Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Ségolène Royal en appelle à la fraternité

La présidente de la région Poitou Charentes n'était pas invitée du forum Libération à Lyon pour ce week-end du 18 au 20 septembre 2009. Mais son nom est revenu plusieurs fois entre les intervenants et son ombre a plané sur quelques débats dont celui sur la fiscalité écologique, un sujet sur lequel elle a fait évoluer la position de son parti.

L'ancienne ministre de l'environnement critiquée... sur le fond d'écran de son site internet !
Alors que s'ouvrait à Montpellier la deuxième "fête de la fraternité", une réunion politique d'un genre nouveau, plus proche de la fête de l'Humanité que d'un meeting, l'ancienne ministre de l'environnement était la risée d'internet. Plutôt que de débattre sur le fond des accusations du livre "Hold UPs, arnaques et trahisons" (voir notre article "Quand Martine se dégonfle"), la plupart des internautes liés au PS ont préféré lancer le débat sur... la qualité du fond d'écran de son nouveau site internet (!). Un thème repris en boucle par les médias nationaux et la presse people, trop contents de trouver là le moyen d'indiquer le nom du nouveau compagnon de Ségolène Royal. Interrogée par les médias nationaux sur ce sujet capital, l'ancienne candidate à la présidentielle a démenti l'implication de cette personne dans la réalisation du site de son association.

Une fête de la Fraternité qui fait le plein à Montpellier
Soupçonnée aujourd'hui de "jouer les français contre le Parti" et de soigner sa popularité dans l'éventualité de primaires ouvertes à gauche, la présidente de "Désirs d'avenir" n'a pas hésité à organiser sa seconde fête de la fraternité sur les terres d'un exclu du Parti Socialiste. Le président de la région Languedoc Roussillon, Georges Frêches l'a accueillie à bras ouverts. Il s'agissait tout de même d'un test et d'un pari risqués. "Un test grandeur nature pour voir si les militants sont toujours là pour la soutenir ainsi que les soutiens politiques".

Un an après son Zenith, la candidate potentielle pour les présidentielles de 2012, a vu son "premier cercle" se restreindre. Mais elle peut toujours compter sur Jean-Louis Bianco, Delphine Batho et des personalités bien implantées dans la Région Rhône-Alpes, Najat Vallaud Belkacem et Jean Jack Queyranne .

En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

Articles les plus consultés :