Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Logement : la CAF met les allocataires en difficulté

"Moi je suis locataire et la caf me supprime depuis janvier 2010 l'aide au logement alors que mon dossier est totalement à jour"..."en fait le propriétaire n'a fourni que des attestations de paiement du loyer et la Caisse d'Allocations Familiales veut "LA QUITTANCE DE LOYER DE JUILLET 2009".

Des messages comme celui-ci, qui résonnent comme des appels au secours, envahissent depuis quelques jours les forums internet. " Je suis très ennuyée, car sans aide au logement je suis dans l'incapacité de payer et mon proprio ne veut pas me fournir les quittances...", indique une internaute. Sur un autre forum, un propriétaire s'inquiète : "la CAF me demande de certifier que mes locataires vivent bien dans l'appartement que je leur loue... est-ce que je suis obligé de lui envoyer la copie de la quittance?"...

Des allocations coupées du jour au lendemain
Pour la plupart des allocataires, ce non paiement des allocations logement ne s'est accompagné d'aucune information. Les Caisses, qui vérifient régulièrement que les logements sont toujours occupés, ont demandé les quittances de juillet 2009 directement aux propriétaires ou aux régies immobilières. Sans réponse de leur part, elles ont coupé les allocations au 1er janvier 2010, sans aucune information aux bénéficiaires.
A Lyon, les difficultés de gestion des dossiers sont accentuées par la fermeture pour travaux des bureaux de la Caisse d'Allocation Familiale, dans le quartier de la Part Dieu. Ceux-ci ont été transférés temporairement dans des baraquements de chantiers à quelques centaines de mètres. Là, des centaines d'allocataires se pressent donc dans les files d'attente, pour apprendre au final que leur dossier a pris du retard, que leur régie n'a pas répondu au courrier, ou que le personnel est débordé.

Le président des Caisses d'Allocations Familiales tire la sonnette d'alarme
Fait nouveau aujourd'hui, c'est le président du conseil d'administration de la Cnaf (la caisse nationale) lui-même qui tire la sonnette d'alarme. "La crise sociale, les pertes d'emplois, créent une demande très forte des familles, qui viennent demander une aide sociale, une révision de leur allocation logement, le RSA", explique Jean-Louis Deroussen.
Il écrit même, dans un courrier au ministre de tutelle Xavier Darcos, repris par le journal Le Parisien, "L'ensemble de l'institution est proche de l'implosion".
Selon lui, 111 CAF sur 123 ne remplissent pas aujourd'hui leurs obligations de service... Pour les allocataires, le traitement des dossiers est de plus en plus long. Des gens sont reçus avec beaucoup de retard et mettent parfois deux à trois mois pour toucher une allocation logement, ce qui est grave pour des personnes en difficulté, même s'il y a une rétroactivité...

Les difficultés de gestion du RSA
A ces difficultés s'ajoutent celles liées à la mise en place du Revenu de Solidarité Active. Si cette nouvelle allocation est versée par les Caisses d'Allocations Familiales, son attribution est gérée à Lyon par le Conseil général. Et comme le RSA prend en compte l'ensemble des ressources des familles, la constitution de chaque dossier est "un cas particulier" qui prend du temps.
Pour gérer cette surcharge de travail, le gouvernement a annoncé sa volonté de recruter à l'échelon national, 400 personnes supplémentaires en CDD. Mais ces renforts "temporaires" de personnes qui, par définition ne sont pas formées à la gestion de dossiers complexes, doivent seulement permettre de "faire le pont avec les mois de juin et juillet 2010".

En juillet 2010...
A ce moment là, le gouvernement promet que 1.200 employés, actuellement en formation, seront réellement opérationnels. Juillet 2010, ce sera aussi le moment de la mise en place du nouveau RSA jeunes, et de l'envoi aux propriétaires et aux régies de la nouvelle demande de quittance de loyer pour les allocations logement à verser en ... 2011.

Gilles Roman

BlogBang




En ce moment sur les sites de LYonenFrance :

Commentaires

isabelle a dit…
moi c'est pareil je n'ai plus droit à l'aide aux logements. Je dois avouer que ça m'aidait bien. Ils m'ont tout enlever d'un coup sans me le dire et sans m'envoyer de courrier. Je l'ai découvert simplement en regardant mes comptes. Je les ai appelé et ils m'ont dit qu'ils avaient recalculé mes droits et que je gagnais trop. ALors que je suis seulement secrétaire et au smic. Pourquoi ne pas faire comme le chomage supprimer progressivement.
Je ne gagne pas beaucoup et je suis toute seule à payer un loyer qui est cher pour moi

Articles les plus consultés :