Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Parti Communiste : le Maire de Vénissieux officiellement candidat

"Je suis candidat jusqu'au bout", a confirmé à l'AFP André Gerin, qui avait déjà fait part de sa disponibilité pour prendre la tête du Parti Communiste lors du 34ème congrès.
Chef de file d'une tendance minoritaire au PCF, partisan de "l'identité", il a publié jeudi une contribution en vue de ce Congrès. "Nous avons besoin d’une explication franche entre communistes, pour lever les verrous installés depuis plusieurs congrès", indique André Gérin qui souhaite proposer aux Français "une orientation claire et nette, une stratégie électorale cohérente et un PCF qui retrouve son autonomie et ses couleurs avec un leader et une équipe dirigeante légitime pour les porter".

Du passé ne faisons pas table rase !
Le député maire de Vénissieux se félicite d´avoir remporté une première victoire : "une majorité de communistes s'est prononcée pour le maintien du PCF, lors de l'assemblée générale de décembre 2007. Cette majorité préfigure, selon lui, une unité nouvelle du parti".

D´après André Gérin, le 34ème Congrès doit dire clairement non à une stratégie de dilution du PCF.
Très critique vis à vis de la direction actuelle menée par Marie Georges Buffet (qui n´aurait pas l´intention de se représenter), il attaque : "Ce n’est pas l'équipe dirigeante qui a gagné presque 10 % aux dernières élections (locales), ce sont les militants, leurs candidats locaux, les élus sortants qui l’ont emporté".
Ce communiste "historique" prône un retour aux fondamentaux : "l'exploitation de la force de travail – salaires, prix et profits –, les conflits de classe à l'échelle locale et à l'échelle mondiale, le « Capital » de Marx, qui n'a rien perdu de sa pertinence".


les idéaux renaissants du socialisme et du communisme
Assumant que "depuis la chute de l'URSS, le monde a beaucoup changé ouvrant des perspectives nouvelles", il pense que les valeurs et les idéaux du socialisme et du communisme sont renaissants. il conclue : "Affirmons, le front haut, qu'il est possible, dans un pays capitaliste développé comme la France, de présenter le communisme comme une perspective pour sortir de la gangrène planétaire d’un capitalisme cynique et sans pitié, de l'impérialisme de la finance".

Commentaires

Articles les plus consultés :