Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Vidéo : l' OMS s' inquiète de la qualité des laboratoires de santé

Lyon accueillait récemment une conférence internationale de l' OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur la gestion de la qualité des laboratoires médicaux.



WebTV : cliquer sur l' image pour voir l' interview de Christian Mathiot,

directeur du bureau de l' OMS à Lyon (par SurfTV.fr)


L' importance du rôle des laboratoires de santé est mal connue du grand public. Ils jouent pourtant un rôle primordial et l' OMS, qui a son siège à Genève en Suisse, a mis en place en 2003 un réseau mondial chargé de détecter toute possibilité d' épidémie. Le but de ce réseau de onze laboratoires est de diagnostiquer le plus rapidement possible tout foyer "viral" ou maladie susceptible de se propager, afin de lancer immédiatement le programme de vaccination adéquat.

Mettre à niveau tous les laboratoires du monde

L' objectif de la conférence de Lyon, qui était coorganisée par les CDC américains (Centers for Diseases Control and Preventions) était de "convaincre les décideurs qu'il serait avantageux pour eux de financer la standardisation des laboratoires d' analyse dans le monde". Les procédures actuelles nécessitent en effet un niveau technique tout à fait transférable aux laboratoires des pays du tiers monde. Il s' agirait de permettre à chaque pays de disposer de systèmes et procédures d' analyse fiables. Celà éviterait bien sûr les "voyages" des échantillons et les risques inhérents de rupture de la chaîne du froid, les problèmes de logistique ou tout simplement de contamination.


Pour Guenaël Rodier, directeur du Réseau Sanitaire International (RSI) à l' OMS à Genève, "Tous les Etats ont une obligation, en fonction des risques en cours dans leurs frontières (tuberculose, sida, grippe aviaire...) de détecter les problèmes de santé publique et de se doter de moyens d' investigation. L' OMS leur a fixé la date limite de 2009 pour évaluer et planifier leur action ; ils auront ensuite trois ans pour mettre en place leur plan d' action".

Un bureau de l' OMS à Lyon

Le sujet est peu connu des lyonnais : lorsqu'il était maire de Lyon, Raymond Barre avait mis en place avec Mme Bruntland, alors premier Ministre de Norvège, un bureau lyonnais de l'OMS. Il s' était alors laissé convaincre par Charles Mérieux de l' importance d' un tel projet. Les retombées ne se sont pas faites attendre puisque les laboratoires Mérieux ont aujourd' hui en charge la constitution et la maintenance à l' échelle mondiale d' un stock de vaccins en cas d' épidémie de grippe.



Le budget du bureau de Lyon est de 19 Millions d' Euros, financés par l' Europe, les Etats Unis, la France, mais aussi les institutions locales (Région, Département, Grand Lyon). Côté dépenses, 19 %, soit environ 5 millions de dollars, sont affectés à la gestion, l' administration et la communication, 5% aux transports, et le reste, soit environ 14 millions de dollars, est réparti entre les systèmes de surveillance, le support technique et l' aide aux pays, la formation et la gestion de la qualité dans les laboratoires.



Sports, concerts, festivals à Lyon
Faites vos réservations en ligne avec France Billet



Ouvrez un compte PayPal et acceptez dès aujourd'hui les paiements en ligne.

Commentaires

xray a dit…
L’OMS est toujours très inquiet. Au profit de qui ?
Le grand business (Un bien-portant est un malade qui s’ignore.)
http://echofrance.blogspace.fr
MJO a dit…
"Il s’agirait de permettre à chaque pays de disposer de systèmes et procédures d’ analyse fiables", à mon avis impossible actuellement, les automates coutent trés cher et les réactifs pour les faire fonctionner
encore plus... il n'y a pas besoin de beaucoup de main d'oeuvre, tout est automatisé et la qualité (fiabilité) a un coùt également...
Anonyme a dit…
Oh la la...mais, pour analyser quoi ? ...+ ...le transport de quelques grammes devient hors de prix...de toute façon , on vous dit : ' " que ce n'est pas toxique " ' !....et ben... ! ..ouf !

Articles les plus consultés :