Accéder au contenu principal

La solidarité numérique, pour réduire la fracture avec l'Afrique


Alain Madelin a plein de nouveaux amis. L'ex ministre ultralibéral, fondateur du mouvement Occident, qui a commencé sa vie politique comme militant de la Fédération des Etudiants Nationalistes (voir sa biographie ici), était hier l'invité d'un sommet bien oecuménique.





Aux côtés du Ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner, du Maire de Lyon Gérard Collomb et du Président de la République du Sénégal, Abdoulaye Daye, Alain Madelin a présenté le Fonds Mondial de la Solidarité Numérique, dont il est président à la demande de Nicolas Sarkozy.

Offrir des ordinateurs aux pays du Sud
Créé le 14 mars 2005 à Genève, suite à une initiative d'Abdoulaye Daye lorsqu'il était encore coordonateur des Technologies de l'Information au NEPAD (Nouveau partenariat pour l'Afrique), ce fonds a pour ambition de réduire la fracture géographique mais aussi sociale en matière d'accès aux Technologies de l'Information. Le constat de départ était, selon les mots du Président Sénégalais, "la division historique de l’humanité entre ceux qui communiquent parce qu’ils disposent abondamment des instruments de communication... et ceux qui, non seulement ne communiquent pas entre eux, mais sont de plus en plus coupés des pays qui communiquent". Le Président du Sénégal, qui consacre 40% de son budget à l'éducation, rêve en favorisant le télétravail, la télémédecine, l'éducation à distance, de faire faire un "bond culturel" à son pays.

"une contribution de 1% sur tous les marchés publics"
Actuellement "le fonds dispose de plusieurs millions de Francs Suisse", note Alain Madelin, mais il pourrait en compter beaucoup plus si les Etats mettaient en place ce qu'ils ont voté, "une contribution de 1% sur tous les marchés publics ayant pour objet la fourniture de matériel informatique"... "C'est un mécanisme de financement qui reste à développer et à consolider" indique le président du fonds sur le site internet de l'institution. Une institution qui présente beaucoup de projets, dans les domaines de la télémédecine, de l'éducation et du recyclage, mais peu de réalisations (4 au Burundi et 6 au Burkina Faso !)



Favoriser une solidarité citoyenne et les coopérations décentralisées

Le président sénégalais lui, n'est pas satisfait. Mr Wade insiste sur le fait que son idée de départ n'était pas de créer un nouveau fonds intergouvernemental. Il s'agissait, en s'appuyant sur les réseaux d'expatriés par exemple, de favoriser des réflexes de solidarité citoyenne : "Initialement, nous envisagions de nous adresser seulement aux citoyens des pays du Nord" rappelle t'il. L'idée était alors de demander à chaque citoyen, au moment d'un achat de produits informatiques (ordinateurs ou accessoires) d’indiquer sur le bon de commande s’il souhaitait contribuer de façon volontaire au Fonds de Solidarité Numérique et pour quel montant !

Pour lui, la solidarité citoyenne et la coopération bilatérale, les jumelages d' entreprises ou de villes sont porteurs d'actions beaucoup plus rapides et concrètes que tout ce que peuvent proposer les Etats.

"Dans quinze ans, l'Europe ne vendra même plus une bicyclette en Afrique !"
"Les Etats occidentaux perdent du temps et de l'espace en Afrique", insiste le président sénégalais. Il loue les actions mises en place par la coopération bilatérale avec Lyon, Turin, Besançon, Milan ou encore la société Axa qui, suite à un contact personnel avec le maire de Besançon, a mis en place une structure pour recycler et envoyer 30000 ordinateurs de seconde main !
Nous n'attendons plus rien des Etats occidentaux et des effets d'annonces des sommets du G8, indique Abdoulaye Wade qui rappelle que l'Inde vient de mettre à disposition un satellite de télécommunications, que la Chine est très présente et répond rapidement lorsque des projets lui sont présentés, que les pays islamiques eux mêmes ne demandent qu'à investir en Afrique. Et il prophétise : "dans quinze ans, l'Europe ne vendra même plus une bicyclette sur notre continent".

Une journée de la solidarité numérique le 17 mai 2009
Douché, Bernard Kouchner répond à une question d'un journaliste : que pouvez vous faire pour favoriser l'écoute de Nicolas Sarkozy sur ces sujets : "je ferais ce que je pourrais", répond le ministre !
En attendant, Alain Madelin présente une nouvelle idée : une sorte de téléthon de la solidarité numérique organisé au cours d'une journée prévue le 17 mai 2009. Ce jour là, on pourrait demander à des artistes, des sportifs, des relais d'opinion de s'engager pour inciter les citoyens à donner du matériel aux africains...

Gilles Roman

Commentaires

Gasty a dit…
Les idées de Madelin sont de vouloir se faire passer pour ce qu’il n’est pas, un chic type. Alors que les qualificatifs qui lui sied le mieux serait plutôt ....... .... .
Geko a dit…
Alain Madelin le type qui secouait des salades devant le petit écran en nous expliquant que le nuage de Tchernobyl n’avait pas franchi la frontière !
téléthon ou télécon ?
Madelin qui parle de solidarité ! Quelle honte !
Philippe Renève a dit…
Madelin qui parle de solidarité, c’est le cul-de-jatte qui disserte sur le marathon.
http://philippereneve.blogspot.com/
Anonyme a dit…
Merci pour ce très bon article, qui montre les pays riches se comporter en dames patronnesses du numérique pour se donner bonne conscience.
Remplacer la solidarité noble et efficace par la charité honteuse pour tous est bien un des buts de l’ultralibéralisme: Madelin reste parfaitement fidèle à ses convictions, ou plutôt celles des grandes entreprises.
jesuisunhommelibre a dit…
Remplacer la solidarité d’hommes envers d’autres hommes par une pseudo solidarité où ce qui est confisqué à certain est distribué en petite partie à d’autre avec comme principal objectif de faire vivre et de donner bonne conscience à ceux qui spolient et qui distribuent, c’est votre vision de l’humanisme !

C’est tellement plus facile d’être généreux avec l’argent des autres. Et c’est tellement efficace que la France, qui est un des pays qui supporte les plus important prélèvements (impots et charges) et aussi le pays où les citoyen sont les moins généreux. Ce qui est compréhensible, puisque qu’ils sont spolié du peu qu’ils gagnent.

Les seuls qui s’en tirent à bon compte, sont les donneurs de leçon, qui, pour la plupart, ne connaissent que de très loin les contraintes du travail. A savoir que le salaire est lié à la quantité et à la qualité du travail fourni, et non à une fonction occupée.

Ce manque total d’humanité, de responsabilité me révolte et m’écoeure. Agissez à titre personnel au lieu de vouloir donner des leçons !
Battement d'elle a dit…
On imagine qu’il aura lui aussi son espace réservé au JT de 20 heures sur TF1.... un peu comme Bernadette avec ses pièces jaunes...... et qu’il fera le même bon usage de l’argent des gentils donateurs !

Quel revirement Monsieur Madelin.... depuis votre tendre jeunesse où vous cassiez de la barre de fer sur vos "camarades" étudiants d’assas !
Radix a dit…
Madelin a trouvé une bonne façon de recyclé les vieux micro en afrique... celà coûte moins cher que de les recycler en France !

Après, qui sait, il arrivera peut-être à leur fourger une centrale nucléaire pour les faire fonctionner !

Radix
Réagir à l'article
Fourminus a dit…
Pour se poser quelques questions sur la notion d’aide "humanitaire": cf très bonne série que le diplo vient de sortir sur le sujet
http://www.monde-diplomatique.fr/2008/09/HOURS/16258

Les rapports nord-sud équilibrés restent à inventer.
Mais ne rien faire c’est pas top non plus...
Réagir à l'article | Réagir au commentaire | SIGNALER
Vilainpetitcanard a dit…
Ouais, alors comme ça coûte cher à retraiter, un vieux PC, on va le donner gentiment aux bons Zafricains, qui comme chacun sait, se contentent de peu, les braves bougres, avec leur mode de vie qui reste enraciné dans les cycles saisonniers, et qui sont pas capables de se projeter dans l’avenir et de se construire un futur.

Une fois de plus, après les médicaments périmés, après les aliments industriels défectueux, on va leur refiler nos merdes avec la bonne conscience d’avoir donné à un pauvre. Alors que les Chinois qui fabriquent ces ordinateurs, justement, vont leur refiler pour une bouchée de pain des modèles flambant neufs. Nous, on fait la charité, ce qui est bien moins coûteux, mais beaucoup plus humiliant.

Madelin est en mal de reconnaissance, depuis son éphémère passage aux Finances (une semaine, je crois), il s’imagine qu’il compte pour quelque chose. Le mieux serait de le foutre à la retraite anticipée, mais en politique, ça n’existe pas. Laissons-le compter ses PC périmés, c’est tout ce qu’il mérite.
getko a dit…
Moi ce qui me fait gerber ce sont les types qui exploitent et font crever leur prochain dans la merde et viennent lacher quelques sesterces depuis leur limousine en se faisant passer pour des humanistes !
Anonyme a dit…
Madelin est sans contexte le meilleur homme politique de sa génération ! Dommage que les français aient été trop c... pour ne pas s’en rendre compte.

Il aurait pu rendre la France moderne !

Mais les français préfèrent le conservatisme et les petits privilèges...
Anonyme a dit…
Les 500 participants à la Conférence de Lyon pour la solidarité numérique
appellent, via leur Déclaration de Lyon, les gouvernements et les
institutions à soutenir, s’impliquer et relayer les grands principes identifiés, les engagements pris et les actions initiées à cette occasion dans quatre domaines : la connectivité, le réemploi d’ordinateurs, la santé et l’éducation.
L’une des mesures phares issues de cette journée de travail : la création d’une Journée mondiale pour la solidarité numérique sur Internet dès 2009.
Se réjouissant de la décision de 135 Etats de soutenir la solidarité numérique, cette déclaration appelle, les Etats, les collectivités locales,
toutes les entités publiques et privées à appliquer le principe de contribution volontaire de 1% numérique.
La « Déclaration de Lyon » constitue la feuille de route de la solidarité numérique pour les prochains mois. Elle propose notamment :

■ Une implication des internautes du monde entier pour soutenir les projets lors d’une Journée mondiale pour la solidarité numérique sur Internet qui se tiendra le 17 mai 2009 en partenariat avec l’Union Internationale des
Télécommunications.

■ Un outil de mobilisation permanente des experts de la solidarité numérique pour catalyser les partenariats via le réseau social de solidarité numérique : WEB2Solidarité (www.web2solidarite.org).

■ Le rapprochement de tous les acteurs de solidarité numérique afin de mettre en œuvre cette déclaration. Une rencontre, organisée par le Fonds
de solidarité numérique se tiendra à cet effet le 27 janvier 2009 à Bamako.
Les participants réunis à Lyon demandent que cette déclaration soit relayée au niveau international, tant au niveau des collectivités locales que des
gouvernements :

Par Gérard Collomb, Sénateur-maire de Lyon et Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes au Président de « Cités et Gouvernements
Locaux Unis » (CGLU) et au Président du « Forum of Global Associations of Régions » (FOGAR) en engageant les membres de ces deux organisations
d’autorités locales à adhérer à cette initiative,

Par Philippe Douste-Blazy, Secrétaire Général adjoint de l’ONU en charge des financements innovants pour le développement à La Conférence des Nations Unies de Doha sur le financement du développement,

Par Hamadoun Touré, Secrétaire Général de l’Union Internationale des Télécommunications à la réunion de suivi du Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI) de Tunis,

Par Nicolas Sarkozy, Président de la République française aux membres de l’Union Européenne, aux membres du G8 et lors de la conférence de Doha enles appelant à participer à cet effort commun,

Par Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal, en sa qualité de représentant de la Commission des Infrastructures, des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) du NEPAD à ses pairs de l’Union
Africaine, pour élargir l’adhésion de ses membres au Fonds de solidarité
numérique.

La déclaration de Lyon, la synthèse des ateliers ainsi que toutes les prises de parole de la journée du 24 novembre en vidéo sont disponibles sur
le site de la conférence : www.digitalsolidarity2008.org
La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

Striptease : le feuilleton de l´été, avec Georges Perrier

Cet été France 3 a diffusé une série, "America, america", réalisée par la lyonnaise Anne-marie Avouac. dans le cadre de Striptease, un magazine qui se présente comme "un Objet Non Identifié du paysage audiovisuel". Le programme a ses fans , et pour cause : Striptease est une émission qui sait "déshabiller" ses sujets ! Tantôt cruelle, parfois agaçante mais toujours avec beaucoup d´humour, la série "America America" divisée en quatre parties, a déjà été multidiffusée (sur France 3 puis France 5 et des chaînes francophones...)

Amour, Gloire, Beauté
On découvre dans "America america" l'itinéraire de Chantal, une française qui a épousé un médecin américain... Ils vivent à Philadelphie dans une somptueuse demeure... Chantal, installée depuis dix sept ans, est désormais une Américaine parfaite : souriante, enthousiaste, et survitaminée. Gaël, son fils. travaille dans le restaurant de Georges Perrier, le prestigieux chef lyonnais qui a réu…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

A Lyon, un juge est mort...

"Juge Renaud, j'aurai ta peau". Cette phrase, criée en septembre 1974, en plein tribunal, par le truand Alain Benjelloun, pouvait paraître prémonitoire. Mais lorsque le 3 juillet 1975 les tueurs s'avancent vers le magistrat, Benjelloun est à la prison Saint-Paul de Lyon, tout comme le "parrain" du gang des lyonnais Edmond Vidal ou le "cerveau" Pierre Pourrat, qui lui est pensionnaire de la maison d'arrêt de Valence.

Quant à Fernand Recchia, un ferrailleur millionnaire aux très hautes protections, impliqué dans "l'affaire des fausses factures", il est incarcéré depuis le 19 juin pour utilisation frauduleuse d'un duplicata de permis de conduire. Un alibi en béton. C'est qu'il en avait des ennemis, le juge François Renaud ! Celui que les truands, les journalistes et le Comité d'Action des Prisonniers appelaient "le Shériff" était de tous les dossiers explosifs. François Colcombet, fondateur et premier prés…