Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Grand stade OL land : pour Gérard Collomb, c'est Montout ou... rien !

Décidément, il sera dit que le projet de Grand stade (Ol land) sur le terrain du Montout à Décines, empoisonnera l'ensemble du second mandat de Gérard Collomb !
La commission d’enquête faisant suite à la révision par le Grand Lyon du Plan Local d'Urbanisme de Décines vient de rendre un nouvel avis défavorable, et cette fois il est particulièrement argumenté. Un peu trop aux yeux du Président du Grand Lyon qui estime que les conclusions "vont bien au delà du strict objet de l'enquête", "surprennent par leur partialité" et trouve le ton employé "inhabituel dans ce type de document régi par une charte de déontologie".

Les Verts jubilent et demandent au Grand Lyon et au Sytral de retirer leurs projets
"Toutes les remarques avancées par Les Verts et nombre d'associations sont confirmées !", jubilent pour leur part les écologistes, alliés de Gérard Collomb au Grand Lyon mais totalement opposés au projet. "L’accessibilité au stade est un point délicat majeur. Le système de rabattement par un tramway et des navettes sur des parcs relais avec des navettes ne convainc pas la commission d’enquête", ajoute Béatrice Vessilier, conseillère communautaire, mais aussi membre remuante du conseil d'administration du Sytral, le syndicat intercommunal des transports dirigé par Bernard Rivalta.  
Il est vrai que les commissaires-enquêteurs trouvent les solutions proposées pour acheminer les spectateurs vers le grand stade très compliquées, plus chères pour le contribuable que ce qui est annoncé, "d’une fragilité extrême" et très risquées pour l'environnement et la sécurité du voisinage ! 

L'atteinte à l'environnement serait indéniable et le financement public sousestimé
L’atteinte aux 56 hectares d'espaces agricoles est décriée pour "contradiction aux objectifs élémentaires de protection de l'environnement du Grand Lyon", notent les Verts. Des critiques sont adressées envers les voies nouvelles, dont le trafic et le transit automobiles quotidiens augmenterait la pollution.

Quant au financement, les commissaires ne croient pas aux chiffres annoncés par le Grand Lyon qui estime l'investissement public "limité" à 180 Millions d'Euros. La facture serait au moins 2,5 fois plus élevée pour le contribuable qui n'est par ailleurs pas assez informé des détails du projet ! La commission juge en outre que ces investissements pour les voiries, les tramways et les parkings d'un projet privé (le projet OL land est officiellement mené par Jean Michel Aulas) sont sous-estimés, "pour un service limité à quelques jours par an, et au seul profit du groupe qui exploitera le Stade"

"Le principe peut même relever de l’abus de bien social", selon les auteurs.

Réorienter les budgets alloués vers les transports collectifs de banlieue à banlieue
Les élus Verts demandent donc dans un communiqué à Gérard Collomb de retirer le projet de Grand Stade au Montout de Décines, de retirer les projets du Sytral d’extension des lignes de tram T2 et T3 liés au Grand Stade, et de réorienter les budgets vers les lignes inscrites au plan de déplacements urbains, notamment la ligne de tram A7 reliant La Doua à Gerland par les Gratte-ciel et la gare de Villeurbanne, et la ligne A8 de Saint-Fons à Vaulx-en-Velin. 

Enfin, les Verts demandent que soit étudiée sérieusement la solution de l’extension du site historique de Gerland, "pour l’intérêt des collectivités comme pour le club de l’OL". Ils sont rejoints en celà par les élus de droite comme Michel Forissier. Le Maire UMP de Meyzieu et conseiller communautaire tire les mêmes conclusions du rapport de la commission d'enquête :  "les arguments avancés rejoignent ceux que nous ne cessons de marteler (...) Comme le souligne la commission d’enquête, tout a été mis en oeuvre pour vendre les vertus du site de Décines, alors que « ce site apparaît loin d’être optimum ", souligne-t-il, avant d'indiquer que pour lui, les enquêtes publiques sont un outil de la démocratie locale. "S’asseoir sur ces résultats signifierait un rejet de notre modèle démocratique et républicain. Seules deux autres solutions peuvent être envisagées : laisser le stade à Gerland ou trouver un site plus approprié, sur lequel ce projet serait accueilli avec bienveillance, dans des conditions techniquement et économiquement réalisables".

Gérard Collomb sans (Etienne) Tête
Mais pour Gérard Collomb, qui  n'a toujours pas réintégré dans ses fonctions son vice-président Vert Etienne Tête (sanctionné pour l'avoir critiqué dans une interview au magazine Tribune de Lyon ), l'institution "n'aura pas à se prononcer officiellement sur ce rapport devenu sans objet"... Malgré les feux clignotants, voire les "cartons rouges" qui apparaissent de tous les côtés et l'opposition grandissante au projet, y compris dans sa majorité, le Président du Grand Lyon s'entête et indique qu'il poursuivra le processus de révision du Plan Local d'Urbanisme de Décines engagé par de nouvelles délibérations en janvier 2010 et que celui-ci "donnera lieu à une nouvelle enquête publique à l'automne..." .

Gilles Roman





BlogBang

Commentaires

Articles les plus consultés :