Accéder au contenu principal

Journées du Patrimoine, un premier bilan "à chaud"

les lyonnais étaient gâtés cette année avec la participation de la plupart des municipalités de la communauté urbaine aux JEP (Journées Européennes du Patrimoine).
Les services du Grand Lyon tracent dores et déjà un bilan largement positif de cette XXVIème édition, "un succès confirmé malgré une météo dominicale pluvieuse...".
Les journées ont coïncidé cette année avec l'organisation en centre ville du forum de Libération consacré à l'anniversaire des 20 ans de la chute du mur de Berlin, dont nos lecteurs ont pu suivre certains débats en direct via le compte Twitter de LYonenFrance -.
Mais le ministre de la culture lui-même a choisi Lyon pour visiter plusieurs sites, du Grenier d'Abondance où se trouvent les bureaux de la DRAC au plateau de la Duchère où il a vu une partie de ce qui constituera "le patrimoine de demain" (lire sur LYon-Panoramas.fr).

Quelques chiffres clés :
La Direction Régionale des Affaires Culturelles / Le Grenier d'Abondance a accueilli 1 300 personnes - comme chaque année, et l'Hôtel de Communauté Urbaine, institution au coeur du quartier XXème siècle de la Part-Dieu, ouvert pour la 1ère fois à l'occasion des 40 ans du Grand Lyon : près de 1 000 personnes;

Franc succès côté musées avec notamment Gadagne et le Musée des Beaux- Arts : respectivement 10 000 et 12 000 visiteurs; faisant honneur à la célébration du cinquantenaire de la création du Ministère de la Culture André Malraux;

Pour la 1ère fois, la Chapelle de la Trinité accueillait le Comité Bellecour autour de la transmission du savoir-faire. Cette démonstration du "patrimoine vivant" a passionné les visiteurs (5 500);

Une diversité de patrimoine visitée à l'échelle de l'agglomération, par exemple :
- Lieu de mémoire de la seconde guerre mondiale, les abris anti- aériens du quartier des Etats-Unis ont été rénovés grâce au Sytral : 1 750 personnes.

- Patrimoine industriel : l'usine des Eaux de Saint-Clair (Caluire et Cuire) : 1 300 personnes, et l'Usine Sans Fin (Cusset) : 1 200 personnes.

- Le Fort militaire du Bruissin, transformé en centre d'art / Francheville : 1 100 personnes; et la Maison des Champs du Petit- Perron / Pierre-Bénite : 340 personnes.

- Dimension européenne oblige, l'Institut Culturel Italien ouvert pour la 1ère fois, a accueilli 300 personnes.

La thématique déclinée à l'échelle du Grand Lyon sur la mémoire des quartiers et la parole des habitants : le patrimoine construit par tous, a attiré un public nouveau comme en témoignent les animations de Vaulx en Velin : plus de 1 000 personnes; ou le quartier cosmopolite de la Guillotière : 900 personnes (malgré l'annulation des animations du dimanche pour cause de pluie).

Succès également pour la Duchère qui a reçu la visite du Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, du Président de la Communauté Urbaine accompagné des adjoints au Maire, des élus de l'arrondissement avec la visite du musée palissadaire et des animations proposées par La Hors De, la MJC et le concert de l'Orchestre National de Lyon.

Le public, ravi d'aller à la rencontre des musiciens de l'ONL a fait salle comble à l'Auditorium, et apprécié les balades musicales dans les grands sites patrimoniaux lyonnais, mais aussi à La Duchère, Vénissieux, et Rillieux.

Parmi les balades sur le thème des découvertes du patrimoine et de la ville, de nombreuses offres étaient accessibles aux personnes en situation de handicap.

En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…