Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé municipales

Lyon : Gérard Collomb perd le soutien des écologistes

Elu avec les voix des écologistes, à qui il avait offert la tête de liste du premier arrondissement au deuxième tour des élections municipales, Gérard Collomb vient de perdre leur soutien, "pour défault d'accord sur le programme". C'est le sens du communiqué suivant, diffusé par Europe Ecologie - Les Verts :  "EÉLV ne participera pas à l’exécutif de Gérard Collomb Des écologistes pour porter la voix de la transition écologique et sociale à la Ville de Lyon et en arrondissement. Après avoir mené une campagne en autonome sur la ville, obtenu 8,9% des voix au premier tour et 14 élus sur les listes de Gérard Collomb à l’issue du second tour, les écologistes se sont réunis hier soir pour faire le point. À deux jours du premier conseil municipal, l’objet de discussion était la participation à l’exécutif de Gérard Collomb. À l’issue de deux heures de discussion, les adhérents et coopérateurs EÉLV, ainsi que toutes les personnes qui ont pris part à la campagne de la lis…

Lyon 1er, Rillieux, Décines... le Grand Stade de l''OL à l'origine des déboires de Gérard Collomb ?

Le grand stade, voulu par Jean Michel Aulas et imposé envers et contre tous  par le Sénateur, Maire et Président du Grand Lyon Gérard Collomb, est en passe de devenir le caillou dans la chaussure capable de le faire trébucher dès le début de son troisième mandat, au moment où s'ouvrent les négociations pour la présidence du Grand Lyon. Certains observateurs rappellent que le sujet de l"OL Land", le fameux stade des Lumières, officiellement financé par des fonds privés mais garanti par les institutions,a déjà été l'un des thèmes récurrents de la campagne des cantonales à  Meyzieu en 2011. Un canton perdu par les socialistes qui ont ainsi manqué de peu la présidence du Conseil général du Rhône. Usant  de son talent de négociateur, Gérard Collomb avait alors passé un accord en coulisse avec le président centriste du Conseil Général, Michel Mercier, accord qui incluait la division du département du Rhône en deux pôles, l'un rural avec une multitude de petites commune…

Municipales à Lyon : Gérard Collomb annonce un accord avec les écologistes

Les listes Inspirez Lyon (EE-LV) animées par Etienne Tête et Emeline Baume auraient rejoint les listes Evidemment Lyon de Gérard COLLOMB. C'est ce qu'indique le Maire sortant dans un communiqué: "A l’issue du premier tour des élections municipales, marqué au niveau national comme au niveau local par une percée du Front national, les listes Evidemment Lyon avec Gérard COLLOMB et les listes Inspirez Lyon avec les écologistes ont souhaité s’unir pour le second tour.  Cette fusion de ces listes s’inscrit dans la dynamique de rassemblement à laquelle Gérard COLLOMB a appelé le soir du premier tour. 17 colistiers issus des listes Inspirez Lyon intègrent ainsi les 221 candidats des listes Evidemment Lyon".  

Vénissieux : les ultranationalistes dissidents du FN peuvent se maintenir au second tour !

La réaction de Michèle Picard, Maire sortante de Vénissieux, suite au résultat du 1er tour ;  
" Ce premier tour des municipales 2014 est marqué une nouvelle fois par une abstention record, tant au niveau national que local. Les habitants des villes populaires sont en souffrance. Crise, chômage, pouvoir d’achat, logement, santé : ils se sentent délaissés, abandonnés, voire méprisés par les politiques libérales menées par les gouvernements successifs, de droite comme de gauche. Ils n’en peuvent plus de ces politiques qui ne répondent pas à leurs difficultés quotidiennes et à leurs attentes. L’abstention est bien un vrai péril pour la démocratie et pour notre pacte républicain.
Marquées par la poussée de la droite et par la montée de l’extrême droite au niveau national, ces élections font figure de vote sanction pour François Hollande et le gouvernement Ayrault. C’est un signal fort que les Français leur adressent pour réorienter les politiques à gauche, pour défendre enfin les clas…

Vidéo AFP : Gérard Collomb brigue un troisième mandat à Lyon

Elections municipales de mars 2014 : Gérard Collomb a officiellement lancé vendredi sa campagne pour un troisième mandat. Le Sénateur, Maire, président du Grand Lyon et de différentes institutions (Hospices Civils de Lyon...), verra, s'il est élu, son pouvoir encore plus élargi, puisqu'il bénéficiera alors du rapprochement avec le département du Rhône dont une partie sera désormais intégrée au Pôle métropolitain,  Une élection plus complexe que les précédentes Pour convaincre, les électeurs, Gérard Collomb compte sur son bilan, reconnu jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat :  il s'est en effet vu cité en exemple pour son pragmatisme lors de la conférence de presse du Président Hollande.  La liste présentée aura pour titre "Evidemment Lyon" . Elle réunira des anciens élus, "fiers" du bilan des deux premiers mandats, qui ont selon lui permis à la  ville d'être "plus forte économiquement, plus solide et plus écologique." Mais on no…

Municipales 2014 à Lyon : Gérard Collomb soutenu par des "Acteurs de la Ville"

Un prix Goncourt, deux figures de la culture, une ancienne bâtonnière du Barreau de Lyon, un chef étoilé et des patrons font partie du comité de soutien de Gérard Collomb pour les prochaines municipales.Vincent Carry, directeur des Nuits Sonores, ne sera pas candidat sur la liste du maire sortant, mais il a pris la tête de ce comité, où l'on trouve aussi les noms connus de l'entrepreneur  Bruno Bonnell deSerge Dorny (Opéra de Lyon), du chef étoilé Christian Têtedoie, ou encore du prix Goncourt 2012 Alexis Jenni... L'organisation s'appelle "Acteurs de la Ville" et a "la volonté d'apporter une contribution de la société civile à la candidature" pour un troisième mandat du Sénateur Maire et Président du Grand Lyon .  

Grand Lyon : vos nouveaux conseillers municipaux ville par ville

Vous habitez Lyon ou le Grand Lyon ? Vous voulez savoir qui sont vos nouveaux maires ou conseillers municipaux ? Et pour Lyon, qui fait partie de la loi PLM (Paris, Lyon, Marseille), qui sont les conseillers d´arrondissements, comment les contacter, si ils ont un blog ou un site internet ?



Les réponses à vos questions sont sur notre site LYonMunicipales 2008. Et ce n´est pas parce que les élections sont terminées que ce blog va s´éteindre ! Au contraire, comme vous avez pris l´habitude, tout au long de la campagne des municipales, de consulter cette liste des villes du Grand Lyon , nous continuerons à la mettre à jour afin qu´elle reste un moyen utile de vous informer rapidement. Pour Lyon, vous pouvez aussi trouver les résultats avec la liste des conseillers sur cette page spéciale.





Sport, concerts, spectacles à Lyon

Faites vos réservations en ligne avec notre partenaire

France Billet







Vidéo : Gérard Collomb "dédie sa victoire aux lyonnais"

Vidéo. C´est un Gérard Collomb plein d´émotion qui a donné sa première entrevue à la webtélé SurfTV, installée dans les salons de la préfecture du Rhône. Une victoire qui a presque fait oublier celle de l´OL, 4 buts à 2, face à Bordeaux. "C´est la première fois que quelqu´un gagne six arrondissements au premier tour... cette victoire, je voudrais la dédier à Lyon et aux lyonnais..." nous déclare Gérard Collomb. De nombreux invités se sont succédés sur le plateau et vous pourrez retrouver l´ensemble de ces vidéos durant la semaine, avant le deuxième tour...

(cliquer sur l´image pour voir la vidéo)


Grand Lyon : Collomb pratiquement assuré de garder la présidence !

Le premier tour des municipales a été marqué par une très bonne opération pour la gauche qui est pratiquement assurée de trouver une majorité au Grand Lyon.

Ce dimanche tous les regards se sont focalisés sur la victoire historique de Gérard Collomb (il le rappelait lui-même, si il y a un exemple de Grand Chelem sur tous les arrondissements par Michel Noir, jamais un maire n' avait été élu dès le premier tour) .
Le Grand Lyon pourrait basculer clairement à gauche.

Mais une autre victoire se profile derrière ces résultats : la gauche serait en train de conquérir le Grand Lyon (où elle n' était pas majoritaire) sans forcément avoir besoin des négociations d' appareil qui avaient eu cours lors des précédentes élections. Paul Serres, maire de Mions

Si on fait les comptes, le Grand Lyon vient d' intégrer deux villes marquées clairement à gauche, Grigny et Givors (Martial Passi élu avec 52,6%). A Mions, le sortant Paul Serres, qui avait ravi la commune à la droite en 2001, est ré…

Un blog spécial LYon - Municipales 2008

La gauche peut t´elle garder Lyon ? C´est l´une des grandes questions des municipales qui s´annoncent. Si les législatives ont constitué une heureuse surprise pour les socialistes lyonnais, rien n´est encore acquis dans une ville où le maire est élu au suffrage indirect (par les conseillers d´arrondissements) et où une alliance des droites peut remettre en cause le fragile équilibre constitué par l´équipe sortante.
En 2001, Gérard Collomb, profitant des dissensions des partis de droite, avait réussi à conquérir cinq arrondissements sur neuf, et dans la foulée il avait sû convaincre les maires des "petites communes" de l´agglomération de lui confier la direction de la communauté urbaine.
A t´il accumulé aujourd´hui suffisament d´assise personelle pour rééditer cet exploit ? Et si il gagne Lyon, quel sera le poids des Sarkozystes et de la "droite décomplexée" dans l´organisation du Grand Lyon ? Ce sont quelques unes des questions dont nous vous invitons à débattre sur …

TLM diffusera les matches de l´OL et de l´AS St-priest

Heureux ! Les responsables de Télé Lyon Métropole ne sont pas peu fiers ! Alors que la télévision lyonnaise est classée par un sondage médiamétrie première des télévisions d´agglomération en France, la chaîne annonce aujourd´hui qu´au terme d´une longue négociation avec les services juridiques du CSA, elle va enfin pouvoir diffuser en numérique par l´intermédiaire de la TNT (Télévision Numérique Terrestre).Ce "saut technique" s´effectue en même temps que le déménagement des studios dans le quartier de la Confluence.

Pour Jean-pierre Vacher, le directeur général de Télé Lyon Métropole, le passage à la TNT va permettre non seulement de satisfaire les sponsors, mais aussi de retrouver les spectateurs, de plus en plus nombreux, qui se sont équipés en matériel numérique et qui ne pouvaient plus capter la chaîne. Ceux là peuvent, depuis le 13 septembre au matin, réinitialiser leur recherche automatique en utilisant le menu de l´adaptateur ou du téléviseur. * Nouveaux plateaux, nouv…

Le grand stade de Lyon : Aulas face à la polémique

Le président de l´OL, Jean Michel Aulas, est content mais pas encore au bout de ses peines ! La Commission nationale du débat public a en effet recommandé la mise en place d’une concertation au niveau local pour le projet "Grand Stade" de l’Olympique Lyonnais, qui devrait être terminé avant juillet 2010.
Ce projet est plus qu´un stade puisque l´ensemble "en forme de diamant" comporterait la création de quatre nouveaux terrains pour la formation rhodanienne, mais aussi un centre commercial Leclerc, un hôtel du groupe Accor et un centre de loisirs (booling...). Une restructuration de l´est lyonnais La phase de concertation a été fixée à septembre 2007 et l’"OL Land" a déjà ses détracteurs. C´est que le projet de Jean-Michel Aulas implique selon ses propres dires "une restructuration de l’est lyonnais", en particulier dans les domaines du transport (arrivée du Tramway), de la sécurité et des voies d´accès.



La concertation indispensable Outre le député…

Municipales à Lyon : un bon sondage pour Collomb

Un sondage réalisé cet été par l'Institut Fournier confirme que le maire de Lyon conserve une confortable avance pour les prochaines élections municipales face à l´adversaire actuel de l´ UMP, Dominique Perben.
Selon Lyonmag.com, qui publie en exclusivité ce sondage réalisé par téléphone, la représentativité est assurée par la méthode des quotas en tenant compte des sexes, de l'âge et de la profession du chef de ménage après stratification par arrondissement. L´enquête de l´institut Fournier prend en compte un échantillon représentatif de 500 Lyonnais interrogés entre le 26 juin et le 4 juillet, soit après le deuxième tour des élections législatives. Collomb largement en tête Ce sondage fait apparaître que si les élections municipales avaient lieu aujourd´hui, Anne Marie-Comparini (du Medef) recueillerait 17% des intentions de vote à la tête d'une liste centriste, Dominique Perben, le candidat de l'UMP 27% et le maire de Lyon 39%. Alors que les autres candidats resteraien…

Charles Millon se voit en vainqueur olympique !

Ils partent en avance, mais ils reviennent de loin. Les Millonistes se sentent pousser des ailes depuis que Nicolas Sarkozy a été élu sur le thème de la droite décomplexée. Et c´est Eric Roux de Bézieux qui est chargé de propager la "bonne nouvelle". Dans son blog politique, l´élu lyonnais annonce qu´une équipe, placée sous l'autorité d'Amaury Nardone, est chargée de mettre en forme 30 axes programmatiques pour les prochaines élections municipales. Même si il n´exclue pas de "trouver rapidement un candidat charismatique national pour remplacer Perben, tout comme Paris aura besoin de Borloo pour espérer battre Delanoë", l´élu milloniste n´a qu´un seul chef, Charles Millon. Pour lui, "le véritable candidat "centriste", en termes d'image, est l´actuel maire de Lyon Gérard Collomb et il ne sert donc à rien de se la jouer Canada Dry ! La campagne doit se jouer à droite. Une droite décomplexée, innovante, décoiffante, différente, voire dérangeant…