Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Striptease : le feuilleton de l´été, avec Georges Perrier

Striptease+america+america Cet été France 3 a diffusé une série, "America, america", réalisée par la lyonnaise Anne-marie Avouac. dans le cadre de Striptease, un magazine qui se présente comme "un Objet Non Identifié du paysage audiovisuel". Le programme a ses fans , et pour cause : Striptease est une émission qui sait "déshabiller" ses sujets ! Tantôt cruelle, parfois agaçante mais toujours avec beaucoup d´humour, la série "America America" divisée en quatre parties, a déjà été multidiffusée (sur France 3 puis France 5 et des chaînes francophones...)

- Les DVD de l'émission -
Striptease+america
Amour, Gloire, Beauté
On découvre dans "America america" l'itinéraire de Chantal, une française qui a épousé un médecin américain... Ils vivent à Philadelphie dans une somptueuse demeure... Chantal, installée depuis dix sept ans, est désormais une Américaine parfaite : souriante, enthousiaste, et survitaminée. Gaël, son fils. travaille dans le restaurant de Georges Perrier, le prestigieux chef lyonnais qui a réussi aux Etats Unis où il possède trois restaurants. Georges a commencé sa carrière à l´âge de quatorze ans ; il a ensuite été l´assistant de Michel Lorrain au Casino de Charbonnieres, Jacques Picard de L'Oustau de Baumaniere en Provence puis Guy Thivard à La Pyramide de Vienne. Il s´est installé à Philadelphie en 1967 alors qu´il avait à peine vingt ans et est devenu chef de La Panetiere avant d´ouvrir trois ans plus tard son propre restaurant, Le Bec-Fin. Pour donner une idée de la popularité de Georges Périer aux Etats Unis, il faut savoir que la ville de Philadelphie a donné son nom à la rue qui mène à son restaurant !
Mais cela ne lui suffit pas et il part à la conquête du symbole de l'Amérique et des dollars : Las Vegas, tout en rêvant d´ouvrir un restaurant à Shangaï...
La réalisatrice du programme, elle aussi, est originaire de Lyon.


Hasard du calendrier, Anne-marie Avouac étudiait à l´institut de la communication de l´université Lyon 2 en même temps qu´Eric Guirado, dont le film "Le fils de l´épicier" est actuellement sur les écrans. Elle explique : "J’ai un drôle d’héritage : un grand-père caricaturiste, une mère peintre et un père inventeur. Alors que faire ? J’ai commencé par la photographie. Je partais avec mon appareil photo, je choisissais un cadre et j’attendais l’événement. Puis j’ai réalisé des portraits avec une mise-en-scène très méticuleuse. Enfin je me suis tournée vers le cinéma (...) J’ai fait une école de cinéma ( la FEMIS) et je me suis spécialisée dans le montage. J’ai écrit des histoires. Le “terrain” me manquait. J’ai alors réalisé des documentaires. Traquer l’ordinaire, être témoin d’une histoire en train de s’écrire, bref filmer le réel, me permet de suivre l’évenement jusqu’au bout. Au départ Il y a toujours un personnage rencontré au hasard. Puis il y a l’histoire. L’un ne va pas sans l’autre. Avant le tournage des rendez-vous sont fixés avec le personnage. Mais c’est juste un point de départ. Alors le film s’écrit, l’ordinaire devient évenementiel. J’attends toujours le moment ou la scène va basculer. L’attente est parfois difficile mais c’est une des forces de l’émission…"
------------------------

En ce moment sur nos sites

Commentaires

Frédéric a dit…
Géniale, cette émission de striptease. Sur le chef Georges Perrier, Le Bec fin est l’un des 13 restaurants 4 étoiles que comptent les États-Unis. Il fait également beaucoup pour la ville, surtout lorsque son propriétaire met en avant ses origines lyonnaises. Ainsi Lyon a-t-elle acquis une image de ville de gastronomie, à tel point que celle-ci forme le premier des "traits d’image" cités par les touristes.

Articles les plus consultés :