Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé retraites

Un référendum pour bloquer la réforme des retraites ?

Le très sérieux appel à référendum sur la question des retraites, lancé par le journal Politis, connait en ce moment un regain de succès inattendu. Bien que Nicolas Sarkozy ait promulgué la loi réformant le régime français des retraites dans la nuit du 9 au 10 novembre 2010, les signataires comptent profiter de l'article 11 de la Constitution, révisée en 2008, qui donne le pouvoir de contraindre le Président de la République à proposer un référendum, à condition que ce référendum soit proposé par  1/5 des parlementaires, eux-mêmes soutenus par 1/10 des électeurs, soit 4,4 millions de signatures. Si l’on en croit les sondages, 7 Français sur 10 sont opposés à cette loi. Les opposants pensent donc qu'il ne devrait pas être trop difficile de réunir le nombre de signatures "fatidique".

Le texte de l'appel  (voir ici la liste des premiers signataires) :
"Le 12 octobre, plus de trois millions et demi de nos concitoyens étaient dans la rue pour dire « non » à une réf…

Manifestation du 19 octobre : 45000 selon les syndicats, 18000 selon la préfecture

La préfecture du Rhône a admis dans l'après-midi du 19 octobre que "la manifestation organisée par l’intersyndicale, qui s’est rendue de la place Ambroise Courtois à la place Bellecour et a rassemblé 18000 personnes (dont 4000 lycéens)... s’est déroulée sans incident notable". Du côté des syndicats et des partis de gauche, l'estimation des participants a été évaluée entre 45000 et 48000 personnes, avec l'intégration notable de nombreux lycéens dans le cortège.
En marge de la manifestation, et surtout le matin avant que le cortège n'ait entamé sa marche, de nouvelles dégradations avaient été commises dans le centre ville de Lyon : jets de pierre sur les forces de l'ordre, dégradations de vitrines commerciales et de mobilier urbain, six véhicules incendiés et une trentaine de véhicules renversés... "Cinq à six magasins ont été pillés" selon le communiqué de la préfecture.  Au cours de la journée, les forces de l’ordre ont procédé à 56 interpella…

Pas d'incidents sur la manifestation de lundi après-midi à Lyon

Si les manifestations spontanées de lycéens ont été émaillées de nombreux incidents avec des groupes de "casseurs" très mobiles tout au long de la matinée - lire ici - , la manifestation organisée l'après-midi du 18 octobre 2010 n'a été marquée par aucun incident.
D'après la préfecture du Rhône qui a donné un bilan à 17 heures ,  2000 lycéens en cortèges improvisés et dispersés ont manifesté le matin entre la Presqu’île (1500) et les 7e et 8e arrondissements. Ces mouvements ont donné lieu de nouveau à des incidents : jets de pierre sur les forces de l'ordre, dégradations de vitrines commerciales et de mobilier urbain. Cinq véhicules ont été incendiés à Lyon et deux à Vénissieux, et quatre véhicules renversés à Lyon et un à Caluire. La préfecture temporise en indiquant que "ces exactions totalement étrangères à la revendication collective sur les retraites sont pour l'essentiel le fait de petits groupes de casseurs déterminés, comme en attestent les inte…

La maire de Vénissieux soutient les lycéens et condamne les casseurs

C'est à la Croix Rousse, près du lycée Flesselles, que les télévisions nationales (et internationales (voir ici) ont tiré leurs images les plus spectaculaires des manifestations lyonnaises.
Une voiture et des poubelles brûlées, quelques véhicules renversés, des bris de vitres, c'est le bilan des incidents qui se sont déroulés en marge des manifestations lycéennes dans la journée de lundi. Côté préfecture, le Préfet délégué à la sécurité, Olivier Magnaval, annonçait une quinzaine d'arrestations.

"Un comportement irresponsable qui fait le jeu du gouvernement"
  Mais si ce lundi 18 octobre, le mouvement a continué à prendre de l'ampleur, c'est surtout parce que la mobilisation s'intensifie "partout en France, depuis plusieurs semaines, contre le projet de loi sur la réforme des retraites", rappelle Michèle Picard. La Maire de Vénissieux "condamne sans appel tous ces actes inqualifiables et ceux qui les pratiquent..."
"Tout ceci est…

Lycéens : Najat Vallaud Belkacem défend la "génération sacrifiée"

Pour Najat Vallaud-Belkacem, qui est restée porte-parole de Ségolène Royal depuis la dernière campagne présidentielle, "il est heureux que les jeunes s’expriment, il est vertueux que les responsables publics les incitent à le faire en les initiant ainsi aux réalités de la démocratie et aux valeurs d’une citoyenneté active, impliquée et responsable".
L' adjointe au Maire de Lyon et secrétaire nationale du Parti Socialiste en charge des questions de société s'exprimait après la mise en cause coordonnée sur tous les médias nationaux par les responsables de l'UMP des propos tenus par l'ex-candidate socialiste. Ségolène Royal avait appelé la veille les lycéens à "descendre calmement dans la rue" pour se joindre au mouvement de contestation de la réforme des retraites, qui les concerne au premier chef. Des propos vivement contestés à l'Assemblée Nationale par Jean François Coppé. Le président du groupe UMP, relayé par le Ministre de l'Intérieur Bri…

Retraites, Lyon toujours plus mobilisée contre la "loi Woerth"

Belle réussite, selon les organisateurs, de la manifestation contre la loi sur les retraites, ce jeudi 23 septembre 2010 à Lyon. Bien que, comme au niveau national, les chiffres des syndicats et de la police divergent fortement (18000 selon les uns, 36000 pour les autres !), tous s'accordent à dire qu'il y avait plus de personnes dans les rues que lors de la précédente manifestation, le 7 septembre dernier.
Le cortège lyonnais s'est déplacé sans incident, laissant la part belle aux employés "en lutte" des entreprises Lejaby, Rhodia ou Bosch, particulièrement touchées par la crise et, pour ce qui concerne Lejaby,  par le projet de délocalisation du groupe.
La balle est dans le camp des politiques Pour l'avenir du mouvement, toutes les cartes ne sont pas épuisées selon les syndicats qui comptent encore sur les discussions au Sénat pour faire "entendre raison" à Nicolas Sarkozy.  Le secrétaire national du Parti Communiste, Pierre Laurent, s'est d'…

Grève aux TCL : le 23 septembre 2010 sera très perturbé

D'après les prévisions de la direction des Transports en Commun Lyonnais, la circulation des bus TCL sera très perturbée le jeudi 23 septembre 2010, en raison de la participation du personnel salarié mais aussi, le matin , du fait du passage de la manifestation qui s'annonce très importante.





De nombreuses lignes sont concernées par l'itinéraire de la manifestation, dès 10h30 le matin : 
les bus 9, 69, 23, 36, 53, 47, 11, 4, 18, 12, 35, 99, 58, 29, 30, 91 et 8 fonctionneront partiellement. Pour connaître les itinéraires de déviation et les arrêts annulés, se rendre sur le site TCL.fr.

Les perturbations liées à la grève du personnel :  Métro et Funiculaire
Ligne A : circule uniquement de 6h à 20 h ; une rame toutes les 6 à 9 minutes environ.
Ligne B :  circule uniquement de 6h à 20 h ; une rame toutes les 6 à 10 minutes.
Ligne C : service normal
Ligne D : service normal
Funiculaire Fourvière : service normal
Funiculaire St Just : service normal
Tramway
Ligne T1 Montrochet / Feys…

SNCF : la grève du 23 septembre débute le 22 à 19h !

En raison du préavis de grève national lié au projet de loi sur les retraites, la circulation des trains sera très perturbée sur la région Rhône-Alpes dès le mercredi 22 septembre à  19h : la direction annonce 35% des trains TGV. 50% des circulations TER sont assurées en Rhône-Alpes, 35% des trains TEOZ et aucun Intercité ne sont prévus. 
La SNCF conseille à ses clients de prendre en compte ces informations pour décider et organiser leurs déplacements. Pour accompagner les voyageurs, un dispositif d’information est mis en oeuvre : les voyageurs peuvent consulter les affichages dans les gares des programmes de circulation, le numéro vert gratuit 0 805 90 36 35, le site www.sncf.com, le site ter-sncf.com et enfin la radio de la SNCF.







Les autoentrepreneurs auront droit à une (petite) retraite

Les auto-entrepreneurs auront droit à la retraite, mais uniquement si ils cotisent suffisament. D'après le décret du 24 juin 2010 (paru au Journal officiel du 26 juin), les auto-entrepreneurs, qui bénéficient du régime micro-social simplifié, voient leurs charges sociales obligatoires remplacées par un prélèvement social libératoire forfaitaire. Ce forfait s’applique uniquement sur le chiffre d’affaires réellement encaissé : s’il est nul, il n’y a ni déclaration, ni prélèvement.
Pas de cotisation, pas de retraite
Cela signifie que les droits à la retraite des auto-entrepreneurs soumis au régime micro-social dépendent du montant des cotisations sociales versées. Sans chiffre d’affaires et donc sans cotisation, aucun droit à une pension vieillesse ne pourra être ouvert.
D'après le portail spécialisé Petites et Moyennes Entreprises du site "Servicepublic.fr", "pour valider les trimestres d’assurance vieillesse, il faut avoir réalisé des montants minimaux de chiffre d’…

Nouveau : un annuaire web des maisons de retraite !

A quelques jours de la "semaine bleue", consacrée aux personnes âgées (du 20 au 24 octobre 2008), un nouveau site internet a vocation très pratique vient de faire son apparition sur la toile.
Si vous êtes à la recherche d’une maison de retraite pour vous ou l’un de vos proches, cet annuaire des maisons de retraite est le site qu’il vous faut. Il regroupe toutes les maisons de retraite de France classées par départements et par critères. Fini le parcours du combattant pour trouver une maison de retraite adéquate !
Le site "info-maison-de-retraite.fr" est une base de donnée capable de sélectionner la maison de retraite idéale en fonction des besoins exprimés par les familles. Les promoteurs du site assurent "contrôler régulièrement les établissements recommandés". Une sélection par lieux, prix, pathologies prises en charges...
Le site propose aussi une sélection d’établissements spécialisés selon certaines pathologies : maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson,…

Retraites , discriminations, la CGT fait un tour de chauffe

"À quel âge pourrais-je partir ?" " Quel sera le niveau de ma pension ?" Ce sont les interrogations et inquiétudes de trois salariés sur quatre. Les jeunes se demandent tout simplement : "existera-t-il encore un système public de retraite dans vingt ans ? "





C' est sur ces questions de la retraite que la CGT a décidé de mobiliser ses adhérents le samedi 29 mars 2008, à Paris, mais aussi dans toutes les grandes villes de province. Au cours de cette journée de mobilisation le syndicat veut "peser positivement sur les rencontres entre gouvernement, patronat et syndicats" et exiger de "garantir le niveau des retraites, assurer un droit à la retraite à partir de 60 ans, reconnaître la pénibilité au travail par un départ en retraite anticipé et assurer le financement à long terme du système de retraite". Il faut revoir la proposition de loi sur les discriminations au travail !
Autre sujet de préoccupation pour le syndicat : le Sénat a adopt…

Retraites, formation, droit de grêve : la CGT se manifeste

Deux associations de salariés des secteurs de la santé, la Fnath et l’Andeva, appellaient à une manifestation nationale, à paris, le 13 octobre. La Cgt s’est jointe à cet appel et voudrait bien élargir le débat.
Selon les responsables de la CGT, au vu des chiffres officiels la situation globale de l´emploi dans la région lyonnaise paraît bonne, avec une baisse du taux de chômage assez significative. Mais ces bons chiffres généraux cachent des disparités et des difficultés pour "la vie des gens au quotidien" : l´interim dans le département du Rhône a augmenté sensiblement, de même que les contrats à durée déterminée de moins de trente jours ! Prendre en compte les "travailleurs pauvres"
La précarisation des emplois se fait de plus en plus sentir avec une augmentation importante du nombre de "travailleurs pauvres", un terme apparu récemment dans les rapports officiels comme celui de la MRIE (Mission Régionale d´Information sur l´Exclusion). Selon la CGT, &quo…

Alzheimer, mémoire et vieillissement

Du 15 au 21 octobre, les Maisons du Rhône ont prévu, seules, ou en partenariat, des informations et animations autour de «La maladie d’Alzheimer » dans le cadre de la semaine consacrée aux retraités et personnes âgées


Après les lois de décentralisation, le rôle des départements a considérablement évolué. En plus de leur mission de solidarité envers les communes rurales, ils se sont vus confier tout ce qui touche au lien social, ce qui représente aujourd´hui, avec la distribution du RMI, plus de 75% des dépenses de l´institution. Du RMI aux aides pour les familles, les enfants, les adolescents...
A Lyon, les Maisons du Rhône (anciens centres d´action sociale) sont des antennes du conseil général où toute personne en difficulté peut rencontrer une aide, que ce soit dans les domaines de l´enfance, de la famille ou des personnes âgées. Un problème avec un enfant en bas âge, une situation de handicap, une personne agée isolée ou une famille en situation de détresse (problème de logement, d´a…