Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



André Gérin trouve la grêve des TCL "de mauvais goût"

Le député-maire communiste de Vénissieux, André Gérin, a très mal réagi au préavis de grève déposé par les organisations syndicales unies (CFTC, CGT, CFDT, FO, Autonome UNSA et CFE-CGC) pour la journée du 20 avril- date d'inauguration de la nouvelle ligne de tramway T4 qui relie Vénissieux à Lyon 8ème .

Dans une lettre ouverte, il leur indique : "Sous forme de courrier, adressée aux syndicats TCL vous avez déposé un préavis de grève à partir du lundi 20 avril, un jour d’événement d’importance nationale, valorisant pour les TCL et les transports en commun.
Je ne comprends pas votre décision qui est aussi incompréhensible pour les habitants. Je la trouve déplacée et de mauvais goût.
Je veux vous dire ce que j’ai sur le cœur : avoir un réseau de transport exemplaire, ouvrir une nouvelle ligne de tramway, ont nécessité des efforts et des batailles politiques colossales. Le 20 avril est pour moi un jour de fête, de joie et de fierté.
Je pensais qu’il en serait de même pour vous. Je me rappelle, comme ancien syndicaliste de chez Berliet, la sortie d’un nouveau camion, d’un nouveau car ou bus, nous le fêtions tellement nous étions fiers de notre travail, de l’image et de la représentation de notre entreprise. Cela ne nous empêchait pas de continuer par ailleurs à porter nos revendications sans faiblesse.
Est-ce faire injure au droit syndical que de faire la fête, d’être fier d’être dans une agglomération dynamique, fier du développement sans précédent du réseau transport, fier de remplir cette grande mission de service aux publics ?

Retrouvons-nous tous ensemble, habitants, employés, chauffeurs TCL, autour d’un verre pour dire notre joie et notre fierté d’avoir un outil de travail performant qui nous est envié dans beaucoup d’agglomérations. Vous serez plus forts, plus crédibles pour défendre vos revendications, renforcés dans votre légitimité. Ne gâchez pas la fête, car vous le savez mieux que personne, la solidarité active des habitants dans des situations de crise, d’insécurité, d’agression vis-à-vis des personnels a toujours été au rendez-vous.

Lundi 20 avril, nous avons, avec les habitants, à exprimer notre solidarité pour fêter l’événement dans un contexte de crise sociale et politique grave, de destruction industrielle.
Le combat syndical continu que vous menez au sein de l’entreprise n’en serait que plus renforcé dans les jours et les semaines à venir. En lisant la presse ce mercredi matin, je me suis cru autorisé comme maire de Vénissieux, allié naturel des personnels TCL, et comme député communiste opposant farouche aux services minimums, de vous parler en toute franchise.
Recevez, Monsieur le Secrétaire Général, mes meilleures salutations".

Commentaires

Articles les plus consultés :