" ? apporte un éclairage particulier sur l´itinéraire d´un homme qui disait de lui même lors d´un entretien avec Jean Lacouture : " C´est en Afrique que ma vie publique a pris son sens, dans le combat pour la révision des rapports coloniaux..." . Avec ce voyage dans les "eaux troubles du vingtième siècle" on pouvait s´attendre à un pamphlet mais l´auteur, Gaspard Hubert Lonsi Koko, membre du bureau fédéral du PS à Paris, a sû éviter cet écueil et s´attache à "évoquer à froid une liaison basée sur les non dits". Un parcours sinueux, caractérisé par le cynisme... Car la complexité des relations franco-africaines ne cesse de donner le tournis, et ceux qui s´intéressent à ce thème savent bien qu´il n´y a pas de clivage droite-gauche dans ce domaine dit "réservé" de la politique française. Le parcours africain de l'ancien président est par…

Des prix de la solidarité citoyenne

"Construire un monde solidaire" et "développer la citoyenneté européenne", ce sont des objectifs de la Région Rhône-alpes, qui lance deux concours à l´attention des jeunes lycéens, du public comme du privé.
Avec Käfig, le Hip-Hop lyonnais a conquis le monde

La Francophonie, une communauté de 200 millions de personnes.
Dans le premier cas, il s´agit d´un concours organisé en collaboration avec les régions d´Aoste en Italie, d´Arges en Roumanie et de Monastir en Tunisie. Les lycéens ont jusqu´au 5 novembre pour faire acte de candidature sur le site internet de la région Rhône-Alpes (rubrique international). Ensuite, ils auront trois mois pour présenter un projet de dix pages recto et une affiche format A2 (60x40 cms) sur le thème de la solidarité dans le monde. Ce prix s´inscrit dans le cadre de la préparation de la journée internationale de la Francophonie qui aura lieu le 20 mars 2008. Le prix du jeune européen pour le dialogue interculturel.
Le deuxième concours vise …