Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé hopital

Le CG69 étudie une méthode pour la "bientraitance" des personnes âgées

Jeudi 20 juin à 14 h, le Département du Rhône propose une présentation de « SCAPA » (Soins Coordonnés pour l’Autonomie de la Personne Agée), une méthode innovante à destination des personnes âgées ayant des difficultés cognitives. La démonstration aura lieu en présence des deux concepteurs. Dans le cadre de sa politique d’accompagnement des établissements, le Département du Rhône porte une attention particulière au repérage, au partage et au développement des nouvelles méthodes utilisées pour la prise en charge des personnes âgées. Les personnes accueillies en EHPAD présentent souvent des troubles cognitifs rendant difficiles l’expression de leurs désirs et besoins. C’est pourquoi le Département du Rhône a choisi la méthode « SCAPA » (Soins Coordonnés pour l’Autonomie de la Personne Agée) qui contribue au respect de la parole de l’usager, à l’écoute, à la qualité relationnelle, à l’harmonisation des pratiques et au décloisonnement des secteurs sanitaires et sociaux.  L’observation est …

Le Centre Léon Bérard "clone" son service de radiothérapie à Villefranche

L'hôpital Nord Ouest de Villefranche sur Saône propose, à partir du 27 mars 2012, un nouveau service intégré de radiothérapie en partenariat avec le Centre Léon Bérard de Lyon. Ce service permettra d'assurer directement dans l'hôpital Nord-Ouest le traitement des cancers des personnes (hors pédiatrie) nécessitant des séances de radiothérapie. Il a été rendu possible par la collaboration entre les équipes de ce nouveau centre hospitalier, issu du regroupement des hôpitaux de Villefranche et de Tarare, et celles, très spécialisées, du CLB à Lyon. 
L'investissement est important... il dépasse les 6 Millions d'Euros... dont près du tiers consacré à l'achat en Suède du matériel (le reste pour la construction du bunker avec des murs d'une épaisseur de 2,5 mètres !)... Mais il était très attendu dans ce secteur Nord du département du Rhône, sous équipé en matière de matériels médicaux. 
Une économie substantielle de frais de transports et une amélioration de la prise…

Hospices Civils de Lyon (HCL) : Nora Berra "décerne un bon point" à Gérard Collomb

La secrétaire d'Etat à la santé et Conseillère municipale d'opposition au Maire de Lyon Nora Berra a réagi "modérément" au nouveau plan (lire iciprésenté par Gérard Collomb pour la modernisation de l'Hôpital Edouard Herriot .  Pour l'élue lyonnaise, Gérard Collomb, qui est aussi Président des HCL, "a offert  un numéro d’une puérilité un peu confondante... de haute voltige politicienne"... Passés les noms d'oiseaux (elle reproche au Maire de Lyon de se mettre en scène "en visionnaire solitaire et sans partage, dont le génie propre révèle les évidences à un monde aveugle"), elle indique que le projet présenté est un plagiat, "la deuxième variante du projet d’HEH élaboré à ma demande depuis plusieurs mois par les équipes médicales et administratives des HCL" (...)
Un bon-point au Sénateur-Maire...
Mais si cette appropriation publique a selon elle "quelque chose de puéril —voire de ridicule— dans sa forme" la secrétaire d…

Hôtel Dieu : les Verts se rallient au "pôle de promotion de la santé"

L'Hôtel-Dieu est l'un des plus grands (35000m2 !) et des plus anciens bâtiments de Lyon. Construit à partir de 1184 en bordure ouest du Rhône, c'était le premier hôpital lyonnais. Objet de tous les intérêts depuis le déménagement de l'hôpital, il s'était retrouvé au centre du débat au cours de la dernière campagne municipale (voir l'article de LYon-Politique.fr ici), quand le Maire sortant Gérard Collomb avait annoncé son intention de le transformer en hôtel de luxe, accompagné d'un jardin -en partie public- et de boutiques "du style de ce que l'on peut voir à  Milan" sous les arcades.  Depuis l'élection, il n'y a pas eu  vraiment de concertation, mais une commission s'est réunie pour établir un cahier des charges et lancer un appel d'offres à des promoteurs privés. Côté politique les dents grincent toujours et Denis Broliquier, le Maire divers droite du deuxième arrondissement sur lequel est implanté l'Hôtel Dieu, a fait sav…

HCL, Roselyne Bachelot attentive à l'assainissement des comptes

Gérard Collomb a rencontré une nouvelle fois le mardi 7 avril la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot pour évoquer la situation financière du CHU lyonnais.

Conformément à ses engagements, le conseil d'administration des hôpitaux, dont le Maire de Lyon est Président, a réussi à ramener le déficit de l'année 2008 à 98M€ alors que l'évolution "mécanique" des dépenses laissait prévoir un "trou" de 152 M€.
D'après Gérard Collomb, "cette réduction du déficit a été rendue possible grâce à un accompagnement de l’ordre de 20 M€ de la part du Ministère conjugué à des efforts de gestion internes du CHU, portant tant sur les recettes que sur les dépenses".

Lors de cette rencontre qui s'est déroulée au Ministère à Paris, Roselyne Bachelot a pris note de la bonne volonté de la direction des hôpitaux mais leur a demandé de poursuivre dans la voie de la résorption du déficit en 2009.
Un nouvel accord a donc été conclu entre le Président du Conseil d’Ad…

La reconversion de l'hôpital Debrousse arrêtée

Le groupe Vinci Immobilier, qui avait emporté un appel à projet et accepté de racheter l'ensemble hospitalier Debrousse, n'a pas payé !
Les lyonnais ont été pour le moins interloqués ce lundi 2 mars, en lisant le journal 20 minutes (distribué gratuitement dans le métro). On y apprenait que la transformation, maintes fois annoncée, de l'ancien hôpital pour enfants Debrousse en hôtel de luxe et la construction "de 140 logements haut de gamme et 38 appartements sociaux dans le parc du domaine" sont stoppés pour une durée indéterminée.
Rien à voir avec un poisson d'avril anticipé : selon les informations de 20 minutes, "le groupe Vinci n'a jamais payé les 20,8 Millions d'€ promis lors de la vente". D'après le directeur des affaires juridiques des Hôpitaux de Paris (le vendeur), la société aurait même tenté de renégocier le prix !
Les Hospices Civils de Lyon (HCL) privés d'une manne financière importante ! L'affaire qui était restée très…

Un Conseil des Ministres à Lyon le 2 février

Les lyonnais se souviennent du ministère du logement délocalisé sur la place Bellecour par Christine Boutin (lire ici).

François Fillon lui-même devrait renouveller l'opération en organisant à Lyon un Conseil des Ministres exceptionnel le 2 février prochain. Une réunion qui devrait regrouper près de la moitié des ministres (une vingtaine) autour du Premier d'entre eux et avoir pour objet la relance de l'économie.
Pourquoi Lyon ? C'est la question que chacun se pose... peut être parce que la région lyonnaise est assez bien équipée pour faire face à la crise et qu'elle sera l'une des premières à bénéficier d'un "plan campus"?
Toujours est t'il que la récession risque de toucher une grande partie du secteur industriel lyonnais : le poids lourd, le textile, les secteurs de la sous traitance sont en crise.
Les Hospices civils en crise Du côté des services publics, la situation n'est pas reluisante non plus. Les Hospices Civils de Lyon s'attende…

La fondation IDEE contre les épilepsies construira son institut à Lyon

La fondation Idée contre l' epilepsie fête son premier anniversaire le 26 juin au théâtre des Célestins. Au programme de cette soirée de gala destinée à récolter des fonds, le spectacle “Tricoté”, par la Compagnie Käfig, des animations des transitions "magiques" avec des illusionistes, mais aussi des rencontres avec les animateurs du projet de création à Lyon d'un institut de l' épilepsie, porté par cette fondation hébergée par Rhône-Alpes futur. Un "mini-institut" est provisoirement hébergé au pôle Mère-enfant des HCL Pour les Drs Alexis Arzimanoglou, Édouard Hirsch, Philippe Kahane et Philippe Ryvlin, spécialistes reconnus de l' epilepsie, "il est urgent de créer un Institut hospitalier et de recherche, dédié en particulier à la prise en charge et à l’étude des épilepsies de l’enfant et de l’adolescent" . Le projet est déjà bien avancé. Ils ont obtenu des fonds pour le fonctionnement et sont hébergés provisoirement dans un "mini IDEE&…

Hôpitaux : Les HCL votent le budget pour "éviter la mise sous tutelle"

La réunion du conseil d' administration des HCL qui avait été initialement empêchée par les syndicats (voir article sur LYonenFrance), a pu finalement se tenir le jeudi 12 juin. Et la situation s' est révélée encore plus grâve qu' attendu !

Si le conseil a voté l’Etat Prévisionnel des Recettes et des Dépenses, il a laissé apparaître un déficit en forte augementation (112 MEuros à la fin 2008). Le président des HCL, Gérard Collomb a ainsi confirmé la situation extrêmement préoccupante de l’établissement .

Pour lui, il y a trois raisons principales à cette situation : le mode de financement "dont la mise en place accélérée a démultiplié les déficits", le ralentissement de l’activité lié à la concurrence des hôpitaux privés et la charge financière lourde liée au plan d’investissements en cours (les hôpitaux lyonnais ont investi de manière très importante dans les vingt dernières années et supportent actuellement les frais financiers et les charges liés à ces investiss…

Hôpitaux : Roselyne Bachelot met les Hospices Civils de Lyon sous perfusion

Une réunion de crise a été organisée, ce mercredi 4 juin, au Ministère de la Santé, autour du déficit devenu structurel des HCL de Lyon.


Autour de Roselyne BACHELOT, Ministre de la Santé, Gérard COLLOMB, le maire de Lyon qui est aussi Président des HCL, Kamel SANHADJI, Conseiller municipal délégué aux Hôpitaux, mais aussi Paul CASTEL, Directeur général des HCL, Etienne TISSOT, Président de la CME (Commission Médicale d’Etablissement) et Jean-Louis BONNET, Directeur de l’Agence Régionale d’Hospitalisation Rhône-Alpes (ARH-RA).
Une situation financière catastrophique
Deux audits commandés par le ministère de la Santé mettent en évidence la mauvaise santé financière des Hospices Civils de Lyon. Alors que la tendance nationale est particulirement mauvaise depuis trois ans, les HCL, premier employeur de la ville avec 20000 salariés pour 17 établissements, font face à la concurrence des hôpitaux privés en pleine dynamique de développement dans l' agglomération.
Le déficit des HCL serait d…