Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé présidentielles

Spécial présidentielles 2012 - sondages, résultats, cartes comparatives...

Sondage Ifop après débat : Avantage Hollande

Quelques heures après la fin du débat de l’entre-deux-tours qui a opposé François Hollande à Nicolas Sarkozy, le sondage Ifop-Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat montre un léger avantage au candidat arrivé en tête au premier tour pris à la suite de ce duel :  La prestation de François Hollande est saluée par 42% des Français qui ont regardé le débat de l’entre-deux-tours entre les deux personnalités qualifiées pour le second tour de l’élection présidentielle. 34% des personnes interrogées mettent en avant celle de Nicolas Sarkozy au cours de la soirée, tandis qu’un quart ne se positionne pas (24%).  Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon ont davantage considéré la prestation du candidat du Parti Socialiste (68%), également appréciée par une majorité relative des électeurs deFrançois Bayrou (32%, contre 30% en faveur de Nicolas Sarkozy).  Les électeurs de Marine Le Pen se prononcent plus de leur côté en faveur du Président sortant (23% pour François Hollande, contre 45% pour…

Le premier tour des élections Présidentielles 2012 à LYon

A Lyon, 297 302 électeurs étaient appelés à voter ce dimanche 22 avril 2012.288 bureaux de vote ont été installés dans les écoles, les mairies d'arrondissement et certaines salles "associatives" réquisitionnées pour l'occasion. Dans la ville, les bureaux étaient ouverts jusqu'à 20h et, selon la loi, aucun résultat où sondage ne pouvait être publié avant cette heure. Malgré cela, de nombreux sites dont celui de la Tribune de Genève ou RTBS n'ont pas hésité à donner les résultats des Départements d'Outre Mer et les estimations "sorties des urnes" dès la fin de l'après-midi. Vous trouverez ci-dessous une sélection de sites utiles pourcomparer et analyser les résultats...
--> Tous les résultats Ville par ville et département par département dans la Région Rhône-Alpes -
--> les réactions aux résultats du 1er tour sur LYonenFrance.forumculture.net/f141-presidentielles
--> Suivez et comparez l'évolution des sondagessur le site du Nouve…

"Contre-vérités et tristes réalités des années Sarkozy", par Pierre Alain Muet

Pierre-Alain Muet est député de Lyon et vice-président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Membre du secrétariat national du PS, il a été professeur d’économie à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Ecole polytechnique. Directeur à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), il a aussi fondé le Conseil d’analyse économique avant de devenir adjoint au maire de Lyon et vice-président du Grand Lyon chargé du développement économique. Il est souvent présenté comme un ancien proche conseiller de Lionel Jospin durant la cohabitation, lorsque ce dernier dirigeait le gouvernement de la "gauche plurielle".



A l'image des sites indépendants de décryptage commele "véritomètre"de I-Télé et Owni ou le blog désintox de Libération, Mr Muet vient de publier aux éditions de la Fondation Jean Jaurès un petit livre polémique, à télécharger ici, destiné selon lui à mettre en lumière quelques"Contre-vérités et tristes réalités des années Sark…

Quand Najat Vallaud Belkacem sort les gants... de boxe !

La porte parole de François Hollande Najat Vallaud Belkacem n'y est pas allé de main morte ce dimanche 26 février, allant jusqu'à focaliser le débat toute la soirée sur internet et les réseaux sociaux. Un "feu de paille" alimenté par les communiqués courroucés et indignés de nombreux membres du parti présidentiel, députés, conseillers régionaux et même ministres, fondant en défense de Nicolas Sarkozy, qui lui ont reproché entre autres d'abaisser le débat et réclamé "des excuses publiques!".

Le Figaro s'est le premier fait l'écho de l'un de ces communiqués, parlant d'"une succession d'injures plus abominables les unes que les autres" proférées par l'une des porte-parole de François Hollande.
L'objet du débat est un texte publié dans la journée par l'élue lyonnaise,  intitulé"Terrorisme médiatique et grand-banditisme intellectuel: les deux mamelles de la campagne UMP".  : elle y décrit le Président sortan…

Twitter et la censure des comptes parodiques du candidat Sarkozy

Y a-t-il une censure sur twitter ? Depuis le 18 février, les adeptes du site de microblogging s'énervent avec le hashtag #SarkoCensure "Comment #Sarkozy utilise twitter, il censure ceux qui le parodient et le critiquent", écrit par exemple @RabbieJacob qui ajoute "Après çà, la France aura-t-elle la légitimité suffisante pour donner des leçons de démocratie à l'étranger ?". Tout a commencé avec l'ouverture du compte officiel, cette semaine, du "Président-candidat", salué par un message de l'équipe française de Twitter, "Bienvenue sur Twitter au Président de la République".
Très rapidement, des questions se sont posées sur la montée très (trop?) rapide du nombre de followers du candidat de l'UMP(lire ici l'analyse de PCinpact). La campagne s'est aussitôt enflammée sur internet avec la multiplication des sites pro et anti-Sarkozy, le partage d'images parodiques et la création de comptes plus ou moins "…

Sarkozy en campagne : "le Président a oublié de parler de son bilan"

L'équipe de campagne de François Hollande a réagi aujourd'hui à l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, lors d'une interview télévisée sur TF1... "Il a oublié de parler de son bilan", ironise Bruno Le Roux, le porte parole du candidat socialiste. "L'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy ne nous a rien appris de nouveau. Elle marque la perspective de fin d’un quinquennat néfaste pour la France et les Français. Cette annonce arrive après une période de cent jours, entamée le 7 novembre avec l’annonce du plan d’austérité Fillon et qui restera dans les mémoires comme un concentré des échecs et des errements de la méthode Sarkozy" indique Bruno Le Roux, qui regrette la "stigmatisation, la division, la précipitation, l'agitation et les annonces contradictoires" du désormais candidat de l'UMP  pour un second mandat.  Mise sous tension de la société... Ce qui caractérise le quinquennat du candidat sortant, "c'est la mise …

Photowatt : le collectif "TPAMPS" réagit aux annonces de Nicolas Sarkozy

Le Collectif TPAMPS (pour "Touche Pas à Mon Panneau Solaire") a réagi vertement à l'entrée en campagne du Président de la République, qui s'est rendu comme annoncé (lire ici)à Bourgoindans les locaux de l'entreprise Photowatt, menacée par un plan de restructuration. 
Pour ce collectif, qui a déposé un recours en justice afin de faire indemniser les porteurs de projets (producteurs, installateurs et même fournisseurs) frappés par le décret du 9 décembre 2010,  Nicolas Sarkozy "met en scène le sauvetage de 430 emplois sur les 10 000 emplois que son gouvernement a supprimé dans le photovoltaïque en 2011". Si ils reconnaissent que la proposition d'EDF est "une bonne nouvelle pour les salariés", ils pensent tout de même que cette reprise d'une société "pas assez compétitive" se fait aux frais du contribuable : EDF apartenant à 85% à l'Etat, "il s'agit probablement là d'un renvoi d'ascenseur pour Henri Proglio (…

Eva Joly détaille le million d'emplois qu'elle promet de créer si elle est élue...

La candidate écologiste pour les élections présidentielles 2012, Eva Joly, suit son chemin et continue à détailler les éléments de son programme, quelle présente comme "rigoureux" et "chiffré". Après avoir proposé un contre budget pour l'année 2012 (à télécharger ici), elle a choisi un vendredi 13 (janvier) pour rendre public son projet de création d'un million d'emplois nouveaux dans tous les secteurs de "l'économie verte"...  Devant des salariés de M-Réal, "qui s’opposent en Haute-Normandie à la fermeture de leur usine rentable et défendent sa conversion écologique", la candidate des écologistes  a développé ce qu'elle appelle le Pacte Ecologique pour l’emploi :

"La France poursuit des mirages et des impasses pour répondre au chômage, à commencer par l’espérance vaine d'une croissance retrouvée", a indiqué la candidate d'Europe Ecologie - Les Verts, au moment même où une agence de notation s'apprêtait à …

Ségolène Royal et Jean-Jack Queyranne se rallient à François Hollande

Présidentielles : Ségolène Royal a finalement décidé de soutenir clairement, par souci "d'efficacité", la candidature de François Hollande pour le second tour des primaires organisées par le Parti Socialiste.  A quelques heures du débat qui devait opposer le mercredi 12 octobre, les deux anciens secrétaires généraux du Parti, Martine Aubry et François Hollande, la candidate éliminée au premier tour  (moins de 7% des voix), a indiqué à l'AFP qu'elle souhaitait aider à "amplifier" l'avance prise lors du premier tour par le président du Conseil Général de Corrèze. "J'apporte mon soutien à François Hollande pour trois raisons : il est arrivé en tête du premier tour et il est légitime d'amplifier cette avance, les solutions neuves que je défends seront prises en compte dans le programme du candidat : réforme bancaire, lutte contre les licenciements, moralisation de la vie politique avec le non-cumul des mandats et mutation écologique de l'…

A Lyon, François Hollande commence à rêver...

Sorti en août 2011, le livre de François Hollande a été vertement critiqué par... Ségolène Royal... qui y a vu une preuve du "dilettantisme" de celui que les sondages présentent comme favori. Il est vrai que le choix de l'ancien premier secrétaire du Parti Socialiste de ne publier qu' "un entretien et des discours" peut surprendre...  Il s'est pourtant passé pas mal de choses depuis son discours de Lorient le 27 juin 2009, dans lequel il a pris l'engagement "de rassemblerautour d'une grande priorité: la jeunesse et d'un enjeu majeur: la justice fiscale". Lui qui, depuis le "crash" inattendu de Dominique Strauss Kahn, ne compte plus, en particulier dans notre région Rhône-Alpes, les ralliements d'élus locaux du Parti, a pris bien soin d'indiquer, lors de sa visite à la Confluence en août dernier, que les primaires socialistes n'ont rien à voir avec un Congrès. "Des congrès, j'en ai réussi plusieurs, mais…

Royal, Valls et Hollande à Lyon pour les primaires du PS

Ségolène Royal "ouvre le bal" de la campagne pour les primaires socialistes, cette semaine à Lyon. Elle sera suivie de près par Manuel Valls, François Hollande et plus tard Martine Aubry, Arnaud Montebourg et même peut être le radical Jean-Michel Baylet.   Les élections primaires se dérouleront les 9 et 16 octobre. Tous les français inscrits sur les listes électorales peuvent voter.
Depuis les dernières élections présidentielles, la présidente de la région Poitou a perdu nombre de ses soutiens parmi les "barons locaux". Ses prises de position sur le non cumul des mandats - elle a elle-même renoncé à se présenter à l'Assemblée Nationale, n'y sont sans doute pas étrangères.  A Lyon Ségolène Royal dispose tout de même de l'appui indéfectible de deux "poids lourds", le Président de la région Rhône-Alpes et ancien ministre Jean-Jack Queyranne et l'adjointe de Gérard Collomb à la Mairie de Lyon Najat Vallaud-Belkacem. A quelques jours du premier d…

La République des mallettes de Péan , une bombe... à fragmentations multiples !

Il n'est pas encore paru mais il fait déjà l'effet d'une bombe ! Publié à  quelques mois seulement des élections présidentielles, le dernier livre de Pierre Péan ("Le monde selon K", "La diabolique de Caluire", "Mitterrand une jeunesse française", etc.) semble receler de nombreux secrets d'Etat. Certains journaux, qui commencent à en publier les bonnes feuilles, assurent que "La République des mallettes" reprend entre autres un thème cher au journaliste-enquêteur, celui des Affaires africaines... sur fond de règlements de comptes entre les différentes fractions de la droite française.
Le Journal du Dimanche (JDD) publie d'ailleurs une interview d'un avocat cité dans le livre, Robert Bourgi, qui assure qu'il a apporté  lui-mêmedes valises de billets à... Jacques Chirac et Dominique de Villepin.  Si le premier a récemment perdu la mémoire, l'autre dénonce des "fariboles". Mais l'un de leurs conseillers n…

François Hollande à Lyon : la visite du merle... moqueur

"Faute de grives... on mange des merles" : On pouvait attendre un commentaire plus enthousiaste de la part du sénateur socialiste de la Drôme Jean Besson. Il est vrai que ce "Strauskahnien" convaincu a encore beaucoup de mal à faire le deuil de la candidature de son poulain pour les Présidentielles de 2012...
Rallié récemment à la candidature de François Hollande, le tout nouveau président (par intérim) du Comité Régional du Tourisme semble plus préoccupé par son I-phone que par le discours de son nouveau mentor, invité à Lyon ce jeudi 30 juin par Gérard Collomb.  Une forêt de micros, les télévisions nationales et même une équipe de documentaristes au long cours (ils rêvent d'accompagner le candidat jusqu'à son entrée à l'Elysée en 2012) attendent l'ancien secrétaire national du Parti Socialiste à sa descente du tramway. Gérard Collomb a décidé delui faire visiter le quartier lourd de symboles de la Confluence. Ce quartier, "c'est l'alli…

2012 : Ségolène Royal officialise sa candidature et reçoit des soutiens en Rhône-Alpes

Après un passage vendredi en Ardèche où elle a participé, au côté du Président du Conseil Général Pascal Terrasse à une réunion publique des opposants au Gaz de schiste, la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a donné ce week-end un coup d'accélérateur à la campagne des Présidentielles pour 2012. L'ancienne candidate malheureuse face à Nicolas Sarkozy en 2007 a rendu officielle dimanche sa candidature à la primaire socialiste pour l'élection de 2012. "C'est dans son fief à Arçais (Deux-Sèvres), au cœur du Marais Poitevin, dans les pas de François Mitterrand, venu là en 1992 lancer les grands travaux de la Venise Verte, au côté de la jeune députée qu'elle était, qu'elle a fait sa déclaration". La socialiste qui se dit "la candidate du peuple", devrait porter son projet fondé sur "les nouvelles règles de la République".
Des soutiens d'élus socialistes et des comités de soutien en réseau, "cantons par canton…