Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Abus d'alcool : l'OMS lance une consultation sur internet

Chaque année, plus de deux millions de personnes meurent de causes liées à la consommation d’alcool. Face à cette situation, les États Membres de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) veulent établir "une stratégie mondiale de lutte contre l’usage nocif de l’alcool".

Comme l’a rappelé le Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général de l’OMS chargé du Groupe Maladies non transmissibles et santé mentale, " l’usage nocif de l’alcool est l’un des principaux facteurs de risque de décès prématuré et d’incapacité dans le monde. Chaque année, 2,3 millions de personnes au moins meurent de causes liées à la consommation d’alcool" .
Tenter de mettre d'accord les industriels, les ONG et les professionnels de santé
Toutes les parties impliquées dans la lutte contre l’usage nocif de l’alcool sont maintenant invitées à exposer leur point de vue à l’occasion d’une audition publique organisée par l’Organisation mondiale de la Santé du 3 au 31 octobre sur le Web. "Cette audition sur le Web, qui s’adresse à un large public, permettra à chacun, y compris au grand public, de faire connaître son point de vue sur les stratégies permettant de réduire la charge liée à l’usage nocif de l’alcool." a-t-il ajouté.
Il s'agira en quelques mois, de tenter de mettre d'accord les industriels de l'alcool, les ONG de lutte contre l'alcoolisme et les professionnels de santé. Suite aux contributions collectées par internet en effet, des tables rondes sont prévues avec les acteurs économiques de l’industrie de l’alcool le 6 novembre 2008 puis avec les ONG et professionnels de la santé les 24 et 25 novembre 2008.
Cibler les populations à risque, les jeunes et l'alcoolisme passif
Viendront ensuite des consultations techniques régionales avec les États Membres (qui doivent avoir lieu entre janvier et avril 2009). Comme le précise le Dr Benedetto Saraceno, Directeur du Département Santé mentale et abus de substances psychoactives de l’OMS, " l'organisation souhaite en particulier avoir des avis sur les approches intégrées susceptibles de protéger les populations à risque, les jeunes et les personnes touchées par l’alcoolisme passif".
Les contributions à l’audition publique peuvent être soumises par l’intermédiaire du site Web créé à cet effet dans n’importe laquelle des six langues officielles des Nations Unies (anglais, arabe, chinois, espagnol, français ou russe), à partir du 3 octobre. La longueur de chaque contribution ne doit pas excéder cinq pages au format A4 ou 2000 mots. Les auteurs sont également invités à présenter une synthèse, qui n’excèdera pas 500 mots.

Le site Web pour envoyer une contribution est ici-

Liens connexes :
- Résolution WHA61.4 de l’Assemblée mondiale de la Santé.
- Rapport du Secrétariat à la Soixante et Unième Assemblée mondiale de la Santé (document A61/13).
- Prise en charge de l’abus de substances psychoactives.

Commentaires

Articles les plus consultés :