Accéder au contenu principal

OM-OL : Lyon doit être à la hauteur de l'évènement !

L'Olympique Lyonnais, qui connait depuis vendredi son adversaire en 1/4 de finale de Ligue des Champions (Bordeaux), n'a pas manqué de se focaliser rapidement sur ce duel d'Olympiques en Ligue 1.
La confrontation entre les deux clubs s'annonce chaude et difficile ; ils sont au coude à coude en Championnat et visent tout deux le titre, pas définitivement acquis à la cause bordelaise. Les Girondins, justement, joueront eux aussi un match difficile contre Lille. L'OL doit donc impérativement se montrer à la hauteur de l'évènement et ne plus louper des occasions de revenir sur le podium de la Ligue 1.

Govou : boire et déboires.
L'ex-capitaine lyonnais a fait l'actualité cette semaine sur les bords du Rhône, au travers d'une interview-révélation accordée à L'Equipe en milieu de semaine. Il est revenu sur la perte de son capitanat, suite à une soirée un peu trop arrosée au cours de laquelle il avait été contrôlé en état d'ivresse au volant de sa voiture. Ce genre d'incident avait passablement agacé Claude Puel et pas mal d'autres encadrants au club. "Avant que je sache qu'on me retire le brassard, c'est déjà dans le journal. Qu'on sache que je suis sorti c'est une chose. Mais qu'on connaisse la sanction avant, c'est que l'une des personnes a parlé" regrette le joueur, qui ne conteste pas la sanction mais la manière dont celle-ci s'est déroulée.
Même exercice de style vis à vis de l'entraîneur lyonnais Claude Puel. Sidney Govou ne critique pas le choix du club de l'avoir mis entraîneur général, mais plutôt la façon de procéder de l'ancien coach lillois. "Je n'ai pas de rapports avec lui. (...) Je n'aime pas cette gestion humaine, (...) je regrette le manque de discussion" explique Sidney Govou. Et de conclure : "cette façon de tout contrôler, ce n'est pas moi". On l'aura compris, Sidney Govou en a aussi profité pour annoncer son départ du club en juin prochain. Bernard Lacombe et Claude Puel ont réagi aux propos du joueur. Claude Puel estime que ce n'est pas le bon moment pour évoquer ses états d'âme, tandis que le conseiller du Président Aulas a condamné ces propos, tout en s'avouant "choqué" par la manière de faire "d'un garçon et un type bien qu' [il] connait bien, et pour qui ce n'est pas une habitude". L'affaire est donc close.

Lyon ne veut plus rater d'occasions.
L'OL a manqué, par deux fois ces deux dernières semaines, de se hisser en tête de la Ligue 1, d'abord en concédant un match nul à Boulogne (0-0), puis en partageant de nouveau les points contre Saint-Etienne (1-1). C'est, en partie, ce qui a fait dire à Bernard Lacombe samedi que "le titre sera difficile" pour l'OL, cinquième de la Ligue 1 mais à seulement deux points de Bordeaux et Montpellier, les co-leaders. Les rhodaniens ont laissé passer leur chance pour certains, qui estiment que les matchs ratés contre Grenoble, Montpellier, Sochaux, Nice et Boulogne, entre autres, constituent un signe : le titre n'est pas pour l'OL cette année.
Aux lyonnais de faire taire les plus sceptiques et de faire, comme contre le Réal Madrid, étalage de tout leur talent pour déjouer les pronostics. Cela commence par un bon résultat le dimanche 21 mars à Marseille, concurrent direct pour le titre, et devancé par l'OL d'un point (avec un match en moins pour les Phocéens). La victoire n'est pas impossible, on se souvient de la saison dernière, le 17 mai 2009, lorsque l'OL au Vélodrome l'avait emporté par 3 buts à 1 (doublé de Benzema et but de Juninho) et avait ainsi privé les marseillais d'un titre de Champion. De plus, le Vélodrome est un stade qui réussit plutôt bien aux lyonnais, vainqueurs à 5 reprises ces 10 dernières années (4 nuls et 1 défaite, en 2007-2008). Les joueurs de l'OL ne doivent donc pas trembler, malgré une chaude ambiance à prévoir. Ils seront privés de Boumsong, Makoun et Bastos, tous trois blessés.

Marseille croit au titre.
L'OM, grâce entre autres à l'apport de Ben Arfa, tournait bien depuis janvier (5V, 1N, 1D en Ligue 1), mais connait depuis début mars un petit coup de mou (deux nuls consécutifs, contre Lorient et Toulouse, 1-1). Surtout, les phocéens, qui ont joué jeudi dernier en Europa league, ont subi une cuisante élimination qui a laissé des traces, psychologiques et physiques. Dans le domaine moral, l'élimination par le Benfica Lisbonne, au Vélodrome, dans les derniers instants du match (1-2), a fait très mal à l'effectif. Les Marseillais, qui se voyaient déjà en 1/4 de finale avant le match, ont un peu réédité le syndrome madrilène.


Côté physique, maintenant, c'est Cheyrou, Abriel et Koné qui seront absents dimanche. On imagine dès lors la détresse d'un Didier Deschamps, d'un José Anigo, voire même d'un Jean-Marc Ferreri, commentateur de M6 censé, par définition, être impartial, mais qui ne se cache pas d'être ouvertement supporter de l'OM et dont les commentaires en deviennent pénibles par moments.
Quoi qu'il en soit, l'OM reste aujourd'hui sur 17 années sans titre et compte bien y remédier le plus rapidement possible. Déjà, ils tenteront de remporter la Coupe de la Ligue, dont la finale se jouera contre Bordeaux le 27 mars. Ils ont aussi dans un coin de leur tête le titre national, très disputé pour l'instant entre six équipes qui se tiennent en 3 points. L'OM comptera sur son buteur en forme (et meilleur buteur de Ligue 1) Mamadou Niang pour vaincre les lyonnais et leur passer devant au classement général.


Mikhaël Defoly (LYon-Sports.fr)





BlogBang


Commentaires

La sélection vidéo de LYFtv-Lyon (abonnez vous) :
Booking.com

Actuellement sur LYFtvNews :



Posts les plus consultés de ce blog

Urgences dentaires et services de garde à Lyon

Vous êtes très nombreux à vous connecter par les moteurs de recherche sur la requête "urgence dentaire à Lyon".  Nous vous proposons donc quelques informationsque nous vous invitons à mettre à jour en fonction de vos connaissances.

D'après le Conseil Départemental du Rhône des chirurgiens dentistes, "les urgences dentaires qui sont des suites de soins, sont en général prises en charge par le praticien traitant". Si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adresser, depuis le 20 septembre 2010, au Service des Urgences Odontologiques (dentaires) qui a déménagé de l'Hôtel Dieu à l'Hôpital Edouard Herriot.  L'adresse de ce service d'urgence est au Pavillon A de l’Hôpital, 5 place d’Arsonval, Métro Grange Blanche.
Service de garde Le conseil départemental de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Rhône organise un service de garde sur la ville de Lyon, pour faire face aux urgences dentaires. Ce service concerne les dimanches et jours fériés de 9h00 à 11…

Eviter les embouteillages ! les statistiques qui anticipent les heures de pointes sur les départs en vacances :

INRIX(*)  a analysé l'impact des départs en vacances sur les routes françaises et localisé les points chauds de l'été pour aider les voyageurs à éviter les embouteillages. Selon les archives collectées pendant de nombreuses années, l'analyse établit des projections sur les encombrements à venir pendant cette période particulière. La société publie les données d'encombrement sous la forme d'un "Indice de retard INRIX", qui mesure les retards dus aux encombrements par rapport à des conditions de circulation normales. Ainsi, un indice de 20 représente une augmentation de 20% des temps de trajet, soit 6 minutes supplémentaires sur un trajet régulier de 30 minutes. Dernier week-end de juillet
Les graphiques ci-dessous montrent comment les courbes de trafic ont évolué au cours des derniers vendredi et samedi de juillet l'an dernier dans certaines métropoles. La circulation dans Paris intra-muros semble baisser le vendredi soir après un pic de 4…

A Lyon, une ONG propose des soins dentaires et ophtalmologiques gratuits

Créée à Lyon en octobre 1995, France humanitaire a pour objet de réunir tous moyens et compétences pour aider les populations en difficulté en France et à l’étranger .


Les pathologies dentaires et ophtalmologiques, parce qu’elles atteignent directement l’apparence extérieure, représentent souvent un obstacle majeur àl’insertion sociale et professionnelle.

Cette atteinte amplifie la perte de confiance en soi, la désespérance, et transforme le regard des autres en une épreuve qui amplifie encore la tendance de la population concernée à s’exclure elle-même de tout dispositif. Parce que l’absence de soins est souvent l’une des premières étapes de la spirale de l’exclusion, cette organisation participe à l’accès aux soins des personnes les plus démunies, essentiellement dans les domaines dentaires et ophtalmologiques, grâce à une équipe de 400 bénévoles qui interviennent en France et à l’étranger.
A LYON un cabinet ophtalmologique a été installé, au siège de la délégation. Les consultatio…

People : Siben, le marocain qui cause bien des Sushis !

Siben N'Ser annonce d'emblée la couleur : "Nous avons inventé, dès 1998, le concept et le métier...  C'était à Paris dans le XVIème arrondissement et tous ceux qui ont voulu nous copier se sont cassé les dents... Nous gagnons d'ailleurs de nombreux procès en contrefaçon !". 
Il est vrai que, si la mode des sushis bat son plein, l'idée de décliner cette forme de restauration "à clientèle essentiellement féminine" est plutôt récente en France. "En matière de propriété intellectuelle, une recette ne se dépose pas, mais nous veillons à ce que les formes, le packaging, l'organisation ne soient pas copiés", insiste ce commerçant aux très grandes ambitions. Paris, Ibiza, Miami, Bali...et Lyon Planet Sushi a donc un temps d'avance sur ses concurrents, et ses propriétaires comptent le mettre à profit pour "décliner le concept", d'abord en interne puis en développant un réseau de franchise dans le monde entier !
Abonnez vous …

Arêtes de poisson : un espion italien éclaire l'un des mystères de Lyon

C'est sans doute l'une des énigmes les plus difficiles à résoudre de l'Histoire de Lyon : des galeries souterraines ont été mises à jour sur près de deux kilomètres. Mais rien ni personne n'avait été jusqu'ici capable de donner une explication à la construction de ces tunnels en forme d'arêtes de poissons qui courent du plateau de la Croix Rousse jusqu'au Rhône.
Une équipe de chercheurs, anthropologues et archéologues du service d'archéologie préventive de la ville de Lyon s'est attelée durant plusieurs mois à un long travail de cartographie de ce réseau. Il s'agissait pour une part de prévenir les éboulements en cas de nouveaux chantiers (en particulier le percement du deuxième tunnel sous la Croix Rousse). D'autre part, l'équipe d'historiens devait tenter de dater la construction et d'en comprendre la signification.
M.A.J 01/2018: une visite des fameuses "arêtes" par une équipe de France3 Un réseau mystérieux pour leque…