Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



TCL, SNCF, écoles...la grève générale du 29/01 très suivie

Les employés des TCL (Transports en Commun Lyonnais) seront fortement mobilisés lors de la grève du 29 janvier.


De nombreuses perturbations sont à prévoir et il est recommandé de se connecter par internet ici ou d'appeler le numéro de téléphone 0820 42 7000* pour connaître en temps réel l'état du trafic. Attention : ce serveur vocal mis en place à partir de 5h du matin n'est pas gratuit et il vous en coûtera 0.12 € par minute à partir d'un poste fixe !
A la SNCF, la direction annonce 2 TGV sur 3 entre Lyon et Paris et aucune circulation TGV Province/province ! Pour les Corail entre Lyon et Strasbourg, 2 aller – retour sont prévus. Entre Lyon et Nantes Lyon / Metz : aucune circulation
En ce qui concerne les TER, la circulation sera très perturbée dès le mercredi 28 janvier à 20h00 et celà jusqu'au vendredi 30 janvier en milieu de journée.

Pas de service minimum d'accueil à VilleurbanneDans les écoles la grêve sera aussi particulièrement suivie. Les villes dirigées par des élus d'opposition n'ont évidemment pas fait beaucoup de zèle pour organiser le service minimum, mais elles ont pris les devants face à d'éventuelles poursuites de la part de l'Etat.
La Municipalité de Villeurbanne par exemple, indique avoir tout tenté pour mettre en place ce service, mais annonce aussi que "les conditions de sécurité n'étant pas réunies, la ville de Villeurbanne ne mettra pas en œuvre le service minimum d'accueil dans les écoles".
Dans un communiqué, le Maire de la Ville Jean Paul Bret, rappelle que "85% des enseignants du premier degré se sont déclarés grévistes pour la journée du 29 janvier. De nombreuses écoles seront fermées. Rapporté au nombre d'élèves inscrits à Villeurbanne, cela représente 9 500 élèves dont il faudrait assurer la garde".

Conformément à la loi du 20 août 2008, instituant un droit d'accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires, la ville a néanmoins bien transmis une proposition de liste de vacataires et soumis un dispositif à l'Inspection d'Académie. A ce jour, celle-ci ne les a toujours pas validés et parmi les inscrits, seuls 35 ont répondu - soit un vacataire pour 270 élèves !

Par ailleurs, une partie du personnel municipal - dont celui chargé de la mise en place, de la coordination et de la sécurité du dispositif - a annoncé son intention de participer à la grève. "Dans ces conditions et devant l'ampleur annoncée de cette journée de mobilisation, la ville n'a pas les moyens d'assurer l'accueil et encore moins la sécurité des enfants. C'est pourquoi elle ne mettra pas en œuvre le service minimum".

Commentaires

Articles les plus consultés :