Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)






Prudhomales : la CFDT en baisse marque sa déception

Dans un communiqué la CFDT marque sa déception face à une baisse de plus de 4 points au niveau régional .
Une abstention record
Selon les résultats communiqués au niveau national, l'abstention atteint un record avec plus de 70% chez les salariés (83% dans le deuxième secteur de Lyon !). La CGT gagne confortablement avec 33,8% des suffrages exprimés, soit 1,6% de mieux qu'en 2002. La CFDT est deuxième avec 22,1%, mais perd trois points par rapport à 2002. FO est troisième et perd 2,3%. Chez les autonomes, L'Unsa et la CFE-CGC progressent à 14,4% . Solidaires (syndicats Sud) progresse aussi avec 3,8%. la CFTC obtient 8,9%.
La CFDT est la centrale qui se montre la plus déçue par ces résultats. Mais ce syndicat qui avait fait une campagne très "militante" avec des grands meetings dans toute la France, rappelle que ce recul n’affecte pas sa "deuxième position sur l’échiquier syndical, derrière la CGT et devant FO".
Des raisons de l'échec
Dans son communiqué, le syndicat indique "que ces résultats ne récompensent pas la mobilisation importante de son réseau militant". Si elle regrette une "faiblesse dans la communication et l’organisation de ces élections par les pouvoirs publics" et un scrutin organisé en dehors de l’entreprise qui ne favorise pas la participation des salariés, la centrale de François Chérèque note aussi les changements sociologiques intervenus ces dernières années, avec une présence effective du syndicalisme plutôt dans les grandes entreprises, et moindre dans les très petites entreprises (près de 60% du salariat aujourd’hui est dans des entreprises de moins de 50 salariés).

Cette évolution du travail constitue pour le syndicat un frein avec une mobilité professionnelle accrue, un éloignement du siège de son entreprise déterminant la localisation du vote.

l’émiettement syndical
La CFDT juge aussi que l’émiettement syndical n’est bénéfique à personne : "plus il y a de syndicats, moins il y a de votants… !", indique t'elle, ajoutant que "la recomposition du paysage syndical nous est imposée : même les petites organisations syndicales en progression ont du mal à dépasser la barre des 8% ! La déclaration commune de la CFDT avec la CGT et le patronat sur les nouvelles règles de représentativité s’en trouve selon elle légitimée par ces résultats".

Commentaires

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous !


Nous écrire
Mentions légales
LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance
- 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés .


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (Livraison à domicile) :