Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Liverpool/ Lyon, L'OL sur la corde Red...

Mardi soir, pour le compte de la 3ème journée des phases de poule de la Ligue des Champions, l'OL se déplace à Liverpool dans le groupe E (20h45).

Les lyonnais, leaders du groupe après une victoire contre la Fiorentina (1-0) et à Debrecen (4-0) se rendent chez des Reds mal-en-points, 3ème du groupe E et 8èmes de Premier League. S'il parvient à s'imposer à Anfield Road, l'Olympique Lyonnais ferait un grand pas vers la qualification. Mais en 117 ans d'Histoire, le Liverpool FC ne s'est incliné qu'une seule fois dans son antre contre un club français : c'était face à Marseille, en 2007. C'est donc une tâche ardue qui attend les rhodaniens demain soir.

Liverpool : la victoire, sinon rien.
A égalité de points avec la Fiorentina, le club anglais est pour l'instant troisième du groupe. La victoire est donc impérative demain soir. Mais pour cela, Liverpool devra peut-être composer sans Steven Gerrard ni Fernando Torrès, les deux joueurs absents depuis plusieurs jours à cause de douleurs aux adducteurs. Rafael Benitez, le coach des Reds, a confié hier « prier » pour le retour de ses deux joueurs mardi soir, car, comme il l'explique, « [Gerrard et Torrès] sont très importants pour nous (…). Stevie est notre capitaine, c'est un meneur et il a la qualité pour marquer. S'il n'était pas remis, il faudrait forcément changer des choses ». La petite forme du club est donc à mettre en partie à l'actif de ces deux absences. Reste à savoir si le capitaine emblématique de Liverpool et l'ancien buteur de l'Athlético pourront tenir leur rang mardi, face à Lyon. Le résultat du match en dépendra.

Lyon se voit déjà trop loin ?
Outre la reconquête du titre de Champion de France, perdu la saison dernière, l'Olympique Lyonnais, à travers son Président Jean-Michel Aulas, ambitionne de retrouver rapidement les quarts de finale de la Ligue des Champions (l'OL s'est fait éliminer au stade des 8èmes de finale ces trois dernières saisons). Le Président s'exprimait en ces mots en milieu de semaine : « Nous devons être capables de viser les quarts et même les demi-finales ». Claude Puel, qui honore la deuxième année de son contrat, connait les termes de sa signature : remporter la Ligue des Champions d'ici 2012, date de fin de son bail. Mais avant de penser à la victoire finale, il faut d'abord penser à se qualifier en terminant à la première place du groupe. Car le leader du groupe joue son 8ème de finale face au second d'un autre groupe, un adversaire donc à priori plus faible (c'est en finissant deuxième du groupe que l'OL a affronté Barcelone la saison dernière, et Manchester United il y a deux saisons). Une victoire demain soir peut donc donner un grand bol d'air au Septuple Champion de France, en vue d'une qualification et d'une première place du groupe.

Se remobiliser rapidement.
Lyon et Liverpool ont tous deux mal préparé cette confrontation, par deux défaites ce week-end. Liverpool s'est incliné samedi à Sunderland (1-0) ; dans le même temps, Lyon perdait à Gerland contre Sochaux (2-0). Les deux équipes ont donc un besoin de se remobiliser rapidement, c'est d'ailleurs ce que confiait Anthony Réveillère au sortir du match samedi dernier : « Il faut savoir réagir et repartir de l'avant». Et de conclure : « Ce n'est pas dans notre style de baisser la tête ou de perdre confiance. A nous de le démontrer dès mardi à Liverpool ».

Pour ceux qui pouvaient en douter, les lyonnais seront bel et bien présents, demain à Anfield Road. Une belle confrontation se prépare, dans ce match au parfum historique : jamais l'OL et Liverpool ne se sont affrontés dans leur Histoire.


Mikhaël Defoly (LYon-Sports.fr)







En ce moment sur les sites de LYonenFrance :


Commentaires

Articles les plus consultés :