Accéder au contenu principal

TCL, le 25 septembre 2009, la circulation encore très perturbée

Il suffit de lire les commentaires à notre précédent article (une tribune libre à un agent des TCL) pour s'en convaincre : la nouvelle grève est particulièrement impopulaire parmi les usagers ; elle n'en est pas moins très suivie par une grande partie des employés de Keolys, l'entreprise qui gère la concession des transports en commun lyonnais.
D'après le site officiel des TCL, seule la ligne D du métro, qui fonctionne automatiquement, n'est pas impactée. Sur le reste du réseau on note un service partiel entre Vaulx en Velin La Soie et Charpennes uniquement de 12 à 18 heures.

- Ligne B : un service de bus de remplacement est assuré entre Part-Dieu et Gerland de 6h30 à 19heures, toutes les 10 minutes.

Les lignes C et D ont fonctionné à peu près normalement le jeudi 24/09.


Pour les tramways, la ligne T1 propose "un service partiel entre Perrache et Charpennes".

La T2 ne fonctionne qu'entre Grange-Blanche et Saint-Priest Bel Air mais seulement jusqu'à 19h00 !

La T3 fonctionne jusqu'à 21heures.

La T4 ne fonctionnant pas, un service de bus de remplacement est assuré entre Feyzin et Gare de Vénissieux jusqu'à 20 heures.

Pour les bus, si les services scolaires sont assurés à 90 % il n'en est pas de même sur le reste du réseau . On peut se reporter au site officiel des TCL qui est mis à jour régulièrement en fonction des préavis. La loi sur le service minimum oblige en effet les salariés à se déclarer 48h à l'avance.

Nous vous conseillons de vous abonner au compte Twitter de LYonenFrance (que nous alimenterons régulièrement en fonction des informations que nous recevons. Le standard Allô TCL peut être joint au numéro : 0820 42 7000.

En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

Noëlle D'Arcy a dit…
Odieux. Il n'y avait qu'à voir les personnes qui attendaient aux arrêts de bus pour constater quel genre de population cela a touché : ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter une voiture. Les autres s'en foutent, y compris la direction des TCL qui va économiser le gas oil, les salaires (espérons que les grévistes ne seront pas versés), etc...
J'avais un enterrement auquel je me devais d'aller et je devais traverser Lyon. Une amie est venue me chercher mais pour revenir, le métro était annoncé comme devant s'arrêter à Bellecour et le terminus a été... Charpennes.
Une heure et demie à attendre un taxi. Je souffrais horriblement des pieds. Enfin, un taxi a déposé des touristes (bonjour la réputation de Lyon) et j'ai pu rentrer chez moi.
Voilà, Messieurs les grévistes. Enquiquinez Monsieur Rivalta si vous le voulez, mais pas les usagers. Cela va d'ailleurs, à l'encontre de votre mouvement qui devient, dès le premier jour, impopulaire.
Anonyme a dit…
entierement d'accord avec le commentaire precedent... cette grave n'a d'utilité que le derangement des usagers
Anonyme a dit…
Bravo les TCL ! Continuez la lutte ! Pour une fois que des salariés ne se laissent pas faire contre le recul social généralisé dans notre pays
Anonyme a dit…
pour ne pas pénaliser les personnes et les enfants qui vont en bus et métro,il faudrait démarrer la grève a partir de 9h00 le matin jusqu'à 16 h00,cela serait plus intelligent pour tout le monde ,il suffit juste de réfléchir un peu.
henri
Communiqué du Grand Lyon a dit…
Le Grand Lyon et JCDecaux se félicitent du nouveau record atteint hier par le dispositif Vélo’v lors de la journée de mobilisation des TCL (Transports en Commun Lyonnais) avec 44 843 locations, chiffre jamais égalé (le dernier record atteignait 33 701 locations le 28 septembre 2008).
9 342 tickets courte durée ont été vendus, dont 7 410 tickets 1 jour (79%), 1 932 tickets 7 jours (21%).
Le taux de disponibilité des vélos en stations était de plus de 96,55%, une performance exceptionnelle qui a permis un taux de rotations de 12 par vélo, soit 1 location toutes les 2 secondes !
89 686 kilomètres ont été parcourus (un usager Vélo’V réalise en moyenne 2 km par trajet) ce qui représente 2,2 fois le tour de la terre parcourue !
Il est important de rappeler que ces résultats ont été rendus possibles grâce aux améliorations et innovations mises en œuvre en 2009 pour un service plus performant et plus disponible, mais aussi grâce à une mobilisation de la totalité des collaborateurs de JCDecaux dès 5 heures du matin et jusqu'à 23 heures hier soir.
Ce record confirme une nouvelle fois le système Vélo’V dans sa vocation de véritable mode de transport urbain et de l’importance du développement des modes doux dans l’agglomération.
Maud a dit…
« je trouve ça scandaleux.... Quand on a pas de voiture, qu'on paie un abonnement de bus, et que le service n'est pas rendu..... PFFFFFFFF Je peux vous dire aux TCL ce ne sont pas les plus mal lotis puisque je connais des chauffeurs de bus et je connais bien ce qu'ils touchent les avantages qu'ils ont etc... salarié lambda n'a pas tout ça....
De plus je ne peux plus prendre des Vélov puisque je suis enceinte ça m'est interdit par mon médecin. Et du coup je me retrouve dans la panade je dois prendre un taxi quand je dois aller loin.... Et ça m'énerve!!!!!!! »
TCL, les revendications ! (extrait du forum lyonenligne) a dit…
Concrètement quelles sont les revendications ?
- Maintien d’une partie du compte mémoire pour pouvoir maintenir un équilibre entre travail et vie privée (en raison de la spécificité des TCL)
- Maintien des date de congé d’été en juillet août pour que ceux qui partent en vacance en famille ne se retrouve pas seul à la maison en juin ou septembre et au travail quand leur famille et en vacance
-Maintien de la grille d’ancienneté et des coefficients (salaire)
-Maintien des régles de mobilité sur l’agglo telles qu’elle existaient avant
-De nouvelles négociations en reprenant tout depuis le départ avec la présence d’un médiateur indépendant
-Et accessoirement, la démission du DG qui joue le pourrissement du conflit et jette de l’huile sur le feu tous les jours, via le progrès et TLM. De toute façon son départ est programmé courant 2010, alors qu’il parte avec quelques mois d’avance et ça permettra de faire descendre d’un cran la tension actuelle.
Toutes les revendications, s’inscrivent dans le cadre de l’enveloppe budgétaire du sytral actuelle et ne coûtent absolument pas un centime de plus aux contribuables Lyonnais.
Nous ne demandons rien de nouveau, simplement le maintien d’un certains nombres de règle qui régissaient le subtil équilibre social de cette entreprise complexe.

Dernières précisions
1) le progrès a écrit que des dégradations ont été faites au siège social de l’entreprise. C’est faux J’étais présent. Encore un intox non vérifié de la part de Tabary. Seul 2 œufs ont été jeté à l’intérieur et une plante verte arraché dans un pot de fleur. Tout le reste n’est qu’élucubration.
2) Les gréviste n’ont pas agressé de passant comme ça a été rapporté par le progrès (décidément on va avoir un stock de PQ important !). La aussi j’étais sur place. Une femme a insulté des manifestants et ceux-ci ont jeté, à terre, devant elle, deux œufs en réponse à ses insultes. Rien d’autre.
3) Tabary revendique lui même l’économie de 8 millions d’euros sur la masse salariale grâce à ces décisions unilatérales d’entreprise. Ces 8 millions sont destinés à Kéolis et ces actionnaires. Tout ça sur le dos uniquement des salariés.
La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

A Lyon, un juge est mort...

"Juge Renaud, j'aurai ta peau". Cette phrase, criée en septembre 1974, en plein tribunal, par le truand Alain Benjelloun, pouvait paraître prémonitoire. Mais lorsque le 3 juillet 1975 les tueurs s'avancent vers le magistrat, Benjelloun est à la prison Saint-Paul de Lyon, tout comme le "parrain" du gang des lyonnais Edmond Vidal ou le "cerveau" Pierre Pourrat, qui lui est pensionnaire de la maison d'arrêt de Valence.

Quant à Fernand Recchia, un ferrailleur millionnaire aux très hautes protections, impliqué dans "l'affaire des fausses factures", il est incarcéré depuis le 19 juin pour utilisation frauduleuse d'un duplicata de permis de conduire. Un alibi en béton. C'est qu'il en avait des ennemis, le juge François Renaud ! Celui que les truands, les journalistes et le Comité d'Action des Prisonniers appelaient "le Shériff" était de tous les dossiers explosifs. François Colcombet, fondateur et premier prés…