Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Après Indochine, Tokio Hotel fait le plein à la Halle Tony Garnier


Depuis quelques jours, des petites tentes rouges sont réapparues à Lyon. Mais rien à voir cette fois avec les mal logés et "les enfants de Don Quichotte": ces "campements de fortune" sont occupés par les fans du groupe Tokio Hôtel qui, quelques jours après Indochine, investit la Halle Tony Garnier.

Mais qui sont ces nouvelles idoles capables de déplacer des foules et provoquer l'hystérie collective de milliers de fans, certaines venant spécialement des Etats Unis pour suivre leur tournée en France ?
Tokio Hôtel est un groupe allemand, qui chante en allemand !
L'originalité de ce groupe est qu'il se démarque totalement des standards américains. Ses protagonistes sont allemands et chantent en allemand. Ils ont un look très différent : mauvais garçon déjanté pour Bill Kaulitz, le leader du groupe, attitude plus sereine pour son frère jumeau... Mais les fans disent être plus intéressées par leur musique et les paroles de leurs chansons -qu'elles échangent et traduisent sur internet- que par leur visage juvénile et leur "belle bouille".
Phénomène de société ou groupe éphémère destiné à disparaître avec la mode ? Aucun critique ne semble s'aventurer dans un pronostic : apparu il y a déjà plus de cinq ans (en 2003 avec Devilish), le groupe multiplie les enregistrements, est apparu dans des jeux vidéos, des génériques de films aux Etats Unis, au Mexique et en Europe. Il a obtenu des dizaines de prix prestigieux, fait la une de Rolling Stones et continue à remplir les plus grandes salles en abordant des thèmes comme la drogue, le suicide, le divorce ou la vie après la mort...

Les méga-concerts de la Halle Tony Garnier
Auront-t-ils le même carrière que le groupe français Indochine, que la plupart des critiques croyaient passé aux oubliettes après leur succès phénoménal des années 80 ? Revenu l'année dernière avec "la république des météores", le groupe de Nicolas Sirkis a sû reconquérir (et rajeunir) son public. Avec les mêmes ingrédients que Tokio Hôtel (originalité, look savamment "étudié", interactivité avec les fans et chansons "à textes", Il a entamé une série de méga-concerts et vient de remplir la Halle Tony Garnier, rassemblant le même jour et presqu'au même endroit, autant de spectateurs que l'Olympique lyonnais pour le derby OL/ASSE !

Des liens pour écouter :
Indochine-

Commentaires

Articles les plus consultés :