Accéder au contenu principal

Le grand stade de Lyon : Aulas face à la polémique

Le président de l´OL, Jean Michel Aulas, est content mais pas encore au bout de ses peines ! La Commission nationale du débat public a en effet recommandé la mise en place d’une concertation au niveau local pour le projet "Grand Stade" de l’Olympique Lyonnais, qui devrait être terminé avant juillet 2010.

Ce projet est plus qu´un stade puisque l´ensemble "en forme de diamant" comporterait la création de quatre nouveaux terrains pour la formation rhodanienne, mais aussi un centre commercial Leclerc, un hôtel du groupe Accor et un centre de loisirs (booling...).
Une restructuration de l´est lyonnais
La phase de concertation a été fixée à septembre 2007 et l’"OL Land" a déjà ses détracteurs. C´est que le projet de Jean-Michel Aulas implique selon ses propres dires "une restructuration de l’est lyonnais", en particulier dans les domaines du transport (arrivée du Tramway), de la sécurité et des voies d´accès.
La concertation indispensable
Outre le député maire de Vénissieux, André Gérin, qui a démissioné de l´exécutif du Grand Lyon pour marquer son désaccord, l´association "Carton Rouge" et "l’ADDEL" (association pour le développement durable de l´est lyonnais) sont en pointe dans la fronde contre l´installation du grand stade à Décines. Jean Michel Aulas, tout comme le maire de Lyon Gérard Collomb, devront déployer tous leurs talents de négociateurs pour convaincre les habitants que la réalisation de ce projet sera exemplaire, avec pour objectif d’"être le symbole d’une infrastructure au service de toute une agglomération" selon eux.
Carton rouge
Dans un communiqué, l´association "Carton rouge" indique qu´elle "n’est pas contre la construction d’un grand stade dans la région Lyonnaise", mais qu´elle s’oppose au choix insensé du Montout à Décines pour l’implantation d’ OL LAND. Elle note que le groupe OL entreprend en ce moment des démarches auprès des associations concernées en fixant des rendez-vous individuels pour présenter le projet. Mais elle demande la communication du dossier réel tel qu´il a été présenté à la commission administrative nationale. "Existerait-il un argumentaire pour convaincre les Commissions Nationales et un autre argumentaire à montrer à la population ?" demande Carton Rouge qui exige du groupe OL une copie du dossier et de l’argumentaire du groupe OL sur les objectifs et enjeux du projet et pour justifier leur choix sur la localisation. L´association souhaite également "exercer une veille civique à l’avancement du projet" .
Une manifestation contre le projet
Le 29 septembre une grande manifestation est annoncée par des associations de l’est lyonnais à Décines. Le rassemblement est prévu sur la place de la Libération et le tracé reliera le site du Montoud pour se terminer par un pique-nique champêtre vers midi.
Le site de l´association Carton rouge-
Les exquisses du projet sur le thread de Skycrapercity-

Commentaires

Stéphane a dit…
on sent que les municipales se rapprochent...

en politique comme sur le terrain, le calendrier joue beaucoup sur les
résultats
Icks Pey a dit…
@ l'auteur

Bonjour et merci pour votre article.

En qualité d'ancien lyonnais, je suis heureux de lire des choses sur mon
ex-ville.

Nénanmoins, la surprise s'arrête là. Car, quand on y réfléchit bien, votre
article ne nous apprend rien sur ce que vous appelez la polémique.

Qu'est est le coeur du litige ? Quelles sont les craines des deux
associations dont vous faites la pub ? Quels sont les arguments de la
mairie ? Quels sont ceux de l'OL ? J'aurai été intéressé par le fait de
savoir en quoi une restructuration de l'est lyonnais, largement sinistré
pour ceux qui connaissent, prête à discussion. Il y a sûrement des bouts de
vérité de part et d'autres, mais quels sont-ils ?

Votre article donne trois ou quatre bouts d'infos dont l'importance me
semble toute relative (passionnant de savoir qu'il y aura un centre Leclerc
... cela aurait été Carrefour que la face du monde en eut été changée !)
mais ne débobine aucun fil.

Dommage.

Icks PEY
En réponse à Monsieur Icks, le mieux pour se faire une idée est de clicker sur les liens vers l´ association "carton rouge" . (en fin d´article). Nous ne lui faisons pas "de la pub." mais relayons simplement leurs interrogations sur la concertation. Pour se déclarer pour ou contre le projet, encore faudrait t´il le connaître, et il semble que leur demande est d´abord d´avoir communication du dossier "officiel".
Anonyme a dit…
OK on suivra avec impatience la suite des évènements.
A bientôt.
Anonyme a dit…
y’en a qui sont cons vraiment... ce projet va permettre de dynamiser l’est lyonnais, et le coin de décines où franchment y’a rien à faire..., sans parler que ca pourra toujours créer de l’emploi. On doit agrandir les lignes de tramway ? et alors ? tant mieux ca donnera l’accès au centre ville aux gens de décines charpieu et compagnie...
Assez pleuré tout ces fainéants et ces associations d’oisifs qui servent à rien... GO JMA you’re the best !
Anonyme a dit…
Le problème est politique. L’implantation d’une structure de ce type est une manne financière pour la commune qui acceuillera le projet. C’est le jackpote pour les bars, brasseries, Mc do avoisinant.
Mais c’est evidement une catastrophe pour les riverains en termes de tranquilité et surtout de traffic routier.

Espérons pour l’OL que ca ne traine pas trop. Avoir son propre stade garantirait à l’OL une rentrée d’argent régulière exceptionnelle.
Anonyme a dit…
Moi je suis SCANDALISE par ses associations qui de toutes façons quoi que
l'on fasse sera toujours dans l'opposition.

L'objectif c'est d'être contre !!!

Quelle hypocrisie ! Qu'est ce qu'ils dénoncent ?? Le Grand Stade va
permettre en effet de créer des emplois, de redynamiser le quartier, de lui
donner une toute nouvelle image bref que du bonnus .

Eux ils critiques les nuisances sonores et le trafic ! mais quelle
hypocrisie !!! Vous savez ou se trouve le site ?? Au bord du périph !!!! Il
y a plus tranquille comme endroit non ??? Le Traffic ? il est saturé tous
les matins et tous les soirs !! Alors certes, une fois toutes les deux
semaines il le sera également le Samedi !

Ces associations me font pitié ! Ce projet va permettre d'accentuer les
efforts qui font de Lyon une ville de plus en plus importante en Europe, et
s'opposer à la construction d'un des plus beaux stade d'Europe (avez vous
vu les plans du Diamant ???? MAGNIFIQUE) !!!

Pitoyable, de tte façon, on va le construire notre stade !
Anonyme a dit…
Partout où l'on prêche la construction d'un nouveau stade pouvant accueillir une équipe sportive professionnelle, les promoteurs arguent que leur projet est un outil de développement économique, et ce, malgré les études universitaires qui démontrent tout à fait le contraire.
La preuve est accablante: de telles installations sportives minent l'économie locale en amenuisant les dépenses consacrées à d'autres activités et en alourdissant le fardeau budgétaire municipal.

http://argent.canoe.com/lca/chroniques/wallstreetjournal/archives/2007/08/20070803-140151.html
Anonyme a dit…
"Existerait-il un argumentaire pour convaincre les Commissions nationales
et un autre argumentaire à montrer à la population ?"... bah oui, bien sûr,
c'te question... les commissions nationales et la population n'ont pas les
mêmes préoccupations ; c'est donc logique que tu ne mettes pas les mêmes
points en avant !!!
Carine a dit…
J'habite justement en face d'une des futures pelouses d'entrainements. Je
vous invite quand vous voulez chez moi pour que vous puissiez prendre
conscience de ce que les habitants vont perdre.

En plus, nous sommes une petite ville de 29 000 habitants, comment
pourrons nous accueillir 60 000 personnes les soirs de matches ? Les
infrastructures actuelles sont déjà saturées les soirs de semaine, sans
parler du weekend. Les infrastructures routières prévues pour "désenclaver"
le stade seront payées par les contribuables, pour un projet strictement
privé. Cherchez l'erreur.

De plus à proximité directe il y a : 1 collège, 1 lycée professionnel, 1
collège-lycée privé, 1 mosquée, 1 lycée, des écoles primaires et
maternelles, 1 halte garderie, sans parler des habitations proches. Vous ne
trouvez pas normal que nous voulions protéger notre cadre de vie ? Au vu du
civisme de certains supporters, vous comprendrez que nous n'avons pas envie
que nos rues soient des dépotoirs (voir Gerland les lendemains de match),
nous n'avons pas envie de nous retrouver bloquer chez nous parce qu'il y a
un match etc...Ou est l'hypocrisie ?

Ah aussi, il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que le stade, il y a
aussi une zone commerciale "Leclerc" qui c'est vue refusée 3 fois son
implantation mais pas la quatrième avec le même dossier, chercher l'erreur
là aussi. Une des voies prévue passe aussi par une zone verte protégée,
chercher l'erreur là aussi. Quant aux emplois crées, vous croyez vraiment
qu' « ils » vont licencier leurs employés actuels pour prendre des décinois
? Non c'est ce qu'ils veulent nous faire croire. Tout comme ils veulent
nous faire croire que notre cadre de vie s'en trouvera amélioré...

Alors mon invitation reste valable.

Carine
La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…

Une restropective Keith Haring au Musée d´Art Contemporain de Lyon

Keith Haring aurait eu seulement cinquante ans en 2008. Il est mort prématurément du Sida à l´âge de 31 ans. Du 22 février au 29 juin 2008, le Musée d'art contemporain de Lyon présente l'une des plus importantes expositions jamais organisées en France en hommage à cet artiste emblématique de la scène new-yorkaise des années 80.


Keith Haring a marqué le renouveau des arts plastiques, en diffusant son travail dans la rue et dans le métro de New York sous forme de graffitis très élaborés, évoquant à la fois des personnages de bandes dessinées et une frénésie toute contemporaine. Le travail de Haring, qui aborde notamment les questions sociales, est resté très abordable, ce qui en fait l´un des artistes les plus populaires de l´art contemporain. Il associait entre autres la BD et la calligraphie symbolique. Cette exposition exceptionnelle a été confiée au commissaire italien Gianni Mercurio et est réalisée en étroite collaboration avec la Fondation Keith Haring de New York. Elle pr…