Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Lyon, ville verte, c'est certifié !

BCS, société indépendante spécialisée dans les audits de système de management, vient de renouveller la certification de la gestion des espaces verts de la ville de Lyon.





"C'est une originalité lyonnaise", s'est satisfait Gilles Buna, l'adjoint chargé de ce secteur, en recevant le document..."car c'est la première fois à notre connaissance que la certification Environnement ISO 14001 est attribuée à l'ensemble d'un service ".

Dans les salons de l'Hôtel de Ville, où étaient réunis ce mardi 8 septembre les 400 agents répartis sur 30 métiers différents, (animaliers du zoologique, botanistes, fontainiers, jardiniers, horticulteurs, agents d'entretiens, mécaniciens, paysagistes...) on faisait valoir que les espaces verts gèrent chaque année de plus en plus de terrains avec les mêmes moyens financiers.
La moyenne par agent est passée en six ans de 1,3 à 1.5 hectares rappelle Gilles Buna, qui indique tout de même que les gains de productivité ont atteint leurs limites.

A la ville de Lyon on aimerait que la séparation entre les tâches concernant la propreté et celles de la gestion des espaces verts soient plus clairement définie. "Bien sûr, des problèmes d'organisation peuvent encore être réglés, comme le doublement inutile d'une équipe de la Ville par une autre équipe de la communauté urbaine à certains endroits... mais si le service se voit confier 25 hectares supplémentaires à chaque mandat, il faut que le budget augmente un peu en conséquence" insiste l'élu écologiste.

animaliers, botanistes, fontainiers, jardiniers, horticulteurs, agents d'entretiens, mécaniciens, paysagistes...

La maîtrise des énergies
Parmi les critères utilisés pour la certification, RCS a pris en compte le travail "raisonné" sur les économies d'énergies. Celà se traduit par une recherche permanente de méthodes alternatives et donc une optimisation des coûts. Au Parc de la tête d'Or par exemple, les tracteurs utilisent un carburant produit à base d'huile végétale. "Rien à voir avec les bio-carburants" indique tout de suite Gilles Buna ! Les bio-carburants sont des purs produits de l'agriculture expansive ; leur production est coûteuse, polluante et il faut les transporter, ce qui consomme du CO2. Pour autant, l'expérience testée au Parc n'a pas vocation à devenir une panacée universelle ! Mais elle pourrait être reproduite par des petits exploitants soucieux d'utiliser leurs terrains en jachère. La production de colza est facile, rapide, peu polluante et le tourteau créé peut servir à l'alimentation des animaux.

Les critères de la certification sont nombreux, et ils mettent en valeur la politique de "management environnemental". Actuellement, la ville travaille à des critères d'évaluation et de comparaison avec d'autres entités, afin de pouvoir échanger sur les mêmes bases. Un gros travail de "restitution" est encore à développer, pour que les expériences menées à Lyon en matière de gestion du paysage, de l'environnement et des espaces verts puissent servir à d'autres villes européennes qui, de plus en plus, se montrent intéressées par les résultats obtenus.
Gilles Roman

Parmi les expériences menées par le service des espaces verts on note, outre l'utilisation d'huile végétale dans les moteurs, la recherche systématique d'alternatives à l'utilisation de l'eau potable, la maîtrise des consommations pour l'arrosage, la récupération des eaux de pluies, le choix d'espèces de végétaux nécessitant moins d'arrosage... Les produits phytosanitaires ont étés abandonnés au profit de méthodes alternatives (introduction de coccinelles et d'insectes, création de pelouses et de prairies naturelles...). Une attention particulière est portée à la gestion des déchets et au choix de fournitures certifiées au moment des investissements dans les parcs, jardins, jeux d'enfants... Enfin un gros travail pédagogique est réalisé avec les interventions des agents dans les écoles, la création de ruches pédagogiques, des visites "off" du Parc de la tête d'Or...


En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

Articles les plus consultés :