Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé terrorisme

Quelle sécurité pour la Fête des Lumières

L’État a mis tout en œuvre pour que la fête des Lumières se déroule cette année, et qu’elle se déroule, compte tenu du contexte, dans des conditions de sécurité renforcées. 1 100 personnels de sécurité et de secours seront engagés sous l’autorité du préfet, soit quasiment le double des moyens qui étaient déployés lors des précédentes éditions. Un dispositif de présence policière dynamique et efficace sera mise en place. Au sein du périmètre, des patrouilles mobiles seront privilégiées et des moyens lourds d’intervention spécialisés (RAID , BRI, BAC)  seront prépositionnés. En périphérie et en appui des organisateurs, les policiers assureront la sécurisation des accès avec des patrouilles déployées et des contrôles aléatoires. 62 points d’entrées seront identifiés : 38 points entrée-sortie et 24 points de sortie uniquement.  Plus de 400 policiers nationaux bénéficieront de …

Quatre attentats de grande ampleur simulés à Lyon

Le nouveau Préfet délégué pour la défense et la sécurité en Rhône-Alpes, Stéphane Rouvé, confirme qu'en raison du contexte international, la France renforce ses moyens de lutte contre le terrorisme, en développant notamment une politique ambitieuse d’exercices grandeur nature dans les domaines de la sécurité et de la défense civile. Un exercice NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique), impliquant des moyens nationaux, zonaux et également européens, sera organisé dans cinq départements de la zone de défense Sud-Est du mardi 11 au vendredi 14 juin 2013, avec deux jours de chantiers terrain, les 12 et 13 juin à Lyon, dans le Rhône.  Quatre attentats seront simulés. Deux attentats chimiques, un attentat radiologique qui aura lieu dans le métro sur la ligne B (station Gerland) et un attentat chimique avec prise d’otages.
G.R. (redaction@LYonenFrance.com)

A découvrir : La version pour téléphone mobile de notre chaîne YouTube - -----------------------

Face à Wikileaks, le Préfet défend la mosquée de Lyon

Le Préfet de la région Rhône-Alpes Jean François Carenco a vivement réagi après la publication par le journal « Le Progrès », ce mercredi 27 avril 2011, d 'un article relayant de prétendues informations ayant pour origine le site Wikileaks, et laissant entendre que la Grande Mosquée de Lyon serait « une base arrière d’Al Qaida en France ». Le communiqué de la préfecture indique que "Jean-François CARENCO, Préfet du Rhône, Préfet de la région Rhône- Alpes, souhaite démentir ces allégations le plus clairement possible. Les rumeurs dont fait état cet article ne sont absolument pas confirmées par les services en charge des questions de terrorisme, et Monsieur Kamel KABTANE, Recteur de la Grande Mosquée de Lyon, est un interlocuteur légitime et reconnu par les autorités du département du Rhône". Il rappelle en outre que dans tous les cas de figure, la Grande Mosquée de Lyon ne saurait être considérée comme liée à une entreprise terroriste.

Une rumeur condamnable
"Si cette ru…

Guantanamo : un ancien "ouvrier Berliet" toujours prisonnier !

Jugé non coupable par les américains qui le détiennent à la prison de Guantanamo, le jeune algérien Nabil Hadjarab, détenu depuis 2002, n'a toujours pas été libéré, faute de pays disposé à le recevoir !
D'après le député communiste André Gérin, qui vient d'écrire une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, "aucune ambiguïté ne saurait accompagner cette issue : elle doit être examinée par les autorités françaises. Il s’agit de comprendre dans quelles conditions Nabil s’est retrouvé en Afghanistan et son retour doit s’effectuer sous l’égide de la justice de notre pays"...
Un habitant de Vénissieux qui n'a aucune attache en Algérie "Il se trouve que j’ai côtoyé Nabil et son père (décédé en 1994 -ndlr) alors que j’étais salarié et délégué syndical dans les usines automobiles Berliet de 1963 à 1968 et qu’ils résidaient à Vénissieux. Ils sont un modèle de l’intégration de ces nombreux algériens venus en France travailler dans l’industrie", indique le député.
Aujour…

Guantanamo : deux vénissians acquittés

Les deux jeunes habitants de Vénissieux, Nizar Sassi et Mourad Benchellali, qui avaient été accusés de terrorisme et emprisonnés sur la base américaine de Guantanamo à Cuba, ont finalement été acquittés par la justice française, de même que trois autres anciens détenus de Guantanamo. Dans un communiqué, le député-maire (communiste) de Vénissieux, André Gérin, "se réjouit profondément d’une décision qui devrait clore une affaire dont l’origine remonte à janvier 2002, quand nous avons appris l’arrestation de ces deux enfants de Vénissieux, à la frontière du Pakistan, puis leur transfert par les Américains dans le camp de Guantanamo". D'après André Gérin, il est grand temps d’admettre que l’épisode de Guantanamo est l’une des pages les plus sombres de l’histoire du Droit international. Le nouveau président américain, Barack Obama, a promis de mettre un terme définitif à cette situation et à engager son pays "à se ressourcer aux valeurs portées par la révolution de 177…

Vol d´explosifs à Corbas : le Premier Ministre répond à André Gérin

Dans un courrier adressé à la Ministre de l´intérieur le 21 juillet 2008, le député du Rhône André Gérin s´inquiétait du vol de 28 kilos d’explosifs sur le site de la sécurité civile de Corbas, dans sa circonscription.
C´est Premier Ministre François Fillon qui vient de lui répondre qu´il avait pris bonne note de sa démarche et qu´il demanderait... à Michelle Alliot Marie"de lui apporter directement les éléments répondant à ses attentes".

Le député indiquait dans son courrier que les produits dérobés (28 kilogs de Semtex !)"étaient stockés à cet endroit probablement depuis le début de l’année sans autorisation, ni surveillance".

Un explosif "idéal pour les terroristes"
Le Semtex est un explosif de type brisant possédant une forte propagation. Il peut se ranger aisément dans une valise et son absence d’odeur le rend difficilement repérable par les chiens spécialisés. Quelques centaines de grammes de ce produit ont provoqué le 21 décembre 1988 au-dessus du vill…

Soldats français tués en Afghanistan : les pacifistes donnent de la voix

Suite à la mort de dix soldats français en Afghanistan, Le MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente) demande à Nicolas Sarkozy "de repenser et de modifier fondamentalement la politique de la France face à la crise afghane".


Dans un courrier signé par Yvette BAILLY, le MAN de Lyon appelle le président de la République à dépasser "la douleur et l’émotion légitimes "…

Le 19 août 2008, dans la zone de combat contre les talibans, dix jeunes soldats français sont tombés, victimes de faits de guerre. La mort de ces dix soldats français en Afghanistan est évidemment un événement dramatique. "On ne peut que s’incliner devant le fait que des hommes aient accepté de « risquer leur vie », et, en l’occurrence, l’aient « perdue » pour une cause qui leur était présentée comme « bonne » : lutter contre le terrorisme, et par là même, défendre nos valeurs démocratiques !", note Yvette Bailly

Depuis avril, le président de la République a changé les missions des troupe…

Lutte contre le terrorisme : l' efficacité contre la légalité ?

Les principes de la procédure pénale peuvent t' ils être abandonnés dans le cas d' une menace terroriste ?
C' est sur ce sujet grave qu' avaient à plancher, à l' initiative de Dominique Perben. les invités du sixième colloque Paris-Berlin, réuni vendredi à Lyon . Le Belge Gilles de Kerkhove, coordinateur européen depuis 2007 de la lutte contre le terrorisme, a d' abord fait un exposé qui se voulait pragmatique. Selon lui, la menace terroriste en Europe reste "sinon grave, du moins sérieuse et réelle". Dans les dernières années, sans que les populations de ces pays le sachent forcément, "des attentats importants ont été déjoués en Allemagne, au Danemark ou en Angleterre".

La lutte antiterroriste doit être sous tendue par une approche judiciaire. Mais pour Gilles de Kerkhove, l' Europe ne peut pas se satisfaire de l' approche "militaire" du problème, comme le font les Etats Unis ; l' absence de garantie par des procédures …