Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Un nouveau parking déjà chargé d' histoires... et d' Autolib' !

Le Maire de Lyon Gérard Collomb aime désormais répéter qu' il n' est pas un adepte du "plan".
Au Maire du sixième arrondissement (l' un des rares d' opposition) qui lui rappelait qu' il avait fallu à sa prédecesseur Nicole Chevassus beaucoup de ténacité pour obtenir de la Mairie centrale un parking sous la place Llautey, il a préféré rappeler que cet investissement s' est imposé de lui-même alors qu' il n' était pas prévu au plan de mandat. Un brin ironique, il a d' ailleurs indiqué que ce parc vient "parfaire" le dispositif des berges du Rhône, "tant décrié par les mêmes élus dans son projet et aujourd' hui plébiscité par les lyonnais".

732 places pour libérer de l' espace sur les berges du Rhône
Le nouveau parc Morand est le 29ème parking géré par Lyon Parc Auto. Au grand dam des écologistes qui y voient un nouvel "aspirateur à voitures dans le centre ville", c' est l’un des plus grands de la ville, puisqu'il est doté de 732 places réparties sur 6 niveaux. Sa construction a été rendue difficile par la proximité du Rhône. Elle a commencé en 2005 pour un coût final de 25 millions d’euros.

Des parcs qui laissent la place à l' élégance, la culture et... Autolib'
L' une des originalités de ce parking souterrain est la place laissée à Autolib', un concept innovant d' autopartage testé depuis plusieurs années et qui est maintenant généralisé dans l' ensemble de la ville (voir notre article "Autolib', la voiture juste quand il faut" ) .
Lors de l' inauguration, le 10 septembre 2008, le nouveau président de LPA Jean Louis Touraine, qui est par ailleurs député et 1er adjoint au Maire de Lyon, a rappelé l' accent mis sur la sécurité et la décoration intérieure. "C' est une particularité à Lyon : nos parkings souterrains sont quelquefois plus sûrs que la surface", a t' il indiqué, rappelant l' importance accordée par LPA à l' éclairage, la sécurité et même "l' élégance" de ses parcs. La décoration intérieure de celui-ci a été confiée à l’artiste lyonnais Georges Adilon, qui a joué sur les volumes, plafond, mur et sol sur lesquels il a effectué un "jeu de traits" de tailles et de matériaux différents qui se "répondent".
Morand, un architecte urbaniste guillotiné sous la Terreur
Le nom de Morand est une évocation de l' artiste, décorateur et architecte Charles Antoine Morand, génial concepteur du quartier des Brotteaux au XVIIIème siècle et constructeur du pont sur le Rhône qui porte aujourd' hui son nom.
Reconnu et honoré durant sa vie, il a très mal fini puisqu' il a terminé "guillotiné" sur la place des Terreaux pour avoir voulu défendre son pont attaqué par les révolutionnaires. Le parking présente d' ailleurs un très beau tableau d' une collection privée relatant ce fait historique !

Lire ici le "Point d'Actu" de la Bibliothèque Municipale sur Llautey et Morand-

Commentaires

Articles les plus consultés :