Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Retour sur l'année 2008 :Mai, qui ne saute pas n'est pas lyonnais

Nous vous proposons ici la suite de la rétrospective de l'année 2008. Une actualité subjective vue de Lyon à partir des sites de LYonenFrance.
Mai
Photo : les lyonnais fêtent le doublé historique de l'OL sur la place des Terreaux

Doublé de l'OL : Lyon remporte la coupe de France et fête son doublé historique ! Les lyonnais ont finalement réussi leur rêve de doublé en emportant la coupe de France face à un Paris St-Germain très accrocheur. Du coup, l'OL s’ennorgueillit de constituer près du tiers de l' équipe de France, ce qui lui vaudra plus tard de recevoir un très gros chèque -plus de 1 million d'€uros - , puisqu’à partir de cette année les clubs sont dédommagés par la FIFA pour les joueurs sélectionnés à l'international.
Mais malgré la qualité de l’équipe, les résultats ne seront pas au rendez vous et l’Euro 2008 se terminera par un fiasco sur le plan sportif et une demande en mariage du sélectionneur Raymond Domenech en direct à la télévision !

Politique : Pour les élections partielles du 5ème canton qui doivent remplacer un sortant UmP, Gérard Collomb se mouille et transforme son essai des municipales en soutenant, contre l'avis d' une partie du PS, le candidat centriste Thomas Rudigoz. Pour les législatives partielles de la 11ème circonscription (Givors, Mions, St Symphorien d'Ozon...) qui font suite à l’invalidation du juge Fenech, le PS n’arrive pas à décrocher le poste de député malgré l'implication dans la campagne des principaux ténors du parti (Ségolène Royal et François Hollande himself) -Voir les résultats ici - .

Photo : Gérard Collomb présente "La ligne claire"
Après les municipales, c’est maintenant le congrès du PS qui monopolise l’attention. Gérard Collomb se lance de manière inattendue dans une campagne baptisée "La ligne claire" ; objectif : en finir avec les querelles et faire passer les idées et le programme avant les choix de personnes.
Jean Jack Queyranne emprunte pour l'exposition universelle de ShanghaïAlors que de toute part on commémore mai 68, le président de la Région Jean Jack Queyranne part en Chine et développe les relations entre la Rhône-Alpes et les pays d’Asie. Il décide de l'installation d'un bureau d'ERAI (le service international de la région) à Hong Kong et de la construction d'un pavillon rhônalpin pour l'exposition universelle de Shangaï en 2010.
Pour financer ces investissements, qui viennent s'ajouter à ceux des TER et de la construction du nouveau siège du Conseil Régional à la Confluence, il a de plus en plus en plus recours à l'emprunt, ce qui fait hurler l'opposition. Dans un livre noir des régions socialistes, l'UMP fustige ce type de dépenses "qualifiées d'inconsidérées".

Face aux critiques, la majorité régionale fait bloc et fait valoir que le nouveau siège sera financé en partie par la vente des terrains de Charbonnières, que les entreprises seront appelées à participer au pavillon de Shangaï et que l'investissement sur les TER est financé par une opération financière complexe qui permet, dès les premières années, de récupérer le crédit d'impôt. Au total, d'après le vice président chargé des finances, "la Région est la collectivité publique la plus solvable et la moins endettée en pourcentage de son budget".
Côté culture, la ville de Villeurbanne met la dernière main aux "Invites", Lyon prépare activement son festival de la Bande dessinée, la biennale des lions continue, Le Petit Paumé sort un guide des marchés, Lyon reçoit des représentants de peuples autochtones... et le musée des tissus propose une superbe exposition : Au temps de Laurent le Magnifique, Tissus italiens de la Renaissance...

Commentaires

Articles les plus consultés :