Accéder au contenu principal

Grands travaux : du nouveau sur le CFAL


Le CFAL, (ou Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise) a fait l'objet d'une importante réunion à la Préfecture de Région le mardi 3 mars 2009.


Le préfet Jacques Gérault a présenté aux parlementaires, aux représentants des collectivités concernées et aux associations le bilan de la consultation lancée le 12 novembre dernier et qui vient de s’achever.
Après avoir écouté les rapports de Réseau ferré de France (RFF) et de la direction régionale de l'équipement (DRE), le préfet a annoncé que pour la partie Nord du projet, entre Ambérieu-en-Bugey et Grenay, le dossier d’enquête publique sera préparé en travaillant étroitement avec les collectivités, notamment pour les protections phoniques. Il proposera au ministre "que la partie Nord débute au raccordement de Leyment, ce qui réduit de 60 km à 48 km la longueur de voie nouvelle à construire".
En ce qui concerne la partie Sud du contournement, le préfet proposera d’éliminer les trois options centrales (sur les sept fuseaux proposés). Il resterait selon lui à choisir entre deux conceptions différentes du contournement : "soit l’option la plus longue (62 km), qui éloigne davantage les trafics de l’agglomération, soit l’une des trois solutions les plus courtes (21 à 25 km), dont les fonctionnalités sont plus complètes". Parmi ces trois solutions courtes, l’option d’un raccordement au nord de Sibelin serait privilégiée.

La décision sera prise par le ministre.
Au total, près de 300 avis ont été reçus ; ils contiennent de nombreuses propositions, portant à la fois sur les nouveaux tracés et sur les lignes existantes, "dans la perspective d’un projet exemplaire pour l’environnement", indique le Préfet qui annonce qu'il transmettra au ministre Jean-louis Borloo "tous les éléments issus de cette consultation".
"Un processus incomplet, loin d'être abouti"
Curieusement, la position du Préfet a suscité pour l'instant très peu de réactions. Seul André Gérin, le député-maire de Vénissieux, ville particulièrement concernée par le CFAL, s'est indigné : après avoir "regretté vivement l’absence du président de la Région, Jean-Jack Queyranne, du président du Grand Lyon, Gérard Collomb, et du président du Conseil Général, Michel Mercier, lors de la réunion de comité de pilotage" il a indiqué que cet avis de décision "aura des conséquences pour les habitants du sud-est de Lyon".
Tout en jugeant la partie sud inutile, il regrette l'abandon de fait du grand contournement, qui est présenté comme exclu pour son coût très élevé. Selon lui, une telle réalisation pourrait pourtant constituer un levier de croissance économique, voire de développement de bassin d’emploi... "Des éléments fondamentaux et primordiaux sont absents des études préliminaires telles que le traitement métropolitain de la ligne historique et la valorisation financière du grand contournement fret de la ligne LGV. Ces absences et incohérences ne permettent pas la transparence des hypothèses", ajoute le Maire de Vénissieux.

Pour l'organisation d'un référendum auprès des populations concernées
"Je souhaite vraiment que la région Rhône-Alpes et la Communauté Urbaine de Lyon réaffirment leur volonté de réaliser le grand contournement ferroviaire autour de la ligne LGV (en se rapprochant le plus possible du tracé de la ligne à grande vitesse ndlr) a terminé André Gérin, avant de suggérer l'organisation d'un référendum des populations de la région Rhône-Alpes à ce sujet .
Mise à Jour : Le Président du Conseil général de la Loire Bernard Bonne a réagi aux propositions du Préfet en indiquant que parmi les tracés retenus, il défendrait celui qui relie l'aéroport St-Exupéry à St Etienne car les implantations des entreprises se feront en fonction des accès aux réseaux routiers, et aussi ferroviaires... La Loire a vocation à devenir la porte d'entrée Ouest de la région Rhône-Alpes. Pour y parvenir, il est nécessaire que les grandes infrastructures passent par son territoire" , a t'il écrit au Ministre (Source Zoom42 )

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

A Lyon, un juge est mort...

"Juge Renaud, j'aurai ta peau". Cette phrase, criée en septembre 1974, en plein tribunal, par le truand Alain Benjelloun, pouvait paraître prémonitoire. Mais lorsque le 3 juillet 1975 les tueurs s'avancent vers le magistrat, Benjelloun est à la prison Saint-Paul de Lyon, tout comme le "parrain" du gang des lyonnais Edmond Vidal ou le "cerveau" Pierre Pourrat, qui lui est pensionnaire de la maison d'arrêt de Valence.

Quant à Fernand Recchia, un ferrailleur millionnaire aux très hautes protections, impliqué dans "l'affaire des fausses factures", il est incarcéré depuis le 19 juin pour utilisation frauduleuse d'un duplicata de permis de conduire. Un alibi en béton. C'est qu'il en avait des ennemis, le juge François Renaud ! Celui que les truands, les journalistes et le Comité d'Action des Prisonniers appelaient "le Shériff" était de tous les dossiers explosifs. François Colcombet, fondateur et premier prés…