Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé quartiers

Le Conseil Régional Rhône-Alpes redéfinit sa stratégie de développement économique

L'Assemblée régionale sera réunie  les 24 et 25 février 2011 pour une de ses dernières assemblées plénières dans ses locaux de Charbonnières, avant le déménagement prévu au Printemps dans le nouveau quartier de la Confluence à Lyon. 
Au menu de la session de février, un grand nombre de délibérations politiques avec la mise en place d'un droit d'initiative citoyenne pour la mise à l'ordre du jour de sujets à l'assemblée, une motion contre l'exploitation du gaz de Schiste ou des actions de coopération décentralisée avec Tombouctou au Mali, Mendoza et Buenos Aires en Argentine. 
Mais le "gros morceau" de l'ordre du jour est le nouveau "schéma  de développement économique de la région".  Après une large concertation menée entre autres par Cyril Kretzschmar,  le conseiller régional délégué en charge de la Nouvelle économie, des nouveaux emplois, de l'Economie Sociale et Solidaire et de l’artisanat, l'assemblée va se voir proposer une sor…

Vidéosurveillance : Gérard Collomb installe son comité d' éthique

Depuis plusieurs années, la Ville de Lyon a décidé la mise en place de systèmes de vidéosurveillance sur son territoire. Cette mesure, qui avait fait l' objet de "grincements de dents" et de critiques dans le camp même du Maire lors de son premier mandat, est maintenant entrée dans les faits.

L'une des promesses de Gérard Collomb, au moment de la prise de décision, avait été de "concilier la sécurité des citoyens avec le respect des libertés publiques et privées". Le Maire, qui se dit "soucieux d ‘aller au delà des garanties prévues par le législateur", a donc créé un Collège d’éthique de la vidéosurveillance des espaces publics, prévu dans la délibération du Conseil Municipal du 14 avril 2003.

Une charte de la vidéosurveillance
Le premier collège, mis en place en 2004, avait rédigé une charte de la vidéosurveillance, adoptée en Conseil municipal, pour renforcer les garanties apportées aux lyonnais dans l’usage de la vidéosurveillance publique. Il a…

A Oullins, Fadela Amara fait la sortie des écoles !

Une ministre effectuant le ramassage scolaire. Le cas est plutôt rare ! Et pourtant, le programme de la visite annoncée de la secrétaire d' Etat chargée de la politique de la ville Fadela Amara, pour ce jeudi 5 juin à Oullins, comprend tout simplement "l' observation de l'étude dirigée qui accueille après la classe les élèves du quartier de la Saulaie, et la participation au ramassage des élèves du quartier, scolarisés à l'école Jean Macé".
Le blog de Fadela AmaraUne année 2008 à donf ! Fadela Amara qui, sur son blog, dit passer "une année 2008 à donf" (!) s' est prise de passion pour ce programme dit de busing, qui vise à éviter de "ghettoïser" un quartier en répartissant les enfants dans les écoles de la ville. L' expérience a ses résultats mais aussi des détracteurs. La ministre, qui va sur le terrain chaque semaine "à la rencontre des habitants pour dénicher les bonnes pratiques", ne veut pas elle non plus se laisser enf…

Les lycéens manifestent alors que les inégalités sont confirmées par le "palmarès" des établissements

Les lycéens manifestaient dans les rues de Lyon ce mardi 3 avril, le jour même où l' Education Nationale rendait public son "palmarès des établissements".

Loin du taux de mobilisation de leurs collègues parisiens, les lycéens lyonnais ont tout de même voulu faire entendre leur voix. Ils étaient environ 500, venus de différents établissements du département et criaient leur opposition "aux suppressions de postes, enseignants mais pas seulement". Réductions de personels et surcharges des effectifs Ils craignent également la disparition des options, la surcharge des effectifs en classe et des heures supplémentaires pour les professeurs, en particulier dans les zones dites "sensibles". Les propos du secrétaire d' Etat Hervé Novelli, comme ceux du ministre de l' Education Nationale Xavier Darcos, leur font craindre par ailleurs une réforme de l’Enseignement professionnel qui devrait s' orienter vers de nouvelles restrictions budgétaires.
Le palmar…

Bellecour Terreaux l´hypercentre de Lyon

Fin d´une semaine d´automne à Lyon ...

Place des Terreaux, la biennale d´art contemporain accueille "Veduta"
... Une transposition du musée dans un espace singulier..." Terre promise" : voyage en Mercedes au son d´un violon tzigane...
A Bellecour, les journées de la sécurité routière...
Des milliers de jeunes musulmans rassemblés pour la fin du ramadan...

cohabitent avec une fanfare pour le moins originale...

Qui a dit que la ville était endormie ?

A Villeurbanne, J.P.Bret se prépare pour un second mandat

Lorsqu´on disait à Charles Hernu que sa ville de Villeurbanne était la banlieue de Lyon, il voyait rouge ! Et il avait raison. Selon l´architecte Roland Castro, Villeurbanne tient sa particularité de son "quartier des gratte ciels", imaginé au début du vingtième siècle, et qui a structuré très fortement l´identité des habitants de cette ville. Totalement collée à Lyon, reliée par le métro et le complexe universitaire de la Doua, Villeurbanne a sû conserver sans complexe son image populaire liée à une histoire faite de couches d´immigration successives .

Friches industrielles Mais si elle est forte par son identité, la ville de Villeurbanne est évidemment moins gâtée que sa voisine. Plus populaire, coupée en deux par le boulevard périphérique, elle a aussi traversé des crises sociales et perdu récemment de nombreuses entreprises à forte main d´oeuvre. Les usines Bali et Bayard, mais aussi les "moulins de Strasbourg" ont quitté la ville, laissant derrière elles de nomb…

Sites de photos à Lyon

Un clin d´oeil aux sites de photographies lyonnais. Cette image est extraite du très beau blog CMonOeil qui donne à voir pratiquement chaque jour un regard tendre ou poétique sur la métropole (ici les berges du rhône). Ce site est répertorié sur l´annuaire de Lyonenfrance.com. Nous vous rappelons que l´inscription est gratuite, par thème ici et par ville ou arrondissement là.

Le commerce de centre ville sous respiration artificielle

L´été est souvent propice aux promenades dans le centre de Lyon. Avec les beaux jours de nombreux cafés, bars et restaurants ont obtenu l´autorisation d´ouvrir des terrasses en s´étendant sur des places de parking . Le projet n´était pas gagné d´avance pour la municipalité puisqu´il y a là un conflit d´intérêt entre automobilistes et commerçants, et aussi entre les commerçants qui disposent des terrasses et ceux qui n´en ont pas.Mais dans l´ensemble, ces terrasses semblent bien acceptées et donnent une ambiance estivale pour une ville qui se veut la "porte d´entrée du sud de l´Europe". Nombre d'associations de commerçants considèrent tout de même qu´elles représentent un élément de valorisation du territoire et de développement économique. Selon le blog de l´association pour le développement du commerce du 7ème arrondissement par exemple, la terrasse représente pour les restaurants et cafés un facteur d'attractivité supplémentaire et une augmentation du nombre de couv…

Vide greniers, brocantes, et antiquaires à Lyon

Attention : Nous recensons sur le forum de Lyonenfrance.com l´ensemble des foires et brocantes de Lyon.
On a tous le dimanche l´envie de prendre son temps, se promener, chiner... A Lyon, les brocantes, antiquaires et autres marchés offrent aux amateurs de multiples occasions de trouver l´objet rare. La cité des antiquaires...
Selon le site de l´office du tourisme, l´agglomération compte plus de 650 antiquaires professionels. Nombre d´entre eux sont regroupés dans le quartier Auguste Comte, mais aussi à la Cité des Antiquaires. Et si vous cherchez un objet ancien à restaurer, vous pouvez toujours vous orienter vers les Puces du Canal ou les brocantes occasionelles. . .
Enfin, à ne pas oublier, les ventes aux enchères publiques, comme celles situées dans l´ancienne gare des Brotteaux, à quelques mètres du parc de la tête d´or, animées par le commissaire priseur Maître Cristian Anaf.
Dans les marchés et les brocantes...
Marché aux Tupiniers chaque deuxième week-end de septembre, Brocante…

Festival d´été "Tout l´monde dehors" à Lyon

Il est totalement givré le clown Buno. Seul en scène avec sa chaise et son piano, entre équilibriste et cascadeur, il réinvente une poésie de l’existence.Explorant les formes les plus multiples du rire, il a fait tomber le nez rouge pour créer un personnage extraordinaire, entre burlesque et grotesque. Après un passage place Sathonay au mois de juin, vous pourrez le voir le 7 juillet place Bâtonnier Valensio dans le cinquième arrondissement. Et c´est gratuit ! - Le site internet de Buno- Le programme complet de Tout l´monde dehors.

La rue juiverie, l´une des plus belles de Lyon

Le 30 juin les artisans dela rue juiverie dans le cinquième arrondissement de Lyon proposeront une fête de la sculpture, des horloges créatives, un "concert aérien de pianos" et bien d´autres animations.
La rue juiverie est l´une des plus anciennes et des plus belles du vieux Lyon. Située près de la gare Saint-paul et à proximité de la place du Change, cette rue doit son nom à l´autorisation qui avait été faite aux juifs de s´y installer au moyen âge. Le site est occupé depuis l’époque romaine. Le fameux Nostradamus y a vécu. et on dit que Catherine de Medicis venait le consulter. Dans le livre Dina la belle Juive, de Pétrus Borel, on apprend qu’il est alors "dangereux de traverser la rue Juiverie la nuit, pour les chaudières, les matras, les chats noirs, les mandragores, les chauves souris et les feux grégeois qui peuvent y pleuvoir".
A ne pas manquer, perpendiculaire à la rue juiverie, la rue punaise, le dernier égoût à ciel ouvert, vestige du moyen âge qui, rass…

Käfig : quand la banlieue lyonnaise fait danser le monde

Qu´elle est loin cette année 1996, quand une bande de copains des quartiers de St-priest décidaient de créer la compagnie de danse Hip-hop Kafig ! "Loin des stéréotypes sociaux, on a réussi à affirmer un style unique qui, sans renier ses origines, a permis au Hip-Hop de «monter» à la conquête de publics d’origines aussi diverses que les danseurs eux-mêmes" se souvient Mourad Merzouki. Durant ces dix ans, la compagnie a fait le tour de France (la métropole et l’Ile de la Réunion, la Guyane, la Nouvelle Calédonie), et voyagé aussi beaucoup à l’étranger (Etats-Unis et Canada, l’Amérique du Sud, continent africain, Asie et l’Europe au sens large). Les spectacles, sans concession, restent pourtant divertissants. Leur rythme pulse et impulse une danse colorée, un univers onirique et sensible, qui emporte l’adhésion des spectateurs.
Le projet Karavel – du 21 au 27 octobre 2007 à Bron En préfiguration de l’ouverture à Bron d’un nouveau lieu de création chorégraphique, au printemps 2008…

Croix rousse: Le Monde fantasme sur les bobos !

Dans un reportage paru dans son édition du 23 juin, le journal Le monde explique le résultat du basculement à gauche des circonscriptions du centre ville (lors des dernières législatives) par la "boboïsation" des secteurs de la croix rousse et de la guillotière. Le mot bobo est le diminutif de l´expression "bourgeois bohème", décrit par le chanteur Renaud dans une chanson très populaire.
La correspondante du monde indique que, "sous la pression foncière, les classes moyennes, les habitants modestes et les familles nombreuses ont quitté depuis une dizaine d'années le centre de Lyon pour la banlieue ou la campagne, remplacés par une population plus jeune, plus diplômée et plus argentée". La Croix-Rousse, quartier historique des ouvriers de la soie, serait ainsi devenue le lieu emblématique des bobos, adeptes du velov´. Et de décrire l´évolution sociologique de ces quartiers comme une "invasion" programmée : "Ils ont commencé par investir&q…

Lyon a son festival d´Eté

Il y a encore quelques années, l´été à Lyon était synonime de vide. Mais l´évolution de la ville qui se veut aujourd´hui la porte d´entrée du sud de la France pour les touristes, et aussi les changements d´habitudes des lyonnais qui fractionnent plus volontiers leurs départs en vacances, ont incité la municipalité à proposer des activités tout au long de l´été !
"Tout l´monde dehors", c´est le nom du "festival" d´animations qui fera vibrer Lyon durant tout l´été. Rien n´a été oublié pour que ce festival draine le plus large public dans tous les arrondissements de la ville et un site internet propose jour par jour la liste des animations proposées. Par thématique (scène, musique, cinéma, danse, fêtes, enfants) par lieu et par jour. -Tout l´monde dehors-

Shéhérazade au Fort de Bron

La biennale du fort de Bron est un rendez vous festif qui propose au public d´être actif et de s´intégrer au spectacle. Cette année, André Fornier propose un voyage dans Les Mille et Une Nuits.
Au 18e siècle, "les mille et une nuits" était le livre le plus lu en Europe après la Bible, révélant alors un certain goût pour des univers lointains et exotiques. C’était une tendance très forte dans l’art, y compris dans la musique ; les opéras étaient très influencés par l’Orient, et cela dès l’époque baroque. L´idée du metteur en scène a été de restituer l’essence et la richesse du conte. Des pauses musicales originales du Maître Adel Salameh, instrumentiste de Oud (luth) et compositeur de musique classique arabe participent à la rêverie. Les mille et une nuit, ce sont 16 comédiens, 5 musiciens / chanteurs, des scénographes, des costumiers... et le public qui, comme chaque fois lors de ces biennales, est appelé à participer...
Attention : les places disponibles pour la biennale du f…

Le marché aux puces, c´est aussi le jeudi !

La Brocante du Canal à Villeurbanne constitue depuis plusieurs décennies une terre de découverte exceptionnelle à chaque fois renouvelée nous découvrant dans ses étals, des strates d'humanité où les époques se culbutent et où les couches sociales se mélangent dans un paradis républicain.
Laissez parler les assiettes, les verres, l'argenterie, les objets publicitaires,les outils, les vases, les tableaux, les (petits) papiers, les radios, les grille-pains, les meubles et tableaux, les jouets et tous les objets du quotidien et de l'exceptionnel ; ils témoignent de la multiplicité et de la richesse mouvante de l'humanité. Ils habillent notre vie et par leur compagnonnage, ils se transcendent et acquièrent une valeur affective qui va bien au delà de leur simple fonction d'objet. L'outil paysan côtoie le bijou rare et fortuné, la boîte à musique précieuse du XVIII° fraye avec le jouet japonais immortalisantune série TV qui remplacera peut-être dans le coeur des nouvel…

Quartier Saint-Georges : La maison des passages

Le quartier Saint Georges de Lyon est un hâvre de paix au centre de la ville. Un village, avec son église (plutôt tendance traditionaliste) , un parc, la maison de guignol et aussi un "centre culturel" tout à fait original, la maison des passages.
Créée dans les locaux de l´ancien Centre d´expression Populaire (Cep), lieu de réunion de tous les mouvements alternatifs depuis les années 60, cette maison renoue depuis cette année avec sa vocation. Selon ses initiateurs, "en ce début du XXIème siècle, la globalisation des échanges économiques, culturels et humains, fait vaciller les frontières, craquer les clôtures, les limites se déplacent mais les images se brouillent. Un processus enclenché depuis de nombreux siècles produit l'ensemble de ces effets. Malheureusement ce bouleversement, ce déplacement de frontière est ambigu, double. Parfois c'est un pont (un passage ) pour rencontrer l'autre, parfois une barrière pour le repousser".
La maison des passages p…

C´est la fête à Villeurbanne

Comme tous les ans, le mois de juin est l´occasion de nombreuses fêtes dans la région lyonnaise. Le 20 juin par exemple débutent "les invites de Villeurbanne" .Les Invites, c'est l'envie de réaliser un acte artistique fort avec les habitants, une création collective monumentale dans l'espace public. Le festival se prépare en effet avec les habitants, individuellement ou en groupe. Près de 500 personnes, plus de 40 associations sont partie prenante de l'événement. Les Ateliers Frappaz, grâce à leurs espaces d'accueil et de fabrication, favorisent ainsi les échanges, le "frottement" entre habitants et artistes en résidence, instaurant mois après mois une culture commune. Comme d´habitude, les concerts sont proposés dans différents quartiers de la ville comme le parc de la commune de Paris, mais cette année le "lieu" central sera le square de la Doua (Universités) avec une extension vers la zone de l'Ufraps et les usines Frappaz.
Accès …