Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



La déception et l'inquiétude gagnent les élus lyonnais

Nous revenons aujourd´hui sur cette nouvelle rubrique inaugurée la première quinzaine de septembre (voir articles "une rentrée sur les chapeaux de roue" et "Quinze jours fous entre sport, culture et économie "). Il s´agit d´une rétrospective de la quinzaine écoulée, vue depuis les sites de LYonenFrance :



Cette quinzaine a été marquée par l' accentuation de la crise économique. Lyon et la région Rhône-Alpes n'ont bien sûr pas été épargnés par les chutes vertigineuses des bourses qui, de New York à Tokyo, de Frankfurt à Paris, s' entraînent dans une spirale infernale. Pas question pour le moment d'établir, comme l'avait fait le gouvernement argentin lors de la faillite des années 2000, un "corralito". Littéralement, les banques avaient alors été fermées et les épargnants avaient dû y abandonner au moins la moitié de leurs économies !

Pas de panique, Lyon est dans le Top 20 des villes européennes...
A Lyon, rien de tel, pas de mouvement de panique et même si l'on sent un regain d'activité dans la vente des coffre forts (!), il n'y a pour l'instant pas de queues pour retirer l'argent des banques ! Mieux, la ville communique à ses ambassadeurs volontaires regroupés par l'ADERLY qu'elle vient encore de conforter son attractivité en se classant pour la deuxième fois dans le top 20 des villes Européennes (selon "l'European Cities Monitor 2008").

La morosité gagne de larges secteurs de l'économie locale
Mais on le sent, l'angoisse et la crise gagnent du terrain : C'est Gérard Collomb inquiet pour le financement du Grand Lyon, c' est aussi Jean Jack Queyranne qui confie "sa déception et son inquiétude" quant au financement par l'Etat des projets régionaux et du Grenelle de l'environnement. Mais encore les journalistes inquiets par les projets portés par Nicolas Sarkozy, qui organise des Etats Généraux de la Presse dans un contexte de précarisation du métier.
Et la morosité semble toucher de larges secteurs de l'économie locale, pas forcément du fait de la crise financière. Dans le Beaujolais par exemple, les difficultés économiques s'ajoutent à des erreurs flagrantes de communication. Le secteur poids lourds, très porteur d'emploi dans le Grand Lyon, communique lui aussi des chiffres contradictoires. Même dans le football, des rumeurs de grêve courent sur les bancs des joueurs de l'OL !

Quelques annonces positives
Tout n'est pas gris dans ce monde et malgré cet amoncellement de nuages porteurs d'orages, Lyon annonce la tenue de quatre nouveaux congrès dans la ville, St Etienne inaugure son Zenith, Renault Trucks, anciennement Berliet (voir le reportage "Paul et Marius, tel père tel fils" de France3 le 18 octobre) prépare son "Raid Cape to cape" , 21000 kms à travers deux continents.
Plus près de nous, le Département du Rhône prévoit la semaine bleue Bien vieillir en Europe sur le thème "Jeunes et vieux connectez vous", et alors que le prix nobel de littérature est attribué à l'écrivain du voyage JM Le Clézio, un très beau festival, "Belles latinas", met à l'honneur la littérature et les écrivains d'Amérique latine.
Même la SNCF se veut "positive" en annonçant la construction de logements sociaux par sa filiale ICF.

Des recettes pour redonner du goût à la vie
De tout celà, et de beaucoup d'autres sujets, nous vous avons parlé sur les sites de LYonenFrance ces deux dernières semaines. Mais nous ne pouvons pas terminer sans saluer une excellente initiative à la rubrique gastronomie : une vingtaine de grands chefs viennent d'éditer un livre de recettes pour les personnes atteintes de Cancer. Un livre gratuit, téléchargeable sur internet, qui aide à retrouver le plaisir du goût et le goût de la vie.


Commentaires

Articles les plus consultés :