Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Critérium du Dauphiné Libéré 2010 : Bernard Thévenet dévoile le parcours

C'est l'une des épreuves reines des compétitions cyclistes internationales et elle constitue toujours un test grandeur nature avant le début du Tour de France : "assez proche du Tour pour permettre de tester les coureurs, mais aussi assez éloignée pour que les équipes aient le temps d'effectuer les derniers réglages", note Bernard Thévenet, qui rappelle qu'un grand nombre de vainqueurs du Tour de France, Jacques Anquetil, Eddie Merckx, Bernard Hinault, Miguel Indurain et même Lance Armstrong ont réalisé comme lui-même le fameux doublé (critérium du Dauphiné Libéré puis Tour de France).

Le parcours a été dévoilé 16 avril au siège de la région Rhône-Alpes.
Le parcours de cette 62e édition ne faillit pas à la règle : "les coureurs comme les spectateurs devraient se régaler", note en habitué l'ancien champion, double vainqueur de l'épreuve. Organisée dorénavant par Amaury Sport Organisation (ASO), la course se déroulera du 6 au 13 juin 2010. 

"C'est une fierté, un devoir mais aussi une ambition d'organiser une épreuve aussi prestigieuse", a déclaré Jean-Étienne Amaury, le directeur général d'ASO, pour justifier la reprise de cette épreuve "qu'il n'était pas question de laisser disparaître",  avant de laisser le soin à Christian Prudhomme, le directeur du Tour, de rappeler quelques exploits sportifs, comme ceux de Bernard Hinault,  réalisés dans ces montagnes des Alpes.

Thévenet, quant à lui, habite désormais dans le département de l'Isère. Il peut donc être considéré comme le régional de l'organisation : il a présenté un parcours particulièrement spectaculaire, avec un départ à Évian les Bains le Dimanche 6 juin, pour un prologue "agrémenté d'une belle bosse".
La première étape, le lundi 7, reliera Evian à Saint-Laurent-du-Pont, 191 kms durant lesquels seront traversés quatre départements (Savoie, Haute Savoie, Isère et Ain) avec en prime un sprint aux Echelles !

Seconde étape le mardi 8 : Après un transfert à Annonay, les pros se "promèneront" sur les routes de "l'Ardéchoise", une course mythique pour les amateurs de cyclisme : 177 kms pour relier Bourg Saint Andéol... Une mise en jambe ardue pour le Contre la montre du lendemain...

La troisième étape est en effet un CLM individuel dans le département du Vaucluse, entre Monteux et Sorgues. 49 kms qui pourraient commencer à faire la différence et où on verra se profiler les personnalités des coureurs.  

Le Jeudi 10 juin, au cours d'une étape particulièrement longue (215 kms), le peloton (ou ce qui en restera) reliera St Paul trois Chateaux à Risoul. Là, ce sont les équipes qui seront mises à l'épreuve, avec une arrivée très difficile : l'étape se termine par une montée de 11kms à 7% ...

Le lendemain, pour la cinquième étape, les coureurs partiront de Serre Chevalier pour se rendre à Grenoble : entretemps ils auront gravi quelques côtes : Chamrousse, le col du Ruitel...)... Une étape qui "fera mal" et qui préfigure un final époustouflant... "Il faut faire en sorte que le suspense perdure et que la course ne soit pas jouée dès les premiers jours", note un fin connaisseur .

Les comptes se règleront dans les Alpes
La fin de semaine sera consacrée aux Alpes avec le samedi une étape Crolle / Alpe d'Huez (151,5 kms) en passant par le col du Grand-Cucheron et le  Glandon, "un col particulièrement difficile" d'après Bernard Thévenet. Quant au dimanche, la route entre Allevard les Bains et Sallanches annonce une arrivée... festive !

L'arrivée d'ASO dans l'organisation promet un renouveau de la couverture média : plusieurs télévisions internationales ont annoncé une présence importante : les spectateurs de toutes les chaînes de France Télévision, mais aussi d'Eurosport, de la Rai, de TVE (Espagne), Sky Nouvelle Zélande, Japan Sport et de nombreuses télévisions du câble devraient voir défiler les magnifiques paysages des Alpes (Savoie, Haute-Savoie, Isère, Drôme...). 

Un financement de la région qui n'est pas anodin
Le Président de la Région, Jean-Jack Queyranne, a tenu à rappeler les valeurs qui sous-tendent cette compétition, et qui justifient donc son financement par l'institution. C'est tout d'abord une épreuve qui traverse l'ensemble des départements de cette région très montagneuse ; elle rassemble donc non seulement les passionnés de cyclisme, mais aussi les amoureux de la montagne. Le critérium  met aussi en valeur les performances de professionnels, tout en s'appuyant sur un nombre impressionnant de licenciés amateurs. Dans la région, ils sont plus de 15000 et les meilleurs d'entre eux auront encore cette année la possibilité de courir les derniers cinquante kilomètres de certaines étapes. Comme certains de leurs aînés, ce passage quelques heures avant le peloton, sera pour eux une occasion de"se faire repérer"  pour passer, pourquoi pas, professionnels.

Gilles Roman




BlogBang

Commentaires

Articles les plus consultés :