Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



TV : Gérard Collomb, invité de Alain Eck sur France3

Gérard Collomb était l' invité de l' émission "La voix est libre", présentée sur France 3 Rhône-Alpes par Alain Eck le samedi 27 septembre.
Le Maire de Lyon, par ailleurs Président du Grand Lyon et Sénateur, a d'abord défendu le cumul de ses mandats, qui lui permettent tous, selon lui, "de défendre les lyonnais". Prenant l' exemple du Sénat, il a indiqué que "jamais Givors n' aurait pu entrer dans la communauté urbaine si je n' avais pas été en session au bon moment pour faire passer un amendement aux lois de Mr Raffarin".
Un budget difficile
Sur le budget "serré" de la ville et du Grand Lyon, il n' a pas nié les difficultés. Si le mandat précédent s' est financé sur sept ans, en partie par la vente du quartier Grolée, la Ville de Lyon n' a aujourd' hui plus rien à vendre. Il lui faudra donc recourir à l' emprunt, mais "de manière raisonnable" a indiqué le Maire, qui n' est par ailleurs pas opposé à une réduction des effectifs de fonctionnaires. Celà passera par le non remplacement de certains départs à la retraite, mais "sans se caler toutefois sur la position de Nicolas Sarkozy qui souhaite lui le non remplacement de 50% des effectifs", ajoute t'il aussitôt.
A propos du Président de la République, Gérard Collomb attend des clarifications sur son discours de Toulon dans lequel il a annoncé la suppression de la Taxe Professionnelle. "C' est peut être un vieil impôt, tout le monde le critique, mais il représente l' unique ressource des Communautés urbaines" a rappelé le Président du Grand Lyon qui attend donc qu' on lui indique par quoi sera remplacée cette taxe.
L' OL Land se fera à Décines
Sur le déplacement de l'OL à Décines, il a une nouvelle fois défendu son projet, donnant au passage un "scoop" un peu éventé auparavant par le quotidien "Le Progrès" : "Le commissaire enquêteur a revu sa position et est aujourd'hui favorable à l'OL Land !". Pour le Maire, pas question de vendre le stade de Gerland qui devrait être dévolu au club de Rugby lyonnais, le LOU.
Local peut être, mais pas baron !
Enfin a propos du Congrès du Parti Socialiste, Gérard Collomb a indiqué que même si il se retrouve premier signataire de la motion de Ségolène Royal, il n' est lui-même candidat à rien. Indiquant au passage que c' est lui qui a proposé à l'ex candidate à la Présidentielle de se retirer de la course pour le Secrétariat Général du PS, et qu' il a fait la même proposition aux autres candidats Martine Aubry et Bertrand Delanoë, avec les résultats que l'on sait. Refusant d'être présenté comme un "baron", il demande simplement qu'une majorité réformiste se constitue avant le Congrès du PS. "Il faut faire discuter ensemble Delanoë, Aubry, Hollande et... Royal". Vaste programme !

Commentaires

Articles les plus consultés :