Accéder au contenu principal

Actuellement sur LYFtvNews :



Restaurants scolaires, les cantines de Lyon passent au "libre service"

La polémique sur les repas sans viande dans les cantines scolaires de Lyon a vécu ! A l'origine, cette possibilité offerte aux parents, pour "respecter les choix philosophiques ou religieux de chacun", de choisir entre repas avec viande, sans viande ou "à la carte" avait fait grand bruit. Mis en place à la rentrée 2008, ce système s'est révélé une réussite et, selon l'adjoint délégué à l'éducation Yves Fournel (Gaec), les statistiques montrent un fort taux de satisfaction des parents. On note une augmentation importante de la fréquentation des cantines. En moyenne, 19 311 repas sont servis tous les jours depuis la rentrée 2009, soit une augmentation de 11% par rapport à l'année précédente !


"Nous sommes à Lyon et ce qui touche à l'alimentation suscite toujours ici beaucoup d'intérêt", s'amuse Yves Fournel, qui annonce déjà une nouvelle "réforme" dans la restauration scolaire : "Toutes les études, ainsi que nos expériences in situ dans deux écoles différentes* , montrent qu'il y a moins de déchets et que les enfants mangent mieux et dans une ambiance beaucoup plus apaisée lorsque la cantine fonctionne en self service".

18 cantines en libre service par an d'ici la fin du mandat
Dès la rentrée des vacances de Pâques, quatre nouvelles écoles primaires seront équipées de self service, et le rythme de transformation va s'accélérer pour atteindre une moyenne de 18 installations par an d'ici la fin du mandat.
Les écoles neuves, comme le groupe scolaire Aimé Césaire dans le quartier de la Rize, sont "bien évidemment" livrées avec des cantines adaptées.

Le libre service des plats n'implique pas une queue avec un plateau !
Pour ceux qui s'inquiètent et imaginent les enfants faisant la queue comme dans une cafétaria, Yves Fournel rassure : "le self n'implique pas un service en ligne : le schéma est plutôt une répartition par îlots où les enfants vont se servir à leur rythme."
L'encadrement reste le même mais les dames qui assurent le service sont libérées d'une grande partie de leurs tâches. Elles sont donc plus disponibles pour la relation avec les enfants.

Moins d'attente, moins de bruit, un respect du rythme de chaque enfant, et surtout une augmentation sensible de la capacité d'accueil : plusieurs écoles travaillent actuellement à flux tendu et certaines d'entre elles ont dû refuser des inscriptions à la dernière rentrée scolaire. Ce problème pourrait être réglé rapidement, "car avec le libre service, on peut recevoir 25 à 30% d’enfants en plus", assure Yves Fournel qui n'élude pas le fait que certaines cantines ne pourront pas, techniquement, être adaptées.

Gilles Roman

*les groupes scolaires Jean-Racine dans le 6ème arrondissement et Jules-Verne dans le 3ème -ndlr -
Tous les articles sur la restauration scolaire dans les sites de LYonenFrance -

BlogBang



Commentaires

Articles les plus consultés :