Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Antennes relais, une plainte contre Bouygues télécom jugée recevable

Première victoire pour les parents d'élèves de l'école Gerson dans le cinquième arrondissement de Lyon. Ils se battent depuis plusieurs mois contre l'installation d'antennes relais de la téléphonie mobile à proximité de l'établissement par la société Bouygues Télécom.
Le Tribunal de Grande Instance de Lyon vient de leur donner l'autorisation de poursuivre en justice. "Sans préjuger de la décision qui sera prise sur le fond du dossier, le juge reconnaît néanmoins l’urgence et le bien-fondé de la demande des parents. Bouygues a été assigné pour le 23 juin 2009 devant le TGI de Lyon, conformément à l’ordonnance rendue" notent avec satisfaction les représentants des parents.
Fortement mobilisés contre l'antenne relais située en face de l'école, les parents avaient déjà organisé une opération "école morte" à la fin de l'année 2008. Mais la municipalité n'avait alors pas souhaiter "entrer dans un rapport de force avec l'opérateur Bouygues pour qu'il démonte l'antenne". Les parents, aidés par l'association "Robin des toits" (voir nos articles dans les pages "Environnement") avaient alors fait constater "les niveaux élevés d'exposition aux ondes électromagnétiques" .
Grenelle des antennes et principe de précaution
Face à ces parents inquiets qui demandent l'application du principe de précaution, les politiques se retrouvent la plupart du temps démunis. Gérard Collomb, qui avait parmi ses promesses de campagne envisagé la "couverture WIFI" d'une grande partie des espaces publics, a nettement reculé sur ce projet. La ville a aussi financé une campagne de communication sur les dangers de l'abus du téléphone portable pour les enfants.
Au niveau national, le gouvernement vient de mettre en place une commission baptisée pompeusement "Grenelle des Antennes" dans laquelle les représentants des deux camps, qui ont chacuns leurs experts ne semblent pas prêts à se mettre d'accord.
Mais pour les familles de Gerson, celà n'est pas suffisant : elles ne veulent pas attendre une hypothétique décision politique et exigent que l'antenne située en face de leur école soit tout simplement démontée. Et comme le Maire selon le Conseil d'Etat n'aurait, malgré ses prérogatives en matière de Police, pas la possibilité d'imposer une telle mesure, ce sera donc à la justice de trancher. Rapidement, puisque le tribunal se réunira le 23 juin 2009.

Commentaires

Estelle Vereeck a dit…
Les téléphones portables sont d'autant plus dangereux qu'ils interagissent avec les amalgames présents en bouche et que le mercure ainsi libéré est un toxique pour le cerveau:
http://www.holodent.com/article-24489163.html
Anonyme a dit…
@ Estelle : Merci de cet intéressant lien ; vous êtes auteur de cet article ? . Est-ce qu'à votre conaissance il y a d'autres études aussi alarmistes que cette expérience réalisée sur 12 personnes en Iran ?

Articles les plus consultés :