Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Santé, Vaulx en Velin à la pointe de la technologie

Le 16 mars 2009 sera marqué à Vaulx en Velin par l'ouverture d'un centre de santé équipé des technologies les plus innovantes.
Les locaux du nouveau centre de santé Jean Goullard de Vaulx-en-Velin devraient accueillir à terme 60 000 patients par an. "Les familles de Vaulx-en-Velin, ainsi que les habitants de l'Est lyonnais disposeront d’un équipement de santé des plus performants pour l’IRM, la mammographie et les autres techniques de dépistages des cancers” affirment les responsables de la Fondation Dispensaire Général de Lyon, à l'origine de cette installation.

L'ouverture d'un centre de santé en banlieue est devenu un fait exceptionnel
Alors que dans la majorité des départements, les Centres de santé ferment ou sont en péril, la Fondation Dispensaire Général de Lyon décide d'en créer un à Vaulx-en-Velin. L'ouverture d'un tel équipement dédié à la médecine de proximité est un événement exceptionnel.

Accès aux spécialistesL'autre spécificité du centre, c'est son offre en matière de médecine spécialisée. En plus des médecins généralistes, les patients pourront consulter des spécialistes. Soins dentaires, orthodontie, radiologie, pédiatrie, médecine du voyage et vaccination internationale, toutes ces disciplines viennent pallier le déficit que la ville connaissait auparavant en matière de médecine spécialisée.

Des investissements exceptionnelsLe centre Jean Goullard représente près de 8 millions d'euros d'investissement : 3,5 millions d'euros dans le bâtiment et 4 millions dans le matériel médical. La Région Rhône-Alpes a investi 200 000 euros dans ce projet au titre du fonds de création des Maisons de Santé. Pour la première fois, l'ANRU (Agence Nationale pour le Renouvellement Urbain) a participé à un projet de centre de santé en le finançant à hauteur de 25%. La Ville de Vaulx-en-Velin et le Conseil Régional Rhône-Alpes ont financé 25% du projet. La Fondation Dispensaire Général de Lyon a complété le plan de financement.
 

Commentaires

Articles les plus consultés :