Accéder au contenu principal

Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Actuellement sur LYFtvNews :



P. Meirieu présente la campagne de Rhône-Alpes Ecologie

"Je suis le plus jeune des candidats déclarés" annonce d'entrée de jeu Philippe Meirieu . Avant d'ajouter : "le plus jeune pour ce qui est de mon entrée en politique".
Mais si il est vrai qu'il a attendu son soixantième anniversaire pour déclarer sa candidature à la présidence de la région Rhône-Alpes, ce spécialiste de pédagogie n'est pas totalement un "bleu" dans ce domaine. Proche des Verts, il a aussi beaucoup travaillé avec les socialistes (il ne s'en cache pas) durant les gouvernements Rocard et Jospin. Il a participé à l'élaboration des IUFM (Instituts Universitaires de Formation des Maîtres) qui ont remplacé les écoles normales.
En acceptant de mener la liste des écologistes, son intention est d'apporter "de l'air frais dans ce monde sclérosé, engoncé dans le dialogue entre élus et technocrates".
Spécialiste d'éducation, Philippe Meirieu utilise volontiers le tableau (blanc) pour préciser sa pensée. Il définit sa préoccupation première par un bon mot : "Quels enfants allons nous laisser au monde de demain ?".

De l'éducation à l'écologie

En ouvrant dès aujourd'hui son site internet au grand public, le "mouvement" écologiste souhaite que les "citoyens" s'emparent de la discussion sur leur région. Ils sont dores et déjà invités à compléter leur idée du "pré-projet 0" mis en ligne sur le site. "Je me suis entouré d'une équipe de gens compétents, des conseillers régionaux sortants, mais aussi des jeunes enthousiastes qui ne sont pas des cumulards de postes", assure P.Meirieu. Entouré d' Etienne Tête, de Marie Odile Novelli et du président sortant du groupe Verts au Conseil Régional Gérard Leras, il semble croire sincèrement arriver en tête au premier tour.

Avec un directeur de campagne fondateur de "Fac Verte", une jeune responsable de la communication, un webmestre et une équipe technique, il assure que la campagne est prête à démarrer. La liste définitive des candidats sera approuvée au cours d'assises régionales de l'écologie le 13 décembre à Grenoble. Auparavant, il promet une "montée en puissance" avec des réunions à Chambéry, Annecy, Mions (Est lyonnais), St-Etienne...

Des valeurs à partager, pas à négocier

"Il faut décloisonner, sortir la région de l'engoncement technocratique, assure celui qui se définit comme un "animateur d'équipe". Les jeunes doivent non seulement être appelés à voter mais aussi à participer. "Tous ceux qui se retrouvent dans nos valeurs sont les bienvenus". Mais attention,"il n'y aura pas de négociations sur ce point", assure-t'il déjà : "nos valeurs sont clairement de gauche, c'est la participation citoyenne, le refus des extrêmes, la défense des services publics... le refus de la poubelle nucléaire... "Il y a urgence à penser le long terme" et il faut ramener l'écologie de la marge vers le coeur des décisions".

Gilles Roman

Voir le site internet de Rhône-Alpes Ecologie -


En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

Articles les plus consultés :