Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



Ligue 1 : LYon Marseille, encore un effort !

Après le derby face à St Étienne samedi dernier, et la réception de Liverpool mercredi, l'OL va devoir enchaîner un troisième match de haut niveau en 8 jours. C'est Marseille qui se présente cette fois face à l'OL, un adversaire coriace qui s'est brillamment illustré face à Zurich mardi soir (6-1), en Ligue des Champions. Les Phocéens, 7èmes de Ligue 1 avec un match en moins, prennent cette confrontation face à Lyon comme un test. Mais le véritable test est surtout pour Lyon, qui va enfin savoir s'il peut espérer quelque chose dans le Championnat. Entre l'obligation de ne pas voir s'échapper Bordeaux et l'envie de gagner ce choc des Olympiques, l'OL et l'OM se prennent à des objectifs communs. Avant match.

Marseille est en forme et … presque au complet.
Après un passage à vide fin septembre (3 défaites consécutives), l'OM s'est ressaisi en Ligue 1 et en Ligue des Champions. Double vainqueur de Zurich (1-0 puis 6-1), les Marseillais, très mal partis dans leur poule de qualification, ont encore la possibilité de passer pour les 1/8èmes de finale. En Championnat cependant, un petit accroc face à Toulouse la semaine dernière (1-1) les a relégué à la 7ème place (mais avec un match en moins, contre le PSG le 20 novembre prochain). Mais le bilan reste satisfaisant pour les hommes de Didier Deschamps, surtout à l'extérieur, où Marseille est la 3ème équipe du Championnat à l'extérieur.
Cependant, et comme la saison dernière, c'est à domicile que le bas blesse : l'équipe marseillaise est 13ème avec 2 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Marseille est donc meilleur à l'extérieur, les lyonnais sont prévenus. Aussi, un parfum de revanche traîne dans l'air ; rappelons que c'est l'OL qui avait, entre autre, privé l'OM de titre en fin de saison dernière. Une consécration avortée par l'orgueil de l'ex-Champion, large vainqueur au Vélodrome le 17 mai dernier (3-1). Marseille veut enfin se rappeler au bon souvenir de sa dernière victoire dans le Rhône, le 11 novembre 2007.
Du coté de l'effectif, seuls Lucho Gonzalez et Cyril Rool seront absents face à l'OL. Heinze, quant à lui, a été ménagé cette semaine mais devrait en découdre dimanche, malgré une petite contracture aux adducteurs.

Lyon veut retrouver sa réussite du début de saison à Gerland.
Un nul en milieu de semaine arraché contre Liverpool (1-1), une victoire dans le derby (1-0), reste ce match contre l'autre Olympique demain soir pour terminer le triptyque infernal. Sur sa pelouse, l'OL doit redevenir maître. Car après des débuts formidables à Gerland (6 matchs pour autant de victoires, toutes compétitions confondues), l'OL a subi un sévère revers contre Sochaux (2-0) avant d'être accroché par Liverpool. On sent les lyonnais un peu plus fébriles à Gerland depuis quelque temps, des prémisses entrevus contre Toulouse (2-1) aux derniers résultats décevants. Il est temps de frapper un grand coup pour l'OL, et d'envoyer un message fort à Bordeaux. L'OL, très en difficulté à Paris mi-septembre, doit montrer qu'il est capable de battre un concurrent direct pour le titre, faculté qu'il avait perdue la saison dernière.
Seulement, Marseille à Gerland ces dernières années a souvent été affuté : 4 matchs nuls et 2 victoires phocéennes sur les 10 dernières confrontations en Ligue 1. Attention donc, l'Olympique de Marseille (et particulièrement son attaquant phare, Niang) réussissent bien contre l'OL.

Du côté des blessés, le match de mercredi a laissé des traces : Clerc et Réveillère seront absents demain, et rejoignent les indisponibles Bodmer et Cléber Anderson. Miralem Pjanic est incertain (contracture au mollet). Jean-Alain Boumsong, quant à lui, devrait faire son retour dans le groupe de Claude Puel. Il est jugé apte à jouer selon son coach.


C'est le deuxième véritable choc de Ligue 1 pour Lyon, qui ne s'est pour l'instant mesuré qu'à un seul des membres du « Big Four » français : le PSG. Idem pour l'OM, qui n'a rencontré que Bordeaux sur les quatre prétendants au titre (le classico ayant été repoussé). C'est donc un vrai test grandeur nature pour les deux équipes, un « match de niveau Ligue des Champions » selon Didier Deschamps. Dans cette configuration, joueurs lyonnais et marseillais seront-ils capables d'aligner deux matchs de haut niveau à quatre jours d'intervalles ? Raymond Domenech est très intéressé par la réponse. En effet, la qualification de l'Équipe de France au prochain mondial passe par une double confrontation face à l'Irlande, les 14 et 18 novembre prochain.

Les joueurs convoqués par le sélectionneur (Lloris, Mandanda, Aly Cissokho, Jérémy Toulalan et Sidney Govou) savent donc ce qu'il leur reste à faire, s'ils veulent avoir une chance de se démener dans une semaine à Croke Park, puis au Stade de France.


Mikhaël Defoly
(LYon-Sports.fr ... le match en direct sur notre compte Twitter !)
En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

Articles les plus consultés :